LE FORUM VA ÊTRE RESTRUCTURÉ

Partagez | 
 

 L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLITAIRE.
sans attache
Imeane MacPherson
avatar
Trouve moi !

SIGNALEMENT : Technomancienne de génie avec un goût prononcé pour le hacking et la solitude. Surdouée qui a du mal avec les relations. Jumelle qui cherche désespérément à aider son frère
Un petit plus :
- Sa présentation
- Sa bibliothèque
- Son jumeau
- Son journal

Je suis juste là...

DATE DE PÉREMPTION : 05/05/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 507
TRESORS VOLES : 4622
CRÉDITS : Eden memories
SOLITAIRE.sans attache

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')   Jeu 12 Mai - 21:19

Un doigt courrait le long des lignes fines écrites sur ces pages d'un autre temps. Il n'y avait rien de plus beau que ces livres. Leur couvertures étaient anciennes, craquelé par endroit, on remarquait même parfois que les dorures cédaient la place, comme si elles s'effaçaient. Tout ici étaient authentique, comme une vraie bibliothèque. Son regard se leva alors du livre, laissant sa lecture pour plus tard. La bibliothèque étaient immenses et possédaient de nombreux ouvrages. Les étagères faisaient bien quatre mètres de haut pour chacune d'elle et il y en avait une dizaine sans compter celle qui trônait, fondu dans les fondations. Chaque étagères étaient remplis avec des livres divers et variés. Quelqu'un qui ne connaissait pas l'endroit pourrait facilement se perdre, mais ce n'était pas son cas à elle. La jeune femme finit par se lever et déambuler dans les allées. Autant les étagères étaient d'un marron foncé rappelant l'écorce d'un chêne en hiver, autant le sol marron foncé était tapissé de tapis d'un ocre profond qui rehaussaient la beauté du bois. Tous les livres ici étaient rangés suivant une thématique précise et par moment, on pouvait voir une échelle pour pouvoir monter et chercher ceux, plus haut qui possédaient des informations très rares mais qui étaient aussi bien plus fragile et donc rangé hors de portée. Son regard se posa avec un amour manifeste sur les différentes rangées, aimant ce qu'elle y voyait.

Oui, ici, tout était à son image et elle devait bien avouer que s'était le seul endroit où elle se sentait bien depuis son départ. Il lui manquait quelque chose depuis un an maintenant et même la bibliothèque ne pouvait pas pallier à ce genre de manque. Elle soupira un instant, tournant le regard, récupérant le livre qu'elle venait chercher et repartit en sens inverse. Son regard se posa alors au delà de toutes les étagères, cet endroit où des nombreuses tables étaient placés près des murs mais aussi en plein milieu du chemin sur un tapis ocre plus foncés dépourvus de dessins. Il n'y avait pas trente six milles chaises autour de ces différentes tables. Une seule chaise se baladait au grès des envies de la dame des lieux. La table de devant était la plus longue, pas loin de deux mètres cinquante de long et étaient recouverte en grande partie de livre. Sur le côté droit de la bibliothèque se situait un matériel complet de détection pour surveiller les Blade, et les mouvements de tous ceux qui se connectaient à la matrice. Au delà de la table principal, juste en face se situait le laboratoire de chimie le plus sophistiqué qu'on pouvait créer et à la gauche se tenait le dojo d'entraînement de la demoiselle. Elle avait réellement un endroit parfait pour elle, construit sur les fondations d'une conscience, d'une envie.

Elle aurait tant aimé que son frère soit là. Mais il n'est pas là Imeane et il ne sera pas là avant longtemps. Il est de l'autre côté de la barrière, l'un de ceux qui te traque, tu dois l'accepter. Oui, l'accepter, sauf que ce n'est pas si facile et la jeune fille fini par s'affaisser sur sa chaise. Bon sang, même la bibliothèque n'arrivait pas à pallier complètement le manque que lui causait la rupture avec son jumeau. Est-ce que c'était normal que ce soit aussi compliqué à gérer ? Ils n'avaient jamais été séparés et maintenant... Chacun d'eux étaient loin de l'autre, et pour elle, ça n'avait rien de plaisant. Elle se demandait ce que Kyle ressentait. Souvent, elle lui écrivait des lettres qu'elle rangeait dans une boite de la bibliothèque. Quand les jours étaient trop dur, elle le créait de toute pièce, cherchant à le serrer dans ses bras, mais ici, s'était la matrice. Elle avait beau pouvoir en faire ce qu'elle voulait, vouloir en faire un endroit magnifique dans lequel elle pouvait se perdre. Rien ne pourrait remplacer la présence de la personne la plus importante pour elle depuis leur naissance. Elle soupira une nouvelle fois. Ce n'était pas le moment de lâcher prise, elle était certaine d'avoir mis le doigt sur le moyen de soigner le rhume, sauf que voilà, il lui manquait encore plusieurs choses.

Concentré dans ses travaux, elle ne remarqua pas que les capteurs s'étaient activé. De toute façon, personne ne pouvait trouvé la bibliothèque, alors pourquoi s’inquiéter. Pourtant, elle aurait dû s'inquiéter, parce que rien n'est jamais introuvable, malgré toutes les sécurités possibles et imaginable, il y avait forcément un petit malin pour se trouver sur son chemin et la découvrir. Heureusement, même si o la trouvait, il était impossible d'entrer. Il n'y avait qu'elle qui avait accès à elle, parce qu'elle était sa propriété, à elle et à personne d'autre. Un peu présomptueux probablement mais tellement vrai. Elle l'avait construite depuis le début, depuis qu'elle était toute jeune. Elle l'avait agrémenté de nombreuses connaissance, l'avait adapté à ses envies, à ses besoins. La bibliothèque, s'était elle.. Alors lorsqu'elle entendit des coups frappé sur les grande portes de chênes sombres sur lesquels étaient gravés le symbole qu'elle utilisait avec son frère depuis leur plus jeune âge, elle sursauta, lâchant le livre qu'elle avait dans les mains. Mais... Comment quelqu'un pouvait frapper sur les portes. Elle leva la tête, s'agaça alors que l'autre semblait s'agacer aussi de l'autre côté de la porte, frappant encore et toujours sur ces pauvres portes.

La solitaire fini par se lever et ouvrit la porte en sortant et dévisageant celui devant elle. Elle referma directement la porte derrière elle, hors de question que quelqu'un entre dans la bibliothèque, sauf si ça avait été son frère. Mais ce n'était pas le cas, aussi, plongea t-elle son regard dans celui de l'homme qui par toute invraisemblance venait d'arriver à franchir ses barrières et à tomber sur sa bibliothèque. Ça ne pouvait être qu'un coup de chance et un sacrée coup de chance, cependant, elle avait devoir renforcer la sécurité du mieux qu'elle le pouvait.

« Qu'est-ce que vous faites ici ? Comment vous êtes arrivé là sérieusement ? »

De la méfiance ? Il y avait bien de ça. Elle devait savoir comment il était arrivé ici et vite pour savoir si d'autre allait débarqué ou pas. Merci la parano.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

✥ UNDER MY SKIN.
MessageSujet: Re: L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')   Dim 15 Mai - 20:35

« Je dois trouver un moyen d’en apprendre plus sur les agissements des pirates ! » dis-je en tapant du poing. Cette frustration me rongeait de l’intérieur. Cela faisait désormais plusieurs semaines que je n’avais aucune piste à exploitée pour aller chercher des vivres, des matériaux et autres informations dans les lowlands et les terres désolées. Ça m’énervait parce qu’en attendant les gens du ghetto eux vivaient toujours dans des habitats insalubres, complètement délabrés, certains mourraient de faim parce que les tickets ne suffisaient plus et d’autres étaient malades à cause du manque d’hygiène.

Et c’est à cet instant que l’on m’a proposé de me connecter. Oui, mais voilà concrètement moi et la matrice ça fait deux ! J’avais encore ces holobands qu’on m’avait procurés par le passé. Je crois que c’était Wallace lui-même. On avait également tenté en vain de m’expliquer comment tout fonctionnait, mais je n’y étais pas plus familier que ça. Disons que je n’adhérais pas au fait de me connecter de base, mais là, l’urgence me pressait autant que l’indisponibilité des pirates que je connais m’asticotait les nerfs. Après ils n’étaient pas à ma disposition non plus.

Et me voici donc résigné. Je suis au milieu d’une pièce sombre et calme pour éviter de me prendre un stress supplémentaire. Je mets ces holobands sur mes yeux et me voilà connecté. J’atterris dans un monde étrange. Je sais que ce n’est pas réellement pourtant la sensation de cette herbe verte flashy sous mes pieds nus paraît si réelle…. Je ne peux pas m’empêcher d’observer ce qui m’entoure. Mon esprit se permet quelques divagations et je recherche des informations sur Pinxit. On end it pas grand-chose, pas plus que ce que le commun du mortel doit savoir. Pourtant, je suis sûre que si je cherche plus que ça, je pourrais trouver bien plus. Je ne m’y aventure pas malgré la grande tentation que je ressens. Les hackers sont là pour ça et sont bien plus compétents.

Ce qu’il me faut c’est un genre de bibliothèque. Pouf, le décor change et je me retrouve face à une multitude de portes. Forcément, je n’ai pas été précis, donc il n’y a rien qui m’indique ce que je peux choisir ou non. C’est peut être très con comme réaction mais du coup je m’attaque à la première porte. Grande, faite de chêne et ornée de gravures que je ne comprenais pas elle n’en était pas moins attirante. Du coup, malgré mes tentatives, rien ne se passa. J’essayais alors de cogner, comme pour prévenir de mon entrer, plusieurs fois même, mais rien ne se passa. Et les autres venaient juste de disparaître sous mes yeux.

« Rah bordel de merde ! »

Oui, je sais, c’est très élégant. Mais là, ça m’agace. Matrice à la mords moi le nœud ! J’ai besoin de trouver des informations, forcément je pense bibliothèque, mais il y en a plusieurs… comment choisir ? Comment affiner ma recherche, Est-ce que je dois penser à autre chose comme … hum je ne sais pas moi « pirates ? ». Ah, non un pirate apparaît devant moi. Bon j’ai trop d’imagination. Cette porte se dressant toujours devant mes yeux, je retape. Et j’y vais encore plus fort tant qu’à faire. Si quelqu’un est là il pourra peut-être m’aider, m’orienter ou me renseigner ?

« Ohh ! » dis-je simplement en voyant une jeune fille blonde arriver devant moi, l’air furax. Bon si j’en crois bien ce que j’entends, je ne devrais pas être là. Le visage fermé, comme à mon habitude, je réponds presque bêtement « bah j’ai pensé bibliothèque, pour faire mes recherches et me voilà »…

Voyant l’allure de la jeune femme et surtout son air super énervé, je ne devrais vraiment pas être là. «Dois-je en conclure, vu votre regard, que je ne suis pas aux portes d’une bibliothèque publique ? »
Revenir en haut Aller en bas
SOLITAIRE.
sans attache
Imeane MacPherson
avatar
Trouve moi !

SIGNALEMENT : Technomancienne de génie avec un goût prononcé pour le hacking et la solitude. Surdouée qui a du mal avec les relations. Jumelle qui cherche désespérément à aider son frère
Un petit plus :
- Sa présentation
- Sa bibliothèque
- Son jumeau
- Son journal

Je suis juste là...

DATE DE PÉREMPTION : 05/05/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 507
TRESORS VOLES : 4622
CRÉDITS : Eden memories
SOLITAIRE.sans attache

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')   Lun 16 Mai - 9:23

Elle attendait fermement. Hors de question de ne pas savoir comment il était arrivé là et son simple ''ohh'' ne fit rien pour rassurer la jeune femme. Si jamais on la retrouvait ici, ça serait rapidement la galère. Elle en doutait fortement, ses protocoles étaient complexe, cependant, si lui y était arrivé, d'autre pouvait y arriver aussi. Et par d'autre, elle entendait la citadelle bien entendu. Si jamais la citadelle ou les Blade en venait à mettre la main sur elle.... Non, elle ne voulait pas penser à ça maintenant, pas de suite. De plus, son avatar était bien différent de ce qu'elle était physiquement.... Enfin merde non pas ce jour-là vu qu'elle était dans SA bibliothèque, elle était venu comme elle était d'origine... Oups....Grognant contre sa propre stupidité de la journée, elle fixa l'homme qui venait de lui dire qu'il avait pensé à bibiothèque et qui s'était retrouvé devant sa porte. Ime le regarda d'un air ahurit.... Sérieusement ? Non, ce n'était pas possible.... ça ne pouvait pas être ça... Putain de foutue matrice, elle avait gardé en mémoire le fait qu'il s'agissait d'une bibliothèque et le redistribuait à tout va. Quel bordel, jamais la technomancienne n'avait pensé à ce ridicule petit détail, aussi se dit-elle qu'elle allait devoir y remédier rapidement si elle ne voulait pas avoir plus d'ennui que nécessaire. Pour vivre tranquille, restons caché. Mieux valait pour elle que cette devise soit inscrite sur les murs de cette fichu bibliothèque. Perdu dans ses pensées, elle avait totalement oublié l'homme devant elle et donc lorsqu'il repris la parole, elle fut quelque peu surprise. Son cerveau pensait à trop de chose en même temps et surtout à améliorer sa sécurité pour l'instant. Elle répondit néanmoins.

« Effectivement, il ne s'agit pas d'une bibliothèque publique, mais d'une privée. La mienne. D'ailleurs d'origine, jamais vous n'auriez dû la trouver... »

Quelle galère. Elle se rendit cependant compte de ce qu'elle disait, de l'attitude qu'elle devait montrer. Il n'y était pour rien lui. Lui montrer les dents n'allait certainement pas l'aider et visiblement il semblait vouloir trouver quelque chose de particulier, sinon il n'aurait pas demander une bibliothèque. Quelque chose en lui faisait tiquer les sens de la hackeuse. Il ne semblait pas... Comment dire... Familier avec la matrice, comme si elle était une étrangère pour lui contrairement à elle. Est-ce qu'il s'était perdu en fait ? Elle le regarda d'un œil nouveau. Quoi qu'il arrivait, il était bien différent d'elle en tout cas. Il semblait réellement perdu dans un monde qu'il ne maîtrisait pas du tout, ou alors si peu qu'il ne savait pas par où aller et quoi faire. Heureusement pour lui, Imeane était douée, bien plus douée qu'elle ne l'avait montré en réalité. Être technomancienne apportait un avantage certain dans ce monde virtuel, il était ce qu'elle avait de plus cher, ce qui lui permettait d'avoir l'impression d'avoir encore un lien avec la seule personne qu'elle aimerait avoir auprès d'elle. Un vague sourire s'afficha sur son visage.

« Désolé, je ne suis pas très sympa. C'est que personne n'est censé trouver cette bibliothèque, mais j'avais oublié que quand je l'ai créer je n'avais pas pensé à de petite chose du genre moteur de recherche. »

Un sourire rapide de nouveau, elle s'appuya contre les lourdes portes en chêne. Bien, elle s'était excusé et maintenant qu'est-ce qu'elle allait faire. Elle ne pouvait pas décemment le renvoyer là où il était. S'il cherchait une bibliothèque, c'est qu'il avait forcément besoin d'informations non ? Informations qu'elle pouvait peut-être lui fournir. Cependant, cela voulait dire le faire entrer dans la bibliothèque. Devait-elle en altérer la forme pour qu'il ne voit que ce qu'elle voulait qu'il voit ? Ou alors créer une autre bibliothèque à la va-vite dans laquelle elle pourrait discuter avec lui. Un frisson descendit le long de sa colonne. Parler avec quelqu'un.... Elle n'avait jamais réellement fait quoi que ce soit dans ce sens. Les relations et elle.... Souvent, elle dépassait les limites. Quand elle était sous son pseudo de hackeuse, ce n'était pas si grave, personne ne s'en formalisait, mais là... Il la voyait telle qu'elle était parce que la gourde en elle n'avait pas pensé que quelqu'un pourrait trouver SA bibliothèque. Bon, assez ruminer tout ça, ça n'a pas d'importance de toute façon. Elle devait au moins fournir son aide non ? Et puis ces silences répétés n'allaient certainement pas l'aider. Peut-être en avait-il marre ? Peut-être que ça le gonflait. Suffit les conjectures Ime, et si tu prenais ton courage à deux mains et qui tu lui demandait directement hein ? Merci conscience, c'est vrai que je n'ai pas pensé à ce genre de chose. Elle se secoua mentalement et reprit la discussion aussi naturellement que possible.

« Écoutez, je... je peux vous aider si vous cherchiez quelque chose de particulier, cependant vous devez me promettre de ne jamais parler de cette bibliothèque à qui que ce soit. C'est une condition impérative. Si certains savaient..... »

Sa vie ne tiendrait plus qu'à un fil et s'il était dans le lot.... Non étrangement, il était bien différent des gens qu'elle avait connu et de ceux qui la traquait à l'heure actuelle. Par contre, elle était encore réticente à le faire entrer. Donner sa confiance n'était pas ce qu'elle faisait facilement et entrer dans la bibliothèque signifiait avoir confiance.... Le dilemme était cruel. Elle voulait l'aider oui, elle pouvait toujours le laisser à la porte, mais s'était très malpoli et puis franchement, au pire... Elle pouvait toujours le passer au scanner et lui interdire certaine zone de la bibliothèque. Oui, pour l'instant s'était ce qu'elle pouvait faire de mieux.

« Si vous promettez, je vous fais entrer et on pourra chercher les informations que vous souhaitez. »

Sans compter que vous allez devoir passer au scanner, mais ça, elle ne pouvait décemment pas le dire, elle était en train de fermer en même temps les endroits de la bibliothèque qui ne lui serait pas accessible, si jamais il acceptait bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

✥ UNDER MY SKIN.
MessageSujet: Re: L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')   Jeu 4 Aoû - 20:51

J’étais ce qu’on appelle une quiche en informatique. Tiens d’ailleurs, je me suis toujours demandé pourquoi on disait « une quiche en quelque chose » ? Peut-être valait-il mieux que je me contente de ne plus me poser ce genre de questions ça m’évitera de tomber dans de telles situations. La jeune femme ne semblait pas très avenante et elle était à la limite de m’accuser de vol ou d’effraction qu’en sais-je ! J’avoue que pour le coup j’avais surement un air renfrogné et distant. Je n’avais pas plus envie que ça de discuter avec elle mais je me contentai du minimum requis. Histoire de voir si la situation était totalement bloquée et si je m’étais fait une ennemie de plus ou non !

« Ah c’est problématique alors »

Quand elle me dit que j’étais devant une bibliothèque privée que je n’aurais jamais du trouvé, autant vous dire que personnellement j’appelle ça la chance du débutant ou comment se mettre dans une situation épineuse ! J’aurais pu lui demander pourquoi elle voulait à ce point sauvegarder sa bibliothèque loin des yeux du public, mais d’un autre côté, de nos jours, cela paraissait plus qu’évident. Je me décidai donc à sourire, de manière très gênée, histoire de m’excuser rapidement de la situation que je n’avais pas voulue. D’un autre côté, elle savait désormais qu’il y avait une faille dans son système. Même si au fond, je n’avais aucune idée de ce que cela impliquait. Mes connaissances en informatique approchant le zéro.

D’ailleurs quand elle m’expliqua qu’elle avait si bien sécurisé sa bibliothèque qu’elle avait oublié de penser aux moteurs de recherche je me mis à la regarder avec des yeux tout ronds. Vous savez, comme ceux des enfants qui ne comprennent pas ce que vous leur dites mais qui en plus pensent que vous êtes complètement à côté de vos pompes ? C’est la base non les moteurs de recherche, c’est par là qu’on commence une recherche je crois, non ? Ce n’est pas comme ça ? Je suis encore plus à côté de la plaque ? Enfin bref…

« Ah ! Et bien vous n’aurez pas perdu votre journée, vous allez pouvoir faire un nouveau tour de sécurité »

Heureusement son rapide sourire m’en décrochait également. Je réagissais à l’instinct de toute manière. Rien n’était vraiment calculer quand je n’étais pas en train de me protéger. Là, en l’occurrence il n’y avait rien à protéger. Par contre, le sujet de mes recherches j’étais peut être au moins autant frileux qu’elle de les dévoiler. Si on savait que je faisais des recherches sur les Pirates, ça risquait de très vite se savoir et par la même occasion de me retomber dessus d’une manière ou d’une autre. Néanmoins, je percevais dans la voix de la jeune femme une réelle inquiétude. Ele ne paraissait pas certaine d’elle et je me dis qu’il y avait une opportunité à saisir. Je garde son secret, elle garde le mien et chacun avance. Je pourrai même, éventuellement, l’aider à savoir où il y a des failles avec ma chance de débutant.

« Ok, je veux bien, mais le secret doit être réciproque. J’entends par là que personne, absolument personne ne doit savoir ce que je recherche. Autant dire que si j’apprends que l’information a filtré, je saurai d’où ça vient. «

Je fis un pas vers elle la main tendue pour qu’elle me la serre histoire de sceller ce pacte verbal. Je ne pouvais pas refuser l’aide de quelqu’un en ce moment, je manquais trop d’informations et celles-ci sont cruciales pour l’avancée de l’association.

« Puis-je savoir pourquoi vous tenez temps à ce que cet endroit demeure secret ? » dis –je alors avec curiosité sans toutefois attendre une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
SOLITAIRE.
sans attache
Imeane MacPherson
avatar
Trouve moi !

SIGNALEMENT : Technomancienne de génie avec un goût prononcé pour le hacking et la solitude. Surdouée qui a du mal avec les relations. Jumelle qui cherche désespérément à aider son frère
Un petit plus :
- Sa présentation
- Sa bibliothèque
- Son jumeau
- Son journal

Je suis juste là...

DATE DE PÉREMPTION : 05/05/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 507
TRESORS VOLES : 4622
CRÉDITS : Eden memories
SOLITAIRE.sans attache

✥ UNDER MY SKIN.
SUSPICIOUS MINDS.
POSSESSIONS:
RELATIONS :
MessageSujet: Re: L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')   Dim 7 Aoû - 0:02

La situation est compliqué, elle le sait. Elle sait que si elle est découverte, ça crains pour son matricule. Elle sait aussi que la technomancienne en elle risque gros. Mais ce qu'elle sait surtout c'est que la hackeuse risque d'être démasqué, tout ça à cause d'un malheureux moteur de rechercher. Trop intelligente et pas capable de gérer correctement la sécurité de son domaine privé. Il a fallut qu'un type perdu vienne sonner à sa porte pour qu'elle se rende compte de la faille. Sérieux, qui aurait pensé à ce p..... de moteur de rechercher. Certainement pas Ime qui comme deux ronds de flan, était resté à la conclusion que son super cerveau avait légèrement faillit. Un manque d'entraînement ? Non, juste que la sécurité s'était son domaine, craquer des protocoles compliqués aussi, alors elle n'avait jamais pensé qu'un simple moteur de rechercher pouvait la démasqué. La petite fille n'y avait pas pensé et l'adulte non plus. S'effacer du plus simple endroit semblait compliqué, la jeune femme n'aurait jamais dû appelé ça bibliothèque sérieusement. Un soupir, long, désapointé. Problématique ? T'es loin du compte mon gars. Oui, très loin. Elle n'a pas le droit à l'erreur, certainement pas maintenant. Bien entendu, peu ont les capacités qu'elle possède dans la matrice, ils ne sont pas des milliers et peu peuvent se vanter de connaître autant le code qu'elle. Craquer un technomancien est une mission assez périlleuse, surtout quand celui-ci est l'un des plus célèbre hackeur de la matrice. Et pourtant ce hackeur phénoménal à oublié un moteur de recherche. Une saloperie de moteur de rechercher. Franchement, faut être totalement débile.

« Pas besoin j'ai juste à effacer ma présence, ça me prendra cinq minutes pas plus. »

Froid, sec, un peu trop. Elle s'enfonce ces derniers temps, depuis qu'elle a quitté son frère, il n'y a plus personne pour lui montrer l'humanité en quelque sorte. Elle aide les autres, mais elle se contente de rester à l'écart. Elle ne devrait pas, Ime le sait. Elle sait que si elle perd tout contact avec la réalité, alors.... Alors elle deviendra ce soldat sans cœur et sans compréhension des émotions des autres. Elle le sait et pourtant.... Non, elle n'est pas sans cœur, il y a juste de nombreuses choses qu'elle ne capte pas, dont elle n'a pas l'habitude. C'est compliqué, c'est harassant et bien entendu, elle ne réagit jamais de la bonne façon. Franchement, c'est bien plus amusant de se creuser les méninges sur un algorythme que sur un sentiment. Les sentiments ne sont pas rationnels, comment les gérer correctement ? Peut-être que l'idée est justement de ne pas les gérer. Ce qui n'est pas rationnel ne peut entrer dans une case, cela veut dire laisser de la place à l'inconnu et donc ne pas gérer. Oula, ne pas gérer ça veut dire avancé sans filet de protection.... C'est un poil risqué ça quand même. Prise dans sa réflexion, elle oublie le monde, elle oublie l'inconnu, elle oublie où elle est et elle oublie de se dire qu'elle doit se protéger, un peu mieux. Heureusement qu'elle peut changer d'avatar quand elle le souhaite.... Ouais sauf que là, elle est sortie avec sa véritable tête.... Quelle galère, franchement ça ne pouvait pas arriver un autre jour ? Fallait forcément que ce soit aujourd'hui ? Elle sort de ses pensées en entendant la voix de l'homme près d'elle. Elle n'a rien à craindre ici, de toute façon, elle peut faire ce qu'elle veut, ça au moins c'est rassurant.

« Vous êtes sérieux là ? Je viens de vous dire que cette bibliothèque ne devrait jamais être trouvé. La prochaine fois que vous en chercherez une, celle-ci aura disparu, comme si elle n'avait jamais existé. C'est un immense secret, vous pensez réellement que je suis du genre à répandre les secrets des autres ? Vous autres réfléchissez d'une manière assez étrange. »

On dirait quasiment la réflexion d'un archandroïde, super, il va la prendre pour une machine. Ce qui, sans son jumeau est presque vrai. Sauf que ça ne l'est pas. Elle est totalement humaine.

« Désolé, je ne suis pas très douée avec les relations. Je suis sèche dans mes paroles mais ce n'est pas contre vous. Je veux dire par-là que je garde de nombreux secret et donc que le vôtre sera l'un de ceux là. Je ne suis pas du genre à révéler les secrets, sauf quand il s'agit de ceux de la Citadelle, ça c'est très drôle. »

Ouais trop d'ailleurs. Elle secoue la tête et serre la mâchoire un instant.

« Euh.... C'est un peu compliqué et on ne se connaît pas assez pour que je vous dise tout. Cependant, sachez que je la construit depuis que je suis toute petite et donc il y a dedans des secrets que je garde, ainsi que beaucoup d'autre choses qui font ma vie dans le ghetto et ce qui a été ma vie à la Citadelle avant..... »

Oups, elle a lâché une information qu'elle n'aurait pas dû. Bah de toute façon il ne pourrait pas tirer grand chose de cette information. Elle n'en a pas dit assez pour ça, et elle n'en dira pas plus.

« Bien, suivez-moi. »

Elle ouvre la porte et le fait entrer. À peine à l'intérieur qu'il peut voir ce parquet de bois foncé sur lequel repose l'un des tapis brun clair qu'elle aime tant. Au fond, il aperçoit les magnifiques bibliothèques, garni de livre comme nulle part ailleurs. Sur la droite, il peut voir une partie du laboratoire sans pour autant y accéder et sur la gauche, ce qui ressemble à des terminaux, diverses et variés. Elle l'emmène d'ailleurs par-là.

« Voilà un ordinateur dont vous pourriez vous servir pour vos recherches. N'hésitez pas fouiller dans les livres, mais s'il vous plaît, remettez-les à leur place. Je suis du genre un peu maniaque et si vous avez besoin d'elle, je ne suis pas loin. »

Elle tente un sourire, elle y arrive, cela fait des années qu'elle en fait à son frère, elle n'a pas oublié en un an. Cependant, elle n'y met probablement pas les sentiments qu'il faut, mais elle espère que ça passe quand même. Elle ne veut pas paraître impoli, mais avec les surdoués, c'est toujours compliqué. La technomancienne se dirige donc vers son laboratoire, jetant un œil à l'homme non loin d'elle. Le boulot n'attend pas et on ne laisse pas attendre ceux qui souffre. Même si elle ne ressent pas les émotions comme tout le monde et qu'elle ne les comprend pas toujours, elle sait que le peuple du ghetto à besoin d'aide. Une aide qu'elle peut fournir et qu'elle fournira peu importe ce que ça lui coûtera et de toute façon elle ne peut pas décemment hacker avec quelqu'un à côté d'elle n'est-ce pas ? Ce serait un peu trop de secret en trop peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

✥ UNDER MY SKIN.
MessageSujet: Re: L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'inconnu de la bibliothèque (Pv Al')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign in Blood ::  :: Autopsie :: ARCHIVES RPS-