LE FORUM VA ÊTRE RESTRUCTURÉ

Partagez | 
 

 Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 10 Mar - 0:52

Deryn ne voulait pas aller voir le vieille scientifique. Il avait entendu beaucoup d'histoires sur elle ; à la Citadelle, elle était assez célèbre, pas vraiment dans un sens positif, mais célèbre quand même. Elle était une de ces figures auxquelles on fait appel pour effrayer et maintenir dans le droit chemin. Attention, méfiez-vous ! Sinon, vous finirez comme Moira Ó Mordha ! Deryn n'avait pas vraiment eu peur d'elle, de sa légende ou de ses travaux. Sans conteste, elle possédait une forme de génie. Un génie dangereux, à n'en pas douter, sinon pourquoi Pinxit aurait-il fait autant de bruit après sa rétrogradation ? Deryn respectait le génie, sous toutes ses formes, même sous les fracas purulents de l'esprit détraqué de cette scientifique. C'était Lloyd qui avait insisté, et comme toujours lorsque Lloyd insistait, Deryn cédait. Non pas par faiblesse, mais parce qu'il avait peur que son frère ne finisse par faire seul ce qui lui était refusé.

C'était pourquoi les jumeaux se rendaient chez elle, Moira. Ils avaient trouvé l'adresse de son lieu de résidence dans un dossier sensé être secret au laboratoire de Pinxit dans le ghetto. Mais pour eux, les secrets sont des savoirs qui n'ont pas encore été mis au jour. Ce fut donc sans culpabilité qu'ils notèrent l'adresse de la scientifique et qu'ils s'y rendirent quelques jours plus tard. Deryn traînait les pieds. Il n'était jamais vraiment à l'aise dans le ghetto mais il détestait encore plus Old Town, autant par les fréquentations qui parsemaient les rues, que par l'ambiance intrinsèque du lieu. Odeurs nauséabondes, regards libidineux et scrutateurs. L'alliance parfaite pour le mettre profondément mal à l'aise. Il jetait des regards mauvais à tout ceux qui passaient à sa portée, un demi-pas derrière son frère.

Deryn détestait l'idée de demander de l'aide. Il avait un très mauvais pressentiment à propos de cette Moira. Il espérait plus que tout que ce n'était pas un piège. Pourvu que ce ne soit pas un piège ! Il aimait trop son frère pour lui opposer son ressentiment irrationnel quant à cette visite. Les motivations de Lloyd étaient justes et raisonnables. Une mission leur avait été confiée et il était de leur responsabilité de la mener à bien, même si pour cela, ils devaient rencontrer une vieille folle dans un immeuble miteux. Depuis quelques temps, Lloyd et lui bloquaient dans leurs recherches. Ils avaient réussi à obtenir quelques sujets zombies sur lesquels travailler, mais ils n'arrivaient à rien. Aucune amélioration de leur agressivité. Deryn était à la fois exaspéré et découragé de cet échec. La Citadelle lui manquait, surtout lorsqu'il voit se promener devant lui le corps aguicheur d'une prostituée aux cheveux sales. Il avait envie de vomir ; une bile aigre lui envahit la bouche alors qu'il regardait avec dégoût la femme qui s'offrait à lui. Qu'ils arrivent et qu'ils en finissent !

Les deux frères trouvèrent bientôt l'immeuble de Moira, gardé par un espèce de hooligan qui se donnait un air important. Quelques mots échangés, un regard noir et il les laissa passer, comme à regret. La folle n'avait peut-être pas l'habitude de recevoir de visite. Deryn monta les escaliers branlants d'un pas vif, pressé d'arriver pour mieux repartir. Il ignorait ce qu'il allait trouver derrière la porte de la scientifique et cela le mettait vraiment mal à l'aise. Les deux frères montèrent jusqu'à l'étage indiqué, trouvant une porte à la peinture écaillée. Deryn soupira avant de frapper à la porte. Il croisa les bras et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 10 Mar - 10:03

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
Allongée dans un lit miteux, un simple matelas posé à même le sol crasseux, la fine et blanche Moïra savourait sa dose prit de concert avec Adam, ce bel apollon aux relents putride qui lui servait d’assistant à ses heures perdues, de compagnon et parfois d’amant. La drogue se distillait dans son organisme, lentement mais sûrement. Tout comme elle, Adam gisait, à peine conscient, plongé dans l’hébétude de la recherche du plaisir, de l’état stone, et des premiers frémissements octroyés par la consommation de ces drogues essentielles à leur nature même. Moïra avait commencé à toucher la drogue relativement tôt, mais cette habitude avait été perçue par son entourage comme dangereuse voire destructrice alors qu’elle n’y voyait qu’un moyen de rendre son cerveau plus performant sachant qu’à terme cela avait un effet destructeur. Elle pensait à juste titre que les avancées de la science lui permettraient d’échapper aux conséquences fâcheuses de cette consommation. En vérité, c’était justement ces drogues qui l’avaient amené à considéré comme inéluctable cette transformation en zombie, seul moyen d’échapper définitivement au vieillissement de son corps qui achèverait de la rendre impuissante.

Se considérant comme un cerveau d’une puissance effarante, d’une préciosité importante pour l’humanité, elle avait donc fait un acte patriotique en sauvant sa cervelle en se transformant en zombie, mais ce n’était guère l’avis du syndicat qui voyait son geste comme le reflet de la folie dont ils l’accusaient. Désormais elle se retrouvait surveillée étroitement, et un nouveau scientifique avait fait son apparition dans son labo. Cependant ici, dans son refuge, aux côtés d’Adam, son zombie préféré, elle se sentait suffisamment loin de l’inquisition de ses employeurs. Elle pouvait profiter des effets de la drogue et planer autant qu’elle le voulait. Personne ne lui rendait jamais visite. Personne n’osait. Peut-être qu’un jour Viondra viendra jusqu’ici, Moïra en avait presque envie, mais d’un autre côté, elle aimait être seule ici. La présence des autres était souvent insupportable. Ils étaient stupides, lent d’esprits, et parasitait son cerveau par leurs questions embarrassantes. Moïra détestait la médiocrité de l’humanité et fuyait celle-ci quand sa connerie commençait à lui taper sur les nerfs. Au fond, peu de choses la séparait du psychopathe intelligent, si ce n’est, qu’elle savait ce qu’était le bien et le mal. Du moins, le croyait-elle. Mais les fous aiment à dire qu’ils sont sains d’esprit, n’est-ce pas ?

Quelques coups à la porte donnée résonnèrent dans l’appartement miteux et passablement obscur. Moïra ouvrit des yeux étonnés. Les coups continuèrent lui démontrant qu’on frappait bel et bien chez elle et que les voisins n’étaient pas en train de s’entretuer. Tentant de se redresser, elle s’accrocha à Adam mais celui-ci était parti trop loin pour réagir. « Chéri, réveille toi, glissa-t-elle, on a de la visite ! » Mais ses tentatives pour réanimer son compagnon de défonce n’eurent aucun effet, si ce n’est un pâle grognement émit par l’individu qui partageait ses déviantes nuits. « Très bien, je m’en charges, mais te plains pas ensuite d’avoir tout raté ! » le fustigea-t-elle en se redressant tant bien que mal. Quittant le lit, elle passa devant les rideaux tirés de la chambre, évita les seringues au sol, ainsi que les pipes jonchant cette pièce où ils se défonçaient. La pièce contenait également une bibliothèque ainsi que divers objets pseudo scientifiques mais c’était un joyeux bordel. Elle referma la porte derrière elle, préférant laisser Adam paisiblement endormis.

Gagnant la pièce principale où la cuisine avait été transformée en mini labo, et où trônait sur les murs des portraits de scientifiques ambigus, dont Tesla son héros figurait en bonne place. La luminosité était faible mais quelques rayons du soleil perçait à travers les carreaux sales qu’elle avait couvert de papier journal. Ses yeux de zombie préféraient la semi-obscurité. Mais elle avait néanmoins quelque chose d’assez inédit dans son appartement : l’électricité, qu’elle avait bricolé du moins qu’Adam avait bricolé avec génie, parvenant grâce à une antenne et des bobines à récupérer l’énergie électrique contenue dans l’air et l’atmosphère en se basant sur les théories de Telsa. Le courant n’était pas continu, et les nuits d’orage ça pouvait devenir carrément dangereux, mais au moins, le vieux frigo contenant des fioles possiblement dangereuses était-il alimenté. Longeant le mur comme si elle craignait que quelque chose l’attaque, elle s’arrêta devant la porte, surprise et hébétée, la drogue lui faisait voir un monde coloré et déchiré, où le mugissement de la ville semblait apocalyptique. Après une brève hésitation, elle entrouvrit la porte et lorgna les deux étrangers d’un œil torve. « Que voulez-vous ? » Elle s’attendait à ce qu’ils essaient de lui vendre quelque chose, de la drogue sans doute, tout le monde essayait de vous vendre un truc dans ce quartier.

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 10 Mar - 16:59

Une sale odeur lui prend le nez quand il se balade dans les rues de la Vielle ville du Ghetto. Une sale odeur désagréable mais pas inconnue bien qu'il ne la connaisse pas non plus par coeur. L'odeur de la mort, de la putréfaction. L'odeur des corps sur lesquels son frère et lui travaillaient en permanence. Pas agréable et pas inconnue.

Lloyd marche en tête, les mains soigneusement enfoncées dans les poches de son pantalon large et noir. Il regarde d'un oeil presque curieux les alentours, s’imprégnant de l'ambiance malsaine qui se dégage des murs.

Il sait son frère derrière lui, toujours là, râlant intérieurement mais présent. Lloyd avait insisté pour voir une femme. Une Zombie que la réputation précédait. Une Zombie savante qui peut peut-être leur apporter les réponses dont ils ont besoin. Les deux frères pataugeaient alors qu'ils leur fallait avancer.

Alors Lloyd avance. Il arpente les rues sombres pour passer devant des immeubles tellement délabrés que le jeune homme se demandait par quel miracle de la gravité ils tenaient encore debout. C'est la grande question qui pèse sur son esprit alors il entre dans un immeubles tout aussi bancals que les autres.

Là, il laisse passer Deryn devant, il le précède de quelques marches seulement, les mains toujours dans les poches et le visage fermé, sans émotions, comme souvent lorsqu'ils sortaient. Il regarde son frère frapper à la porte avec énergie avant de soupirer et croiser les bras sur son torse. Lloyd se place juste à côté de lui et attend.

La porte se met alors à grincer pour s'ouvrir de quelques centimètres et laisser passer une tête à l'oeil peu éveillé. Intérieurement et en voyant la femme, Lloyd se demanda si il avait fait le meilleur choix quand à la rencontre de la Zombie. Il se demande aussi et surtout si elle arriverait à les aider dans l'état dans lequel elle à l'air d'être.

"Vraiment pas fraîche" Se dit il alors que son visage restait de marbre.

La femme qui les observe demande alors.

"Que voulez-vous ?"

Lloyd jette un rapide coup d'oeil sur son frère, comme pour avoir son approbation qu'il n'attend finalement pas et dit :

-Bonjour Madame, seriez vous la prénommée Moïra ?

Une étincelle de curiosité scientifique brille dans son regard bleu alors qu'il se sait aussi proche de nouveaux indices pour leur projet commun.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 10 Mar - 18:07

En voyant la tête de la femme zombie apparaître dans l’entrebâillement de la porte, il eut un très mauvais pressentiment avant d'être submergé par une sensation extrêmement désagréable. L'appartement empestait la drogue et la mort, on pouvait le sentir depuis le pallier. Mais c'était le visage de la scientifique qui le fit le plus frémir. C'était comme si la porte avait ouvert un gouffre vers un lieu sombre et retiré, un lieu où la vie et les êtres se perdent parfois, sans aucune chance de retour. Oui, il y avait dans cet appartement une promesse sinistre, dans laquelle la morale et la lumière n'avaient pas leur place. Un autre monde, un demi-monde, entre celui-ci et le prochain, dans lequel Moira avait déjà mis un pied. En voyant son visage, on ne pouvait en douter.

Elle ne pouvait pas être dans son état normal, ou alors sa santé était bien pire que ce que Deryn avait pu imaginer jusque là. Elle ne montrait pas encore les signes de dégradation et de déshumanisation de certains zombies au stade avancé, mais elle n'était vraiment pas fraîche. Sans aucun doute, elle venait d'absorber quelque substance non recommandée pour les gens normaux. Si normal il pouvait y avoir dans le ghetto. Lloyd salua alors Moira, car ce ne pouvait être qu'elle. Deryn sentit que la femme avait piqué la curiosité de son frère. Il le voyait, le sentait dans son attitude et cela ne lui plaisait pas. Lui était mal à l'aise, dégoûté par cet être en voie de décomposition. Cependant, il ne put s'empêcher de penser que la voir et discuter avec elle ne pourrait que faire avancer leurs recherches. Il s'avança légèrement et dit d'une voix neutre :

« Nous sommes des scientifiques travaillant sur les zombies et nous aurions quelques questions à vous poser. Accepteriez-vous de nous recevoir ? »

L'espace d'un instant, Deryn espéra que la femme refuserait de les laisser entrer. Rien qu'à sentir l'air néfaste sortant de l'appartement, il se sentait sale. Il avait presque l'impression qu'en posant ne serait-ce qu'un pied sur le vieux parquet de l'endroit, il allait devenir zombie à son tour, ce qui était pour lui source d'un dégoût profond. Il glissa alors discrètement sa main dans sa poche et serra furieusement dans sa poing sa pierre d'onyx qui ne le quittait pas. Il essaya de tirer de l'énergie de la pierre la force de calmer les sentiments puissants et néfastes qu'il ressentait au fond de lui. La mission avant tout. Plus vite ils réussiraient, plus vite ils pourraient retourner à la Citadelle.
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Mar 22 Mar - 13:52

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
Sous ses yeux abimés par la lumière, la femme ni vivante ni tout à fait morte détaille les deux hommes qui se tiennent sur son palier, se ressemblant comme deux gouttes d’eau. Des jumeaux. Elémentaire mon cher. Une ride du lion se creuse sur le front de la scientifique qui cherche à se rappeler l’identité de ces deux là si jamais elle a disposé d’une telle information. Pas de souvenir de jumeaux employés par le syndicat. Bien sûr, elle ne connaît pas tout le monde. Mais qui d’autre pourrait lui avoir envoyé quelqu’un qui lui demande d’une voix naïve et presque innocente si elle est bien Moïra ? S’ils avaient voulus lui vendre de la drogue, chose pour laquelle elle n’aurait pu les renvoyer d’ailleurs, ils auraient directement attaqués par le vif du sujet. Peu importe ce qu’ils avaient à lui vendre, ils l’auraient déjà fait sachant à quelle vitesse on peut vous claquer la porte au nez dans ce quartier.

L’un d’eux, celui qui lui demandait si c’était bien elle la prénommée Moïra, avait l’œil piqué de curiosité, tandis que l’autre observait la scène en retrait, semblant plus suspicieux, moins enclin à cette rencontre. « Pourquoi ? » répondit-elle en les scrutant cherchant à savoir ce qu’ils lui voulaient. A cette question, ce fut le plus réticent en apparence qui lui répondit. Ils étaient des scientifiques. Il est vrai qu’ils ne ressemblaient pas à des bandits de grand chemin. La zombie fronça les sourcils étonnées qu’ils veuillent la voir. D’où venaient-ils ? De la citadelle ? Des usines Pinxit ? Probablement. Mais si tel était le cas, pourquoi étaient-ils tout seuls au lieu d’être accompagné d’un archandroïd voire d’un blade runner. Devait-elle s’inquiéter de leur présence sur son palier ? Pinxit l’avait chassé de la citadelle comme une malpropre. Mais ils continuaient de la surveiller, de cela, elle n’en doutait point. Le syndicat l’employait pour créer des zombies et ça devait foutre les fois à Pinxit. Jusqu’à présent, ils n’avaient rien tenté contre elle. Jusqu’à présent.

Méfiante, elle les détailla de la tête aux pieds. Ils n’avaient pas l’air dangereux mais il ne faut jamais se fier aux apparences d’après son expérience. Reniflant, d’un air maussade, elle regarda autour d’eux, derrière eux plus précisément. « Vous êtes tout seuls ? » attendant leur réponse positive à ce sujet elle commença à entrouvrir sa porte mais s’arrêta à la dernière seconde. « Qui vous envoie ? » Elle serait stupide de ne pas se méfier. Il y a des gens qui meurent au ghetto à chaque seconde sans que personne ne s’en soucie, elle pourrait faire parti du lot quotidien de ces nouveaux cadavres. Le syndicat serait ennuyé mais n’irait pas jusqu’à venger sa mort. De toute façon, elle l’était déjà techniquement.

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Mar 22 Mar - 23:37

Le corbeau écoute son frère annoncer le but de leur venue et sent alors comme un chatouillis au creux de son estomac. Comme un malaise. Mais un malaise qui n'est pas le sien. Lloyd est, en ce moment même, parfaitement serein. Il est venu pour des réponses, pour avancer et c'est lui qui a demandé à ce que les deux jeunes hommes viennent voir cette femme pas tout à fait vivante. Lloyd en conclut que cette sensation n'est pas la sienne. Il glisse un coup d'oeil vers son frère et sait. Immédiatement, il sait que c'est Deryn qui ne se sent pas à sa place dans cet appartement sale, face à ce savant trop bien connu qu'est Moira. Lloyd est prit d'une pulsion qu'il refrène en un instant, prendre la main de son frère pour lui chuchoter que tout ira bien n'est pas la plus belle idée qui soit. Alors il se contente de serrer la mâchoire et de reporter son regard sur leur interlocutrice.

Il détail son visage et se demande, si un jour, ils pourront, lui et son frère, avoir un spécimen telle qu'elle à disposition pour leurs recherches. Il adorerait secrètement pouvoir avoir de vraies conversations avec ses sujets, les connaître, découvrir les petits secret de chacun. Lloyd savait que les zombies pourraient être un atout non négligeable pour leur petit commerce d'informations, pour Azazel. La Matrice apporte beaucoup mais les êtres humain, vivants ou morts, sont des sources inépuisables. Des puits sans fonds. Et ils sont corruptibles.

Lloyd adorerait avoir quelqu'un comme Moira à proximité, mais il n'était cependant pas assez fou pour se dire qu'avoir Moira serait une bonne idée. Ils gagneraient peut-être quelques informations mais ils perdraient plus gros encore : leur travail, leur sécurité et le confort, bien que minime, auquel ils ont le droit.

Et il ne cille pas face au regard scrutateur de Moira. Il ne fait pas un geste et reste droit. Le visage de la savante se fait plus soucieux, Lloyd reste de marbre. Il attend une réaction, une réponse à la question de son frère. Au lieu de ça, une autre question vint :

- Vous êtes tout seuls ?

Lloyd plonge son regard dans celui de son interlocutrice et répond calmement que oui. Comme pour illustrer ses propos, il se décale de quelques centimètres pour laisser en visu le couloir vide derrière eux. Tout allait bien se passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Ven 25 Mar - 12:20

La femme avait l'air méfiante et elle pouvait l'être. Deryn trouva presque étrange que la trouver ait été aussi simple. Ou alors les personnes en charge de la sécurité avaient estimé que son frère et lui ne représentait aucun danger, ce qui était presque vexant. Mais bon, si elle se livrait aux pratiques dont Deryn avait entendues parler, il n'était pas étonnant qu'elle ne veuille pas laisser rentrer n'importe chez elle. Il ne put s'empêcher de penser que plus elle les feraient patienter, plus il pourrait profiter de l'air relativement moins vicié du pallier plutôt que celui qui l'était carrément à l'intérieur de l'appartement.

Deryn remarqua alors quelque chose chez Moira qui le frappa sans vraiment l'étonner. Il se fit la réflexion qu'elle avait dû être une belle femme lorsqu'elle était encore humaine. Il percevait encore dans ses traits émaciés les vestiges d'un charisme en grande partie perdu sous les assauts de la drogue et la détérioration naturelle des corps. Lui qui avait fait des études de médecine avait toujours abordé les zombies d'un point de vue beaucoup plus sensible que son frère qui les trouvait fascinant. Deryn savait que leur existence était contre-nature, que leur sort n'était absolument pas enviable, mais elle ouvrait en même temps des champs de réflexion assez inédit qui l'intéressait beaucoup. Il voyait en eux un moyen d'apprendre sur les vivants et sur les frontières de la mort mais il ne les considérait en aucun cas comme une fin en soi. Pour lui, un bon zombie était un zombie sur lequel on avait expérimenté autant qu'on le pouvait et qui avait livré tout ses secrets. Autrement dit, un zombie mort, si l'on pouvait dire que la forme de conscience dont il disposait pouvait être nommée vie, ce dont il doutait affreusement.

Deryn regarda Lloyd répondre calmement à la question sèche de Moira. Son frère était serein, il le savait, et cela le rassurait quelque part. La femme commença à ouvrir la porte pour les laisser rentrer. A sa deuxième question, Deryn répondit :

« Personne d'autre que nous-même nous envoie. Nous venons de notre propre chef et nous ne ferons de rapport à personne. Nous sommes indépendants. »

Deryn ne lui parla pas du fait qu'ils travaillaient pour Pinxit car il estimait qu'elle n'avait pas besoin de la savoir. Comme il lui avait dit, ils étaient venus selon leur propre choix et non selon la volonté de l'entreprise. Il n'avait pas à en parler.

« Pouvons-nous rentrer ? »

Deryn essaya de se détendre afin de ne pas laisser transparaître son malaise à Moira.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 31 Mar - 19:58

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
Les deux hommes se ressemblaient comme des gouttes d’eau, mais l’un deux la regardait avec une fascination évidente, presque de l’adoration, avec des questions par milliers, et de l’envie, du désir, comme l’envie d’embrasser le côté sombre qu’avait épousé Moïra depuis bien longtemps. C’était lui qu’elle observa longuement. Alors qu’il lui répondait qu’ils étaient seuls en montrant le couloir vide, elle esquissa un sourire. Peut-être que tous les deux auraient des choses à se dire. Il ressemblait à quelqu’un qui avait envie d’apprendre, quelqu’un qui pouvait repousser les limites, quelqu’un qui pourrait ne pas s’embarrasser des limites imposées par l’étique et la morale, quelqu’un qui voyait en grand, et loin.

L’autre homme tentait de la rassurer, mais en entendant sa voix se voulant ferme et assurée, teinté de froideur, et de pudeur, elle sentait au fond la peur qui se nouait dans son ventre, et qui remuait ses trippes. Cette peur là qui l’animait venait du fin fond des âges. Quelqu’un comme elle, de morte, qui cliniquement devrait reposer dans une tombe en train de pourir, alors qu’elle usait de drogues la maintenant artificiellement en vie, faisant d’elle une sorte de créature comme celle de Frankenstein, pouvait susciter une terreur pareil à celle qui pousse les gens à allumer les lumières une fois la nuit tombée, à fermer à double tour leur porte le soir. Mais il ignorait sa peur, la bravait, peut-être parce que son frère le lui demandait ou parce que sa foi scientifique et son besoin de savoir prenaient le dessus. Et pour cela, Moïra pouvait le respecter, ainsi que pour le courage que cela exigeait de demander d’entrer chez elle alors qu’il avait tout sauf envie de visiter l’appartement sordide puant la mort.

Se glissant à l’intérieur, elle les invita à la suivre. « Vous le pouvez. » fit-elle sans se soucier de refermer la porte derrière eux. Elle savait que l’un des deux le ferait, et même s’ils l’oubliaient, ce dont elle doutait vu le sujet qu’ils souhaitaient aborder. Se dirigeant vers ce qui tenait lieu de séjour, et leur désigna deux chaises alors qu’elle tirait une troisième à elle. La zombie qu’elle était ne ressentait guère le goût des choses, aussi n’avait-elle pas grand chose à proposer, ni à boire ni à manger, ces fonctions là étaient limitées au plus simple appareil chez elle. Une fois assise face à eux, elle leur posa la question sans détour ni ombrage. « Vous voulez savoir quoi sur les zombies ? »

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Sam 2 Avr - 22:20

Un imperceptible sourire fait remonter d'un millimètre la lèvre de Lloyd. Son frère savait si prendre et il le sait. Il sait aussi que quand son frère est à ses côtés, tout va bien. Rien ne peut verbalement déraper. Quand son frère est là, le corbeau ne surveille pas chacun de ses gestes, chacun de ses mots. Oh, il les surveille toujours un peu mais il est un petit peu plus détendu quand sa Deuxième Aile est à ses côtés. Toujours.

Lloyd laisse la zombie le sonder visuellement et ne réagi pas, il ne dit rien et n'esquisse aucun mouvement. Il laisse juste couler le regard scrutateur de la femme sur lui. Quand elle souri, une petite étincelle s'ajoute au feu de l'excitation. Encore une. Il veut en savoir plus, toujours plus. Une flopée de questions se bousculent dans son esprit de scientifique. Quelques unes de ses questions sont quelque peu morbide mais il aimerai tant avoir une réponse qu'il prévoit déjà de les poser. Bien que son frère va fortement désapprouver tout ça. Sa plus grande peur est de décevoir Deryn mais la curiosité est si forte qu'il sait qu'il y succombera un instant ou un autre. C'est indéniable.

Moira disparu alors à l'intérieur de l'appartement tout en les invitant à entrer. Lloyd ne se pose pas plus de question et suit son hôte. L’intérieur de la pièce ne l’intéresse aucunement. Quand il pense à sa chambre dépouillée de tout il se dit que la décoration, ce n'est pas fait pour lui. Il s'installe sur la chaise offerte, ses jambes, les pieds bien encrés au sol, s'écartent et les coudes du corbeau viennent se poser sur ses genoux. Le buste en avant il ne veut que des réponses aux multiples questions qu'il rêve de poser.

« Vous voulez savoir quoi sur les zombies ? »

Ouverture du robinet. Un flot de question se bousculent sur les lèvres de Lloyd alors que son visage n'exprime toujours rien. Seul son regard s'exprime et s'anime. Et seul Deryn peut en comprendre la signification. Pourtant ils sont venus ici dans un but précis. Ils ont besoin de faire avancer leur projet. Il le faut. Il faut qu'ils finissent ce qu'ils ont commencé. Les questions non "professionnelles" doivent attendre.

Alors, d'une voix très professionnelle, il demande.

- On aimerai en savoir plus sur votre condition.

Il sait que son frère finira sa phrase et prendra la suite, évitant ainsi à son frère quelques questions dérangeante pour une entrée en matière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 7 Avr - 18:08

Après avoir fermé la porte derrière lui, car oui, il était entré en dernier, Deryn avança dans l'appartement. Oh mais quel merveilleux endroit ! Deryn y entra et balaya l'espace du regard. Le doux fumet qui flottait dans l'appartement était identique à l'odeur qu'il avait pu sentir sur le palier, un fumet charmant et délicat qui ne prenait absolument pas à la gorge. Une odeur pleine de vie et de fraîcheur, quelque chose de terriblement agréable ! Oui, un endroit agréable. Deryn s'y sentit évidemment très à son aise. Un petit sourire acide se dessina sur ses lèvres. Acide ? Non... Il était évidemment heureux d'être là, dans ce temple macabre, dans cet enfer délicieux dont les émanations fétides et les objets scientifiques dont il ne voulait pas connaître la fonction lui donnaient un charme certain.

L’œil de Deryn se posa avec délice sur les chaises évidemment immaculés qui meublaient un coin de l'endroit. Un petit salon sympathique où il serait tout à fait agréable et délicieux de prendre une tasse de thé avec des petits scones au citron. Oui, en si charmante compagnie, Deryn n'aurait pas pu rêver mieux. Mais leur hôte n'allait très certainement pas leur proposer de quoi se désaltérer, ce ne devait pas être son genre.

La dame zombie s'adressa à eux sans détour et le sourire ironique de Deryn vacilla. Elle n'était pas là pour s'amuser. Lui non plus, évidemment, mais le cynisme lui permettait de se détendre. Un tant soit peu. Le réponse de Lloyd, tout aussi liminaire, le fit soupirer. De ses mots transpirait son envie d'en savoir plus, sa curiosité insatiable sur les questions zombies. Deryn ajouta alors.

« Nous travaillons sur les zombies depuis plusieurs années déjà, mais la plupart de nos sujets ne sont pas dans un état suffisamment bon pour nous parler. Nous ne travaillons malheureusement que sur des sujets complètement enragés. Il est donc rare que nous rencontrions un zombie en état d'entretenir une relation sociale avec quelqu'un. »

En effet, Deryn était très frustré par cet aspect-là de leur travail. Il voulait connaître les pensées de leurs sujets, savoir ce qu'ils ressentaient, savoir même s'ils pouvaient ressentir. La seule chose que son frère et lui pouvaient analyser était l'aspect médical de la chose : le comportement du sujet, sa violence, son espérance de vie. Mais ils n'avaient encore jamais pu savoir ce qu'ils ressentaient vraiment, la manière dont ils vivaient leur affliction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Ven 15 Avr - 17:46

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
Des zombies enragés ? Moïra avait soigneusement écouté le premier des jumeaux, et avait vite compris qu’il voulait tout savoir. Ses yeux luisaient comme ceux d’un enfant devant l’arbre de noël ne sachant par quoi commencer, quoi choisir, impatient et à la fois si excité qu’il serait capable de sauter sur place ou d’hurler d’hystérie. Son autre frère était plus calme, plus prosaïque, plus soigné. Evidemment, il devait pas se sentir à son aise ici. C’était un esprit indéniablement carré qui aimait sans doute les lieux cliniques, parfaits, d’une blancheur absolue, sans la moindre bactérie pouvant perturber la perfection de son espace. Moïra avait été comme lui, par le passé. Jeune, elle était carrément méchante avec tous ceux qui ne respectait pas la propreté de son laboratoire, mais elle aurait pu insulter n’importe qui manifestant d’une simple ignorance sur une question scientifique. Son arrivée au ghetto l’avait bien changée. Elle s’était retrouvé le nez dans la crasse, sans aucun appuit, sans son laboratoire, sans sa bibliothèque sans son armée d’assistant, et le plus curieux, c’est que ses élèves qu’elle passait son temps à saquer lui manquaient également. Tous ceux qu’elle avait pu insulter lui manquaient terriblement. Ici, dans la misère et la crasse, personne ne daignait vous respecter. Elle avait son propre laboratoire là haut, on la considérait comme un génie ou presque, et maintenant, elle avait les pieds dans la boue, sentait la mort, et se droguait pour tenir le coup. Devenir zombie n’avait été l’accomplissement de tout ça. Un coup de folie qui l’avait saisit également. Elle n’avait envie de le justifier, sans nul doute parce qu’il aurait pour fallu accepter sa déchéance.

Au moins poursuivait-elle désormais un but, au moins n’avait-elle plus d’œil reluquant ses travaux, la surveillant, au moins était-elle libre de faire ce qu’elle voulait. Le syndicat l’encourageait dans ses recherches, très probablement parce qu’ils n’avaient aucune idée de ce qu’elle faisait. Tant qu’elle continuait à leur fournir de nouvelles drogues, des médicaments et des vaccins, elle pouvait faire ce qu’il lui chantait. Même s’il lui avait prit de créer un virus ils l’y auraient encouragé. Son brin de folie leur plaisait autrement elle n’en serait pas là. Posséder un deux pièces par ici était le grand luxe, avoir un gardien en bas de son immeuble en était un autre, posséder son propre laboratoire clandestin était le summum. Et voilà que deux scientifiques de Pinxit venaient lui rendre visite. C’était justement ce qui lui manquait tant, l’aval de ses pairs, les discutions passionnées avec de vrais médecins, de vrais chercheurs, de vrais scientifiques. Oh il y avait bien quelques chimistes et laborantin sachant s’y prendre chez les Stösser, mais aucun n’avait vraiment le savoir, ni même l’expérience pour rivaliser avec elle. Elle voyait en eux de sombres idiots gauches et maladroits. Ces deux là semblaient être très capables. Ils l’avaient retrouvés, et se tenait ici devant elle, ce qui leur valait déjà quelques points. Et visiblement ils travaillaient sur des zombies. Mais on ne leur donnait pas matière à vraiment travailler.

« Quelle tristesse que Pinxit vous traite ainsi. Les choses ont bien changées. De mon temps, nous avions carte blanche pour nos expériences. Bien sûr, pas toutes les expériences, autrement vous ne seriez pas là à me parler ici, dans ce taudis. » fit-elle ne se faisant guère d’illusion sur où elle était et dans quel état elle avait fini. Sans doute leur avait-on raconté un tas d’histoire sur son compte. A dire vrai, elle était curieuse de les connaître mais trop susceptible pour accepter le portait qu’on devait peindre d’elle. « Que vous a-t-on raconté à mon sujet ? Rien de très glorieux j’imagine. On ne va pas vanter les mérites de celle qu’on chasse comme une malpropre. » Dans sa voix se percevait très clairement l’amertume et la colère qu’elle continuait à éprouver envers Pinxit.

Néanmoins, les voir ici, les entendre se plaindre du manque de possibilités dans leur recherche avait quelque chose de rassurant. Au moins pouvait-elle tirer une certaine satisfaction de voir qu’ils pataugeaient plus qu’elle sur le sujet des zombies. « A vous entendre, la formule de Pinxit n’est pas encore parvenue à stabiliser complètement la psyché des zombies, n’est-ce pas ? Quand est-ce que le dérèglement survient, au moment de la transformation ou bien est-ce plus tard, à la première dose donnée ? »

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Lun 18 Avr - 1:08

Une nouvelle fois, Lloyd écoute attentivement son frère. Comme toujours. Il ne laisse jamais passer un mot, prête toujours une oreille attentive. Le lien que les uni passe par la communication et l'écoute. Il y a bien sûr beaucoup d'autres choses mais celui de l'écoute est le plus simple à comprendre et à expliquer. Il l'entend soupirer après sa propre question aussi. Le Corbeau se sait transparent pour son frère et il ne s'en cache pas. Jamais. Deryn est bien le seul à pouvoir le décrypter, toujours. Il sait qu'un nombre incalculable de questions - qui ne feront pas avancer leur projet - se bousculent dans son esprit et que, par pure curiosité malsaine, il veut les poser. Il se doute aussi que, malgré son masque d'imperturbable, la scientifique assise en face de lui se doute de tout ceci. Peut-être voudra t'elle bien lui répondre plus tard ? Ou une autre fois ...

Lloyd se reconcentre sur les mots de son frère et devine tout ce qu'ils veulent faire passer. Ils en avaient déjà parlé ensemble. Ne serait-ce que pour se mettre d'accord sur le fait d'aller voir la Scientifique.

« Quelle tristesse que Pinxit vous traite ainsi. Les choses ont bien changé. De mon temps, nous avions carte blanche pour nos expériences. Bien sûr, pas toutes les expériences, autrement vous ne seriez pas là à me parler ici, dans ce taudis. »


Lloyd choisi délibérément de laisser cette remarque passer, se tasser dans un coin de son esprit pour disparaître. Son temps, les jumeaux ne l'avait pas connu. Ils ne connaissent que le confort surveillé de Pinxit. La carte blanche n'a jamais existé pour eux. Elle n'a jamais été une option. Mais ils s'y tenaient.

« Que vous a-t-on raconté à mon sujet ? Rien de très glorieux j’imagine. On ne va pas vanter les mérites de celle qu’on chasse comme une malpropre. »


Le Jumeau retient cependant le ton employé, la rage qui gorge chaque mot. Elle en veut terriblement à l'organisation et c'est tout ce qu'il y a de plus normal du point de vue de Lloyd. Il écoute attentivement la suite de questions que pose Moira mais choisi de se concentrer sur la première, laissant la deuxième partie à sa Deuxième Aile.

- En effet, Pinxit ne chante pas vos louanges, mais nous ne sommes pas de ceux qui ne se penchent que sur une seule source. Nous avons plusieurs versions des faits et différents points de vue. Aussi, nous ne jugeons les choses que par nous-même, les idées préconçues sont la mort du travail d'un scientifique.


Le corbeau pense à Azazel, à leur organisation de trafiquant d'informations. C'est toujours utile de savoir ce qu'il se passe. Aussi laisse-t-il passer que peu d'indices, toujours, il aime avoir la main mise sur toutes les connaissances et déteste qu'on en sache trop sur son frère ou lui.

Au moins ont ils gagné le fait que Moira semble vraiment encline à la discussion et qu'elle répondra sûrement à leurs interrogations. Lloyd a hâte d'en savoir plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Dim 24 Avr - 13:04

Moira était encline à la discussion et cela rassura un tant soit peu Deryn. Il s'était en réalité attendu à ce qu'elle leur claque la porte au nez et refuse de leur parler. Après tout, sont frères et lui étaient deux inconnus pour elle et elle aurait été complètement en droit de les envoyer promener. C'est ce que Deryn aurait fait à sa place, mais il n'était certainement pas un aussi bon scientifique qu'elle et il était de toute évidence moins passionné qu'elle au sujet des zombies. Lui n'avait pas été jusqu'à ce zombifier lui-même. Quelle idée, franchement !

Deryn sentit tout de suite la colère qu'elle ressentait contre Pinxit, et, quelque part, cela le poussa à lui faire un peu plus confiance. Les trois occupants de la pièce avaient tous les trois été trahis par Pinxit qui pensait disposer d'eux ou non comme elle le voulait. Moira avait payé le prix de ses recherches et quelque part, cela accrut la colère déjà grande de Deryn envers son employeur, qui ne voyait ses employés qu'en deux catégories, les gens utiles et les gens gênants. Pour l'instant, il savait que son frère et lui faisaient toujours partie de la première catégorie, mais à quand la rétrogradation ? Moira était le parfait exemple qu'avec la Pinxit, ce qui était un jour n'était pas certain d'être encore le lendemain.

La précision et l'expertise des questions de la scientifique rassurèrent encore un peu plus Deryn. Elle savait vraiment que quoi elle parlait et elle comprendrait sans problème leurs soucis. Deryn écouta Lloyd répondre à la première question. Il était véritablement content que son frère soit là. Seul, il n'aurait jamais pu aller la voir.

« En effet, les produits de Pinxit sont encore très incomplets, et parfois même inefficace. L'agressivité dépend des spécimens. Certains le sont de suite, d'autre plus tard, mais nous n'avons pas réussi à établir de corrélation entre les différents éléments. Nous avons un temps supposé que plus on attendait avant d'effectuer la zombification, moins le sujet était enclin à la violence, ou même à toute forme de sentiments, mais cela a été démenti par plusieurs cas et plusieurs rapports d'autres laboratoires. Une hypothèse serait que l'agressivité dépend de la personnalité du l'humain décédé, mais nous n'avons pas pu vérifier cette idée. »

Deryn savait que ses mots étaient empreints d'une certaine lassitude mêlée de frustration. Il essayait cependant de cacher cela derrière un ton neutre, sans vraiment savoir s'il y était parvenu ou non.

« Pinxit ne nous donne que les informations dont elle estime que nous avons besoin, ce qui n'est pas toujours suffisant. Auriez-vous, de votre côté, certaines idées sur la question ? La plupart de nos sujets sont déjà enragés ou morts lorsqu'ils nous parviennent alors notre marge de manœuvre est limité. »

Il était ironique de parler de la mort d'un être qui n'était pas vivant, mais trouver un mot adéquat s'était révélé compliqué. Et ce terme pouvait très bien convenir aux animaux auxquels Deryn assimilait souvent les zombies les plus enragés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Lun 2 Mai - 12:41

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
Le second avis est toujours requis en science, particulièrement en médecine, et Moïra entend là dans les paroles du jeune homme une sagesse et une intelligence qu’elle apprécie à sa juste valeur. Le jeune homme a su par ses mots toucher la corde sensible. Qu’elle feigne de ne pas être atteinte la plupart du temps ne réussit pas au fond à combler cette colère, cette frustration, et cette rancœur qui transparait à chaque fois qu’elle évoque son ancien employeur. Sa chute a été fatale en quelque sorte, pour elle, dans son cœur, et son âme, elle en est sortie meurtrie, profondément blessée, et a voulu reconstituer sa carapace sans réellement y parvenir. Elle tourna un visage curieux vers le premier des frères. « Je serais curieuse de connaître les autres versions des faits. » Puisqu’il était évident qu’ils n’avaient jamais entendu la sienne, elle se demandait qui avait pu la défendre. Elle ne se souvenait pas de visages amicaux mais cependant elle n’avait guère été très sociable par le passé. Pouvait-elle leur en vouloir alors qu’elle les repoussait avec froideur, ses collègues n’avaient guère eux le choix. Indépendante, fière, et méprisante, elle les avait traité comme des moins que rien. Elle s’étonnait qu’il y en eu pour la défendre. Sa chute a dû leur être profitable. Mais peut-être pas. Pinxit semblait avoir refermé ses griffes et laissé moins de liberté à ses employés. Peut-être un peu à cause d’elle.

Se tournant vers le second frère, elle écouta attentivement ce qu’il avait à lui raconter. Elle avait contribuer à l’élaboration de la drogue utilisée pour réanimer les zombies mais depuis, elle avait dû refaire seule et sans la moindre ressource ou presque la solution pour le syndicat. De fait, elle avait dû palier à l’absence de certains matériaux et trouver d’autres solutions qui lui avait permit de réanimer des cadavres plus ou moins frais. Elle n’avait eu avec eux le moindre problème d’agressivité en revanche certains pouvaient être défaillant physiquement, être mentalement plus déconnecté, absent, ou avoir le syndrome Frankenstein. Mais leur problématique semblait différente. L’agressivité pouvait être liée au syndrome ou pouvait être un problème lié aux composants même de la drogue qui n’était après tout qu’un délicat équilibre entre des composants qui rendraient psychotique les vivants. « Vous avez peut-être une problématique avec le syndrome de Frankenstein, mais il se peut également que vos produits soient en cause. Quels sont les pourcentages d’échec ? »


* le syndrome de Frankenstein est le petit nom donné aux réactions parfois violente que peuvent avoir les zombies quand ils réalisent ce qu'ils sont.

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Dim 8 Mai - 10:58

Lloyd étudie attentivement chaque faits et gestes de son interlocutrice. Il agit comme il le fait avec chaque étranger, chaque nouvelle personne. Il sait qu'il doit être sûr qu'aucun danger n'est à prévoir pour son frère ou lui, il ne doit rien laisser passer. Analyser, toujours regarder. Du mouvements de ses doigts à la façon de se tenir sur cette chaise. Mais malgré tout, c'est bien le regard intense de la Zombie qui le fascine. A chaque fois qu'il regard ailleurs, il est systématiquement rappelé par l'étincelle qui brille dans les prunelles de Moira. Il y lit l'intelligence, le savoir. Le génie. Il envie peut-être un petit peu toute les connaissances de la scientifique. Elle a ouvert une brèche énorme dans le monde de la science et les Jumeaux Elaeth n'ont fait que s'engouffrer dedans sans vraiment réussir à en polir les bords ou l'agrandir. Ils ont beau être un des duos les plus prometteurs de la Pinxit industrie, ils restent en de-ça de tout ce qu'a pu accomplir la scientifique quand elle était encore employée par "les Grands". C'est indéniable.

« Je serais curieuse de connaître les autres versions des faits. »

Il aurai bien sourit en cet instant, mais il se contente de répondre franchement :

- Nombre de vos anciens collègues vous cataloguent comme une personne froide et distante. Je pense que vous le savez. Vous restez tout de même à leur yeux un génie. On parlerait même de génie Diabolique dans votre cas, le genre qui s'essaye à une expérience et en avise les conséquences plus tard. Les personnes plus éloignée de vous ne parle que de folie à votre égard. Rien de bien glorieux. On se rend cependant bien compte qu'il y a plus que cette soit disant perte d'esprit quand nous parlons avec eux. Il y a toujours une pointe de crainte dans leur voix, comme si dire votre nom vous invoquerait.


Le visage de Lloyd reste de marbre.

-Mais les archives ne mentent pas et n'embellissent en rien les travaux. Nous savons de quoi vous êtes capable, ce que vous savez et aucun jugement humain n'est à contesté lorsque tout est purement scientifique. Ce sont sur les résultats que nous nous appuyons.


Enfin le Corbeau se tait et écoute attentivement son frère parler des difficultés qu'ils rencontrent, il n'approuve pas, n'offre aucun signe de tête approbateur. Il n'en voit pas le besoin, Deryn sait ce que Lloyd pense de cette affaire, il le sait par coeur. Alors le Corbeau reste impassible et continu d'observer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Mer 22 Juin - 17:37

Deryn écouta son frère en se souvenant de tout ce qu'il avait pu entendre à propos de Moira lorsqu'il étudiait et travaillait à la Citadelle. La sorcière disaient certains, la folle disaient d'autres. Deryn voyait à présent que ces surnoms étaient bien loin de la vérité et il ne put qu'imaginer quelques instants ce que la scientifique avait pu être de son vivant. Une femme extraordinaire sans aucune doute, elle respirait cette étincelle que l'on ne sentait que chez les grands. Deryn avait d'ailleurs du mal à l'imaginer humaine ; la mort lui seyait étonnamment bien. Elle parvenait à rajouter à son aura une extrémité impérieuse et, certes funeste, mais néanmoins fascinante. Deryn se prit un instant à se dire qu'il pourrait finir par admirer cette femme qui avait été aussi loin de ses recherches qu'elle avait pu et qui n'avait pas eu peur de pendre des décisions difficiles. Folles, comme beaucoup l'avaient pensé. Mais pour Deryn, un esprit retord et déterminé ne pouvait être fou qu'en façade et en aucun cas jusqu'au fond de son âme. Sinon, elle n'aurait jamais été là devant eux.

Moira posa une question simple et qui pourtant résumait une bonne partie de leurs problèmes actuels. Il soupira un bref instant avant de répondre d'une voix neutre.

« Nous dépassons les quatre-vingt-dix pour-cent d'échec. Un résultat ridicule, j'en ai bien conscience, mais l'état de rage des zombies semblent être irréversible. Il nous est impossible de savoir même s'ils ont pu parvenir à l'état de conscience qui aurait déclenché un syndrome de Frankenstein. Il n'y a plus rien d'humain sur les sujets sur lesquels nous travaillons et, jusque-là, nous ne pensons même pas qu'il soit possible, voir même recommandé, de trouver un remède à leur état. Dans un stade moins avancé de la rage, l'usage d'un psychotrope pourrait être envisagée, mais, au bout d'un certain moment, cela n'est même plus utile. Médicalement, la décomposition du corps des zombies se poursuit, mais psychologiquement, on assiste à un véritable effondrement de toute trace de pensée. Les zombies ne sont alors mus que par un esprit primale de destruction, comme un enfant qui est en colère et que rien ne peut arrêter. Est-ce une colère contre leur état, contre le monde et ceux qui les ont fait ? Impossible à dire pour l'instant. Toujours est-il que cela empêche toute possibilité de progrès. »

Deryn espérait vraiment que Moira aurait une idée de la manière dont ils devaient procéder pour obtenir le moindre succès. Il reprit d'un ton un peu moins neutre qu'avant.

« Si nous pouvions ne serait-ce que mesurer de quelque manière que ce soit ce que pensent et ressentent nos sujets, si tant est qu'ils pensent ou ressentent quoique ce soit. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Dim 3 Juil - 19:39

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
Les yeux du scientifique ne laisse pas le moindre doute sur les sentiments qui l’animent à l’égard de la zombie. Alors qu’il parle de sa réputation au sein des laborantins de Pinxit Industrie, un monde qu’elle a quitté tout en le marquant de son empreinte, un monde dont elle a été chassée sans en avoir le choix, elle observe avec une certaine excitation la manière dont il ne la quitte des yeux, dont il parle d’elle avec une certaine fascination, comme s’il trouvait en cette image de folie et de désordre mental quelque chose d’attirant. Peut-être était-ce dans la manière dont elle avait bravé la mort, comme Faust avant elle, comme les alchimistes recherchant l’immortalité dans des tubes à essais, qui le fascinait. L’enviait-il ? Cherchait-il lui aussi à briser les lois naturelles ? Tous les scientifiques veulent devenir des dieux. Du moins, les plus brillants, les plus audacieux. Il faut vouloir rivaliser avec Dieu pour chercher à repousser les limites de ce monde, d’en connaître les secrets les plus intimes. S’il y a de la magie dans ce monde, elle réside dans la manière dont l’intelligence plie le monde à sa guise. Un sourire naissait sur ses fines lèvres bleutées alors qu’il lui racontait comment elle était encore crainte. Oui, elle était froide, distante, elle l’avait toujours été. Surtout avec tous ceux qu’elle considère comme inutiles, et ceux là étaient nombreux. Au fond, elle se considérait simplement comme réaliste et pragmatique. Tous les humains vont vers les autres par intérêt. L’amour n’est guidé que par le besoin de briser la solitude. La passion n’est la résultante que des hormones, mais l’amour, celui qu’on construit, qu’on tisse, c’est juste un désir de palier à la solitude, et le besoin de faire des enfants, celui de laisser quelque chose, sa trace sur la terre, la seule manière de braver la mort en somme. A ses yeux, l’homme était égocentré, violent, cruel, et s’aveuglait en se voyant comme un héros, comme quelqu’un de bon, c’était si éloigné de la vérité. La femme valait parfois mieux, mais guère souvent. Elle ne s’estimait pas supérieur aux autres dans ce domaine, juste réaliste. Sa seule supériorité c’était l’intelligence. Mais elle n’était pas la seule à en être doté. Elle se demanda à quel point les jumeaux l’étaient. Sans doute le saurait-elle assez vite. « Merci de partager ces informations avec moi, » fit-elle d’une voix douce mais demeurant froide comme l’azote liquide.

Son regard se tourna vers Deryn. Le simple fait qu’ils la consultent sur le sujet la remplissait d’une certaine joie. Cela voulait dire que Pinxit s’en sortait moins bien qu’elle alors qu’ils avaient des dizaines de laborantins à leurs ordres, dont certains étaient à ses souvenirs aussi doués qu’elle. Mais peut-être les avaient-ils chassés eux aussi ? Pinxit adorait tout contrôler. Ils ne comprenaient tout simplement pas que pour inventer quelque chose il fallait sacrifier quelque chose en retour, quelque chose comme son âme ou sa raison. Elle dissipa ses pensées d’un mouvement de la main, se concentrant sur le jeune homme qui attendait d’elle une aide substantielle. « J’ai bien quelques idées de cocktail de drogue qui pourraient permettre de séparer l’intelligence de la bestialité, mais en admettant qu’on puisse parvenir à reproduire la formule de Jekyll*, cela serait des plus cruels pour ces créatures. » Bizarre, qu’elle éprouve des scrupules envers les zombies. Des scrupules qu’elle n’éprouverait pas pour des humains. « Enfin, je vous dis cela pour que vous sachiez dans quoi vous vous engagez. » Ces scrupules avaient cependant leur limite. Moïra n’avait jamais résisté à un défi scientifique. Elle avait de quoi s’occuper, largement, au syndicat mais cela ne valait cependant pas la possibilité de vaincre intellectuellement Pinxit. Leur faire regretter amèrement leur choix. « Et cela ne nous assurait pas forcément d’avoir les réponses à vos questions. Il n’est pas certains qu’ils soient en mesure de vous répondre quand bien même nous leur rendions leur intelligence et le langage perdu. » Surtout si leur chair continuait à se décomposer.

Pendant quelques secondes, elle paru pensive, plongée dans un prisme de réflexion labyrinthique. Car il lui semblait que le premier problème venait de là. La décomposition était supposée être arrêtée par la drogue. C’était des zombies car personne n’avait songé à les appeler autrement, mais à dire vrai, ils tenaient plus de la créature de Frankenstein que du zombie. Si la drogue était infiltrée dans l’organisme avant que la mort en survienne, l’organisme était stoppé au moment T de la mort, et figé dans cet état. Comme elle l’était. Le fait que la décomposition continue prouvait qu’il y avait un problème assez majeur, et cela pouvait peut-être expliquer tout le reste. « A mon sens, votre problème numéro 1 est la décomposition. Ce processus est supposé être stoppé par les drogues. Si elles ne font plus leur boulot, alors vous avez des chances pour que la décomposition soit responsable de leur état psychique. Qui resterait sain d’esprit enfermé dans un corps se décomposant ? » Ses doigts pianotaient sur la table, geste nullement nerveux, plutôt un tic indiquant que son cerveau carburait à essayer de comprendre le problème qu’ils venaient de poser sous ses yeux. « Avez-vous à votre disposition les dossiers de vos zombies ? Savez-vous si leur traitement a été interrompu ? S’il y a eu une erreur de dosage ? Un problème survenu tout simplement ? »

* Quelques scientifiques avaient tentés de reproduire la drogue de Jekyll, pas réellement dans le but de créer une avancée scientifique mais pour la gloire évidemment.

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Ven 5 Aoû - 22:58

Lloyd choisi finalement d'écouter son frère sans pour autant le regarder. Sa voix lui suffit, elle l'a toujours fait dans ce genre de situation. Il ne peut cependant pas détacher son regard du corps plus mort que vif qui se trouve devant lui. Cette enveloppe de chair qui pourrait être en décomposition et qui renferme un cerveau, un génie de renom. Moira aurait pu être la lampe d'Aladin. La vrai. Peut-être même que c'était le cas ... C'est du moins ainsi que le Corbeau fini par la voir.

Il contemple une relique, une expérience réussie qui fera, il le sait, avancer l’humanité. Cependant, il n'éprouve aucune jalousie face à cette singularité qui défit les lois de la science et de la vie. Il l'admire mais ne veut en aucun cas en être un. Un Zombie. Un être modifié.

Lloyd sait depuis longtemps qu'il préférerait mourir plutôt que d'être enfermé dans une boucle de survis et de drogues. C'est bien un des seuls principes qu'il tient à respecter à la lettre, sans jamais les modifier. La vie doit avoir une fin. Le fil doit être coupé. Il mourra, jeune ou non, avec ou sans regrets. Qu'importe. Dans qu'il ne reste pas coincé sans pouvoir avancer.

Le Corbeau écoute la réponse de Moira avec attention et une étincelle de curiosité naît dans ses yeux. Une question bien peu conventionnelle et plus qu’indiscrète. Et pourtant. Sa curiosité a bien du mal à se taire. Mais il le faut. Les questions de ce genre viendront bien à un moment ou un autre.

En temps voulu.

Il se concentre une nouvelle fois sur les questions de Moira et jette un oeil à son frère. D'un accord commun et silencieux, il se met à répondre aux deux premières question. Deryn prendra la suite. Comme toujours.

Lloyd retient un soupire en pensant aux “documents” auxquels les deux jumeaux ont accès.

-Nous n'avons aucun document. Nous récupérons juste ces cadavres ambulants, ceux qu'on nous donne. Ceux qui n'ont même plus de cordes vocales en état de marche. On ne peut rien obtenir d'eux et ne connaissons pas leur parcours. Bien sûr, nos recherches nous aident mais le travail en amont n'existe pas. Et nous perdons un temps infini avec tout ça. Avoir des dossiers nous simplifierait grandement la vie.

Le Corbeau se tait alors. Une petite idée venait d'émerger dans son esprit. Même s'ils avaient ces fameux documents, ne recommenceraient ils pas les recherches eux-même par manque de confiance envers leurs collaborateurs ? Ou juste par curiosité scientifique ?

Ca ne l'étonnerait qu'à moitié...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Mer 2 Nov - 18:56

Moira savait réellement de quoi elle parlait et l'espace d'un instant, Deryn entrevit la possibilité qu'elle pourrait les aider à avancer dans leurs recherches aussi mortes que leurs sujets. Il se prenait à espérer, se voyant pour une fois rendre un dossier satisfaisant à leur supérieur hiérarchique, ce qui, en toute honnêteté, n'était jamais arrivé. Il commençait à voir en cette femme zombie la chance qui leur avait manquée jusqu'à présent, à savoir rencontrer quelqu'un qui connaissait véritablement son sujet ; et bien que Moira ne lui inspire pas vraiment confiance, elle représentait une chance que l'esprit de scientifique de Deryn ne pouvait en aucun cas ignorer.

Deryn écouta son frère et il repensa aux innombrables conversations qu'ils avaient eu ensemble, partageant leurs déboires et leurs frustrations. Une idée germa alors dans son esprit alors que Lloyd dressait le portrait pessimiste de ce qu'ils avaient à disposition et en quelques instants, il sut que c'était une bonne idée. Du moins, quelque chose qui permettrait éventuellement de les faire avancer plus que jusqu'alors. Une fois que son frère eut fini de parler, Deryn reprit à son tour.

"Moira, nous sommes venus ici dans l'espoir de trouver en vous de l'aider, mais il apparaît que nos lacunes sont bien trop grandes pour que nous ne vous fassions pas perdre un temps que ni nous ni vous n'avons."

Deryn lança un regard à son frère en espérant que celui-ci ne trouve pas son idée mauvaise, puis il reporta son attention vers la scientifique et se lança.

"Accepteriez-vous de former un partenariat avec nous? Vous nous aidez dans nos recherches et nous faisons des expériences pour vous, nous vous faisons parvenir du matériel? Est-ce que quelque chose du genre vous intéresserait?"

Deryn trouvait ironique que ce soit lui d'eux deux qui propose cela à Moira, lui qui était ostensiblement méfiant vis-à-vis d'elle, alors que son frère ne cachait pas son intérêt. Mais il était bien trop conscient de leur situation pour ignorer une telle opportunité.

Double jeu. La Pinxit ne devait en aucun cas apprendre qu'il venait de lui proposer cela. Que les jumeaux soient en contact avec elle était déjà passible de punition, mais alors travailler avec elle signerait leur arrêt de mort si leurs patrons l'apprenait. Mais entre la menace de leur employeur et l'inertie scientifique la plus totale, Deryn venait de choisir. Et il espérait de tout son coeur que Lloyd partagerait sa position.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Sam 5 Nov - 14:02

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
La scientifique regarda le jeune homme droit dans les yeux. Il lui proposait un partenariat. Etait-ce un piège ? Elle ne s’était pas méfiée jusque là, mais que deux scientifiques de Pinxit lui propose une telle chose ! Elle n’en croyait pas ses oreilles. Le simple fait qu’ils soient venus jusqu’ici était risqué pour eux. Certes, à les entendre, ils n’avaient guère le choix. Pinxit les avait plongé dans une situation impossible. De quoi devenir fou. Indéniablement. De quoi avoir envie de tricher. C’était après tout ainsi que tout avait commencé pour elle, la chute.

Voulait-elle les voir chuter ? S’ils étaient honnêtes et sincères avec elle, oh que oui. Elle avait toujours voulu se venger. Arracher à Pinxit deux de ses scientifiques serait une douce rétribution face à ce qu’elle avait subit. Et puis, elle ne leur causerait pas tant de dommage. Pinxit les avait laissé ici pour moisir, les avait confronté à une situation impossible, il était clair que la corporation n’en avait rien à faire d’eux comme elle avait chassé ce génie qu’elle était. Ils étaient plus proche d’elle qu’ils ne l’admettaient.

Mais si cela était un piège ? Elle ignorait pourquoi Pinxit irait jusqu’à la piéger. Excepté si bien sûr, ils voulaient sa formule à elle. Les zombies qu’elle créait pour le syndicat fonctionnait bien mieux que ceux que produisait Pinxit. Peut-être qu’ils voulaient juste sa formule, ses secrets, et qu’ensuite, ils se débarrasseraient d’elle. Et dans ce cas, ce serait elle qui se ferait avoir, et son piège se retournerait contre elle. Si c’était un piège. Elle l’ignorait. Elle n’avait jamais été douée en psychologie humaine. Les autres restaient une donnée étrangère, inconnue.

« Votre proposition est très intéressante, vraiment très intéressante. Mais cela vous ferait prendre d’incroyables risques. Excusez-moi, de douter de votre sincérité, mais nous vivons à une époque où la confiance est une chose délicate, voire impossible à obtenir. Comment pourrais-je être certaine qu’une fois que je vous aurais fournit ce que vous désirez, je ne me retrouverais pas dans une situation délicate ? »

La scientifique avait été assez soft dans ses propos. Elle ne les accusait concrètement de rien. Mais elle suggérait ce qui pourrait se produire, ce qui pourrait déraper. C’était amplement suffisant, comme suggestion, pour que le message passe. Ils ne se connaissaient pas, ils appartenaient à des équipes ennemis, elle ne pouvait leur faire confiance simplement pour leurs belles paroles.


© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Ven 25 Nov - 15:19

Une nouvelle fois, la voix de son frère se fait entendre, elle sonne toujours différemment, pourtant, elle ressemble trait pour trait à la sienne et, quand la fatigue le prend, il a l’impression de s’entendre parler. C’est une expérience original qu’il n’apprécie pas spécialement car il sait que quand il pense ça, il n’a pas un contrôle total sur son être. Il n’est pas maître de la marionnette. Alors toujours, pour se dissocier, il cherche le timbre, le ton de son frère, il cherche la différence. Mais la question n’est pas là. Il écoute attentivement ce que peut proposer son jumeau. Il l’écoute et soutient son regard, curieux de la suite, curieux de savoir ce que sa deuxième aile va bien pouvoir proposer. Et il tique. Un imperceptible levé de sourcil vient troubler son masque de marbre. Est-ce que son frère vient juste de proposer un partenariat de son plein gré ? Lloyd n’en revient pas et jette un regard surpris, que seul Deryn peut deviner, à son frère. Un infime sourire remonte le coin de ses lèvres. La situation devient autrement plus intéressante. Et la réponse de Moira allume un éclat fou dans le regard du corbeau. Les interrogation du Génie sont plus que légitimes. Affreusement légitime même et il comprend.

Il se penche en avant sur sa chaise et pose les coudes sur ses genoux avant de poser son menton sur le dos de ses mains croiser. Le corbeau jubile. La situation lui plait.


- Vous n’avez aucun moyen de le savoir. Et nous n’avons aucun moyen de vous le prouver. La confiance est la seule manière. Mais nous avons choisi de prendre le risque de venir ici, seuls, à notre charge parce que le jeu en vaut la chandelle. Le jeu en vaudra toujours la chandelle. Parce que nous avons voulu toucher le haut du panier et parce que nous sommes tombés dans les bas fond. Alors maintenant il nous faut remonter et qu’importe les moyens. Tous les coups sont permis. Mais peut-être avez-vous une idée de comment nous pouvons vous prouver notre bonne foi.



Ils sont prêts à tout tenter, ils sont prêts à tous savoir. Et ils mettront tout en œuvre. Lloyd se tourne vers son frère, il espère que son speech sera approuvé par sa deuxième aile. Qu’ils avanceront. Que tout se passera bien.
Inconsciemment, cette situation l’excite, ce parfum d’interdit et de danger l’attire comme un aimant. Ils risquaient tous les trois des problèmes, la mort mais Lloyd voulait tenter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Deryn Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Un scientifique cynique et froid de Pinxit, trafiquant d'informations, et praticien de toute forme de divination.
#Présentation de Deryn

#Présentation de Lloyd, son jumeau

#009966

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 926
TRESORS VOLES : 7024
CRÉDITS : Edenmemories (Merci! *.*) / Val
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Mer 4 Jan - 15:11

Deryn fut presque rassuré des inquiétudes de Moira. En vérité, l'idée qu'elle puisse faire confiance à deux inconnus était assez inenvisageable pour lui qui n'avait confiance en personne, et l'inquiétude était autant un signe d'intelligence, qu'un gage qu'elle était prête à considérer ce partenariat. Tout cela commençait à faire germer dans l'esprit de Deryn l'idée qu'elle allait véritablement pouvoir devenir une alliée de poids pour son frère et lui et ainsi faire avancer leurs recherches, une perspective qui plaisait sans conteste aux deux scientifiques.

Deryn sentit très vite la surprise de son frère, mais il ne réagit pas plus que cela. Il savait qu'au fond Lloyd était d'accord avec lui et il devait bien avouer que, de temps en temps, il aimait à surprendre son frère. Lloyd prit alors la parole, arguant qu'elle n'avait aucun moyen de leur faire confiance. Un des mots qu'il avait employé resta dans l'oreille de Deryn. Jeu. C'était véritablement cela qui commençait à se dessiner devant eux. Certes, la Pinxit les poussaient à la survie, à la précaution, mais le frisson du jeu était au fond tout ce qui maintenait les Corbeaux en activité. Azazel, leurs recherches, tout cela n'était motivé que par l'envie latente de sortir de leur noire misère et de penser à autre chose, de retrouver les déferlantes d'adrénaline qui donnait à la vie son goût épicé. Deryn se rendait compte que son frère et lui n'avait rien à perdre, clairement, mis à part l'un et l'autre, mais tous deux savaient qu'ils ne se perdraient jamais. Ils accompliraient ensemble quelque chose de dangereux et de grandiose et feraient de leur vie entière une provocation à l'encontre de ceux qui les avaient mis dans ce trou. Une lueur malsaine naquit dans le regard de Deryn à la pensée de tous les possibles qu'ils avaient devant eux. Peu importait qu'ils soient seuls, peu importait qu'ils soient recherchés, haïs, ou quoique ce soit. Le frisson était là et Deryn espérait sincèrement que Moira le sentirait aussi. A la différence de son frère, Deryn se cala au fond de son fauteuil, un peu plus détendu qu'auparavant.

« Le jeu en vaut la chandelle et, même s'ils ont cru faire de nous des perdants, on leur montrera ce que les perdants peuvent faire. »

Il s'assombrit alors un peu, mais toujours avec cet air malsain et un ton légèrement acide.

« Ayez confiance en notre colère et notre haine. C'est le seul gage de confiance que nous pouvons vous donner. »

Et de la colère et de la haine, Deryn en avait à revendre, bien plus encore que ce qu'il laissait paraître. Lloyd devait s'en douter, mais ils n'en avaient jamais vraiment discuté directement. Son frère le verrait cette fois-ci, et ce n'était que le début.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
branche stösser
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.


SIGNALEMENT : Scientifique folle, zombie s'étant créer elle-même, ultime folie
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2133
TRESORS VOLES : 6558
CRÉDITS : Alas & Tumblr
FONDATRICE.branche stösser

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Jeu 5 Jan - 13:31

Specimens

Deryn, Moira & Lloyd
LDe la colère, de la haine, voilà quelque chose qui lui parlait bien mieux qu'un mot aussi creux que la confiance. Ce mot là avait-il encore un quelconque sens pour qui que ce soit par ici bas ? Il fallait être fou pour donner sa confiance à quelqu'un dans ce monde là qui vous vomissait tripes et boyaux à la gueule à chaque fois que vous aviez l'indécence d'avoir l'espoir que les choses iront mieux. La croyance en des lendemains chantant était totalement foireuse presque autant que de croire qu'on pouvait battre Pinxit. Si ces types là dominaient le monde ce n'était pas un hasard. Au sujet de ses employeurs, Moïra croyait toutes les rumeurs courant à leur sujet, surtout les plus infâmes. Pour avoir rouler sa bosse avec eux, elle savait de quoi ils étaient capables. Elle ne leur connaissait que peu de limites. Visiblement, elle était tout de même parvenue à les franchir. Et eux, qu'avaient-ils donc fait pour s'attirer les foudres de Pinxit ? Elle était curieuse de le savoir mais doutait qu'ils le sachent eux-mêmes.

Qu'importait, elle finirait bien par le savoir si elle cherchait. Tout finit par se savoir, rien ne demeure bien longtemps secret. Cela aussi elle l'a apprit à la manière forte. Elle comprenait le langage de Deryn mieux encore que celui de son frère. En réalité, il avait employé exactement les mots qu'il fallait pour la motiver à défaut d'obtenir sa confiance. Après tout, ils avaient raison. Elle pouvait difficilement avoir des preuves de leur confiance, tout ce qu'elle pouvait faire c'est se protéger du mieux qu'elle pouvait, assurer ses arrières. Elle pensait qu'ils disaient la vérité mais on n'était jamais trop prudent avec Pinxit. « J'accepte votre proposition, fit-elle, toutefois, j'aimerais avoir une assurance avant de m'engager à venir dans votre laboratoire. » La scientifique folle les regarda l'un puis l'autre. « Un homme de main du syndicat m'accompagnera afin de s'assurer qu'aucun get appen ne m'attend. Comme vous l'avez si bien dit, il vous est impossible de me prouver votre bonne foi. Et je connais suffisamment votre employeur pour savoir qu'ils sont capables de tout. Mais si vous dites vrai, alors la présence de cet homme dont je vous assure la discrétion, suffira à me rassurer sans pour autant vous inquiéter. Le syndicat n'a aucune vue sur vos travaux, mais en revanche, ça les chagrinerait de perdre l'un de leur rare scientifique. »

Maintenant qu'elle avait avancée ses pions, elle attendait de voir leur réponse. Si elle était positive, alors elle irait avec eux dans leur laboratoire, et ensembles, ils trouveraient une solution pour palier au syndrome de Frankenstein. Sinon, ils repartiraient les mains vides. Moïra savait que de toute façon, le syndicat ne lui permettrait pas d'aller là bas sans quelqu'un à ses côtés. La scientifique ne savait pas se battre et n'avait aucune envie d'apprendre. Si elle s'était décidé à bosser pour le syndicat comme auparavant pour Pinxit c'est justement parce qu'elle ne savait pas se défendre et avait besoin qu'on la protège.

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
PINXIT INDUSTRIE.
scientifique
Lloyd Elaeth
avatar
RÉVÉLATIONS,


SIGNALEMENT : Corbeau noir aux multiples facettes,il traîne dans les coins sombres et connaitra tout les secrets.
* Son Corbeau

* Sa deuxième Aile, Deryn

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 167
TRESORS VOLES : 2673
CRÉDITS : Eden Memories
PINXIT INDUSTRIE.scientifique

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth   Dim 5 Fév - 5:08

Lloyd observe, Lloyd écoute. Il tend l'oreille et analyse tout ce qu'il peut. Que ce soit son comportement, que se soit ses mots. Tout. Mais il reste plus concentrer sur ceux de son frère ou de son interlocutrice. Et il ne rate rien. Son esprit méthodique et scientifique est partout. Alors il ne manque pas de remarque que les muscles des épaules de son jumeau se détendent imperceptiblement alors qu'une lueur folles passe dans son regard. Il a une idée, il a un plan, il a l'Ambition pour le réaliser. Bien que le Corbeau n'en ai jamais douté et n'en doutera jamais. Il faut que tout bouge, que la machine s'ébranle et se mette en marche. Sa deuxième Aile prend la parole et sans que Lloyd s'en rende compte, un frisson lui remonte l'échine, rien de remarquable pour le commun des mortels , pourtant, c'est arrivé. La colère de Deryn fait trembler son palais interne, il fait vibrer l'air dans ses poumons.

Les deux jumeaux sont Identiques sur bien des points, pourtant la colère n'en est pas un. Ils vivent tout les deux de ca, c'est la haine qui les maintiens en vie en plus de leur moitié mais la façon de la présenter est bien différente. Lloyd est le Volcan en activité qui explose dès qu'il en a la possibilité. Deryn est le volcan éteint, celui qui fait le plus de dégâts lorsqu'il se réveil. Le genre de réveil auquel sont frère n'aime pas assister. Bien qu'il choisisse de faire en sorte de toujours être là.

Les mots de Deryn semble avoir toucher Moira bien plus que les siens. C'est une bonne chose, il fallait qu'au moins un des deux arrive à quelque chose. Et c'est Deryn. C'est la haine qu'il dégage.

Et Moira prend la parole. Lloyd l'écoute attentivement. Elle pose ses conditions et le Corbeau trouve ca tout ce qu'il y a de plus légitime. Alors il relève la tête et plante son regard dans celui de la scientifique. Ses yeux ne sont ni scrutateurs, ni jugeurs. Ils sont d'une neutralité à toutes épreuves. Il pose son menton sur ses mains croisées, toujours assied sur le bord de sa chaise.

J'en conclu que nous avons un accord ?

Son visage est toujours de marbre, ni méchanceté, ni malice, ni plaisir, ni satisfaction. Rien ne se retranscrit sur ses traits. Et pourtant, il jubile. Ils allaient enfin pouvoir avancer.

Et maintenant que les formalités étaient faites... Peut-être qu'il pourra poser toutes ses questions qui le démange à propose de la condition de Zombi... Notamment tout ce qui touche à la douleur. Mais ils n'en sont pas encore là.

Et pourtant :

Quel type de mélange vos « cocktails de vie » sont fait ?

Impossible de se retenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elian.eklablog.fr/
 

Spécimens / PV Moira Ó Mordha & Lloyd Elaeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign in Blood ::  :: Autopsie :: ARCHIVES RPS-