Partagez | 
 

 UNDEAD - le projet Lazarus [GROUPE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINISTRATION.
Amnesya
avatar
BLACK MASTER,
shit on your pants.
‹ MJ ›

SIGNALEMENT : TON MAÎTRE.
DATE DE PÉREMPTION : 26/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 718
TRESORS VOLES : 4249
CRÉDITS : EDEN MEMORIES. avatar&sign.

✥ UNDER MY SKIN.
MessageSujet: UNDEAD - le projet Lazarus [GROUPE]   Jeu 4 Fév - 14:17

Undead

Description détaillée


AVANT-PROPOS
Les lazares qu'on appelle dans le ghetto les zombies sont des êtres morts puis revenus à la vie, mais pas de ceux qui reviennent à la vie de façon mystérieuse. Non eux sont maintenus en un semblant de vie par un cocktail de produits chimiques. Des revenants totalement artificiels. A l'origine ces machiavéliques manipulations sont l’œuvre de Pinxit.  En nécessité de matières premières, ils étendaient leurs extractions chaque fois plus loin, au delà des terres habitables. Là ils  avaient trouvé leur bonheur, mais également un endroit inhospitalier, où l'air irrespirable, les conditions climatiques, la quantité de rejets toxiques et l'éloignement étaient des freins au travail. Les gens tombaient malades, les androïdes et les machines subissaient des dégâts techniques. En  2040 l'équipe menée par le biochimiste Grant Elvener leur apporta une solution. Il avait trouvé le moyen d'utiliser les morts comme main d’œuvre inépuisable. Physiquement supérieurs, endurants, dociles, les produits injectés dans l'organisme  avaient de multiples avantages. Mais les corps en état avancé de décomposition étaient trop difficiles à relever et le processus trop coûteux pour se risquer à gaspiller. Les résultats n'étaient pas non plus très concluants. En réalité on obtenait les meilleurs rendements lorsque les produits étaient administrés directement dans le sang des personnes mourantes. Un processus qui amena une solution drastique.

LES DÉTAILS TECHNIQUES
La réanimation nécessite un cocktail qui serait fatal à tout être vivant. Une quantité affolante de drogue qui va réanimer votre corps. Cette résurrection en est une sans vraiment l’être. Le mort réveillé de son sommeil paisible et éternel est tout sauf heureux de son nouveau sort. Le réveil est brutal, violent, un choc dont on ne se remet jamais vraiment. Mais vous êtes morts, alors qui s’en fout ? Une fois revenu, on vous colle une puce dans le cerveau surveillant vos fonctions et vos affectes et vous passez une batterie de tests. Si vous êtes viable, et on s’assure que vous le soyez, on vous envoie bosser dans les usines ou les mines. Les morts sont une véritable armée d’ouvriers infatigables et ne pouvant mourir, donc qu’on peut soumettre à des déchets toxiques ou encore envoyés en zone radioactive. En revanche, ils ont besoin régulièrement de se recharger les batteries en prenant leur dose mensuelle. Celle-ci est un cocktail semblable à celui les ayant ramené mais diminué en force et en intensité. Cette drogue pouvant être synthétisée et copiée (par le syndicat du crime par exemple) la puce est la véritable protection de Pinxit contre le vol et surtout la désobéissance.

Force de travail formidable les zombies, c’est ainsi que les gens les appellent, sont d’une force surhumaine, dû au fait qu’ils ne se fatiguent jamais, ne ressentent pas la douleur, mais aussi que la drogue leur libère des amphétamines en permanence. Cette force formidable est cependant difficile à contrôler. Ce sont de véritables brutes qui ne sont pas bons pour les travaux exigeant de l’adresse par exemple ou de la dextérité. En revanche, leur force et leur résistance à toute épreuve en fait des machines de guerre pouvant soulever jusqu’à trois fois leur poids. S’ils ne ressentent pas la fatigue c’est qu’ils ne dorment jamais. Autre avantage non négligeable pour leur employeur qui du coup se passe bien de les payer. Les doses sont, disent les gars de Pinxit, si coûteuses que cela suffit comme rémunération pour leur travail.

Néanmoins, Pinxit ne prend aucun risque. La puce intégrée à la base de la nuque et connectée au cerveau contrôle ainsi la servitude des morts. Si le mort commence à péter un plomb, ce qui croyez moi arrive plus qu’on ne le croit, ou s’il désobéit, une décharge est envoyée jusqu’à ce que le mort soit paralysé et tombe inanimé à terre. Il est ensuite évacué par un archandroïd (un humain pourrait être balayé si le mort s’éveillait) jusqu’à un poste de contrôle où l’on remet en route le mort avec un nouveau cocktail sensé soulager sa psyché.

Car en effet, les morts sont tous sauf dénués d’émotions et de pensées. S’ils sont des brutes, ils ne sont pas dénués de cervelle. La drogue infusée en eux est un cocktail mortel, mélange d’amphet, de cocaïne, de M&D et j’en passe, elle est sensé vous rendre euphorique, et il vrai que les morts ont tout le temps le sourire en dépit de leur vie merdique, vous faire croire que vous êtes immortel, et ainsi annihiler la douleur ainsi que pas mal de réflexes habituels chez les humains. Basiquement les morts sont désinhibés à cause de la drogue. Sans la puce et les ordres de Pinxit, ils mèneraient sans doute une vie débridée et sans limite.
De plus ces drogues leur donne une sensation d'hyper focus (comme si le monde tournait au ralentis alors que vous allez à une vitesse normale), qui, jointe à une sensibilité très exacerbée, leur permet d'être d'une efficacité redoutable au travail. Cet hyper focus a néanmoins des conséquences : faire naître des obsessions, ainsi vous ne pensez qu'à une chose. Et si votre corps a des capacités démultipliées votre cervelle encaissant difficilement le choc, vous réfléchissez moins vite qu'un humain vivant en pleine possession de ses moyens. Autre conséquence, vous n'arrivez pas à construire un enchaînement de pensée globale. En étant hyper focus, concentré donc sur les détails, vous ne voyez pas l'ensemble. Physiquement cela a pour conséquence de vous rendre maladroit par exemple.
Mais la drogue n’est pas sans risque.
Outre le surdosage pouvant provoquer des états de frénésie, un mauvais dosage ou un état de manque peuvent provoquer une descente. Et chez les morts les descentes sont l’enfer sur terre. Vos muscles se crispent, votre cervelle brûle comme si vous aviez la fièvre alors que vous claquez des dents, mais ça c’est juste le physique, parce mentalement, c’est la grande dépression. Souvent ces phases s’accompagnent de flashback de leur vie antérieur, ainsi que de leur mort et leur retour qui sont tout sauf agréables.

Et dans le cas spécifique des mutants ? A priori, Pinxit s'arrange pour éviter qu'un mutant soit zombifié. Mais les erreurs, ça peut arriver. Si tel est le cas, la mutation s'arrête avec la mort, mais reste exactement dans l'état dans lequel elle était. Sachant que la drogue peut avoir des conséquences sur les mutations non permanentes qui peuvent le devenir sous l'influence de la drogue. Mais les chances qu'un mutant ayant intégré le projet Lazare puisse passer les mailles du filet et des tests semblent très improbable.

Revenir en haut Aller en bas
 

UNDEAD - le projet Lazarus [GROUPE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign in Blood ::  :: Grande Bibliothèque :: POUSSIÉREUSE ENCYCLOPÉDIE-