Bienvenue sur Les âmes mortes Invité
Ouverture du forum

Les bonbons au café ft. Geva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: Autopsie :: ARCHIVES RPS
MessageSujet: Les bonbons au café ft. Geva Mer 22 Juin - 21:39
Les Bonbons au café

Geva & Moïra

Les Stössers faisaient rarement affaire avec les pirates. Ce serait un peu comme si dans un lycée les geeks intello s’associaient à la racaille collée au radiateur au fond de la classe. Pour les pirates, les Stössers étaient des timbrés à la cervelle cramée par les effluves bizarres émanent de leurs fioles. Et pour les scientifiques, les pirates étaient des sauvages sans une once d’ordre dans leur rang, des hyper violents n’usant leur cervelle qu’en de très rares cas qui relevaient de l’exceptionnel. Hormis les bigs réunions du syndicat où toutes les branches se rencontraient alors dans un espèce de meeting gigantesque ressemblant au troisième épisode du Parrain, rares étaient les occasions où ces deux branches distinctes se croisaient. Mais quand les pirates tombaient sur quelque chose ressemblant de près ou de loin à un truc chimique probablement dangereux et en tout cas bizarre, ils faisaient alors appel aux allemands.

Ce jour là, les pirates étaient tombé sur un véhicule abandonné, un camion citerne. Ne portant ni logo ni aucun signe distinct, il ressemblait pourtant à ceux de Pinxit excepté qu’il semblait abandonné en tout point. Nos amis n’étant pas du genre à attendre une invitation étaient donc montés à bord et avaient senti une odeur des plus étranges avant de tomber sur des corps en décomposition ayant une apparence des plus alarmantes. Ils irradiaient d’une lumière bleue pâle tandis que des étranges poils bleutés leur avait poussé sur tout le corps. Les lampes à batteries que portaient les pirates et tout engin électrique ou magnétique était tombé en panne immédiatement. Leur chef avait donc fait appel aux Stösser afin de régler ce problème. Définitivement cela semblait dangereux et hors de leur portée. L’idée de laisser ça ici au milieu des étendues désertiques leur avait effleuré l’esprit, mais l’éventualité d’un virus se propageant à la vitesse de l’éclair restait assez flippante pour qu’ils appellent les scientifiques à la rescousse.

Trois avaient été envoyés. Moïra, Aonghus et un troisième larron répondant au doux nom de Adolf étaient venus dans leur véhicule à l’apparence étrange, tout argenté réfléchissant la lumière, composé de matière ne laissant filtré quoi que ce soit, formant une bulle protectrice, eux-mêmes vêtus de combinaisons argentés les protégeant de tout virus propagé dans l’air mais aussi de substances acides ou toxiques. Les salutations furent de mise mais rapide, ni les uns ni les autres n’avaient spécialement envie de copiner à dire vrai. Ils pénétrèrent dans la citerne, et y passèrent une heure à étudier le phénomène pour en ressortir et déclarer que la citerne devait être jetée au fond de l’eau après avoir été isolée dans un caisson de béton. Une telle procédure exigerait de faire appel à Pinxit, après tout c’était probablement de leur fait cette "merde".

Une fois la solution trouvée, Adolf et le second des pirates discutaient des détails pour joindre Pinxit. En réalité, on pouvait plutôt affirmer qu’ils se disputaient à qui revenait la responsabilité de contacter Pinxit car aucun des deux n’avaient réellement envie de le faire. N’importe qui préférait se tenir éloigner de la superpuissance, et surtout, ne jamais s’en faire repérer. Pinxit était capable du pire et n’aimaient pas les mauvaises nouvelles. Personne n’avait envie d’être le mauvais messager qui leur dirait qu’ils avaient merdés.

Moïra se fichant royalement de la discussion s’était éloignée. Dès qu’ils étaient sortis ils avaient jeté leur combinaison dans un petit caisson étanche et s’était injecté un cocktail évacuant tout risque de contamination même s’ils ne savaient pas réellement à quoi ils avaient affaire mise à part que ça devait être radioactif et un virus mortel pour l’homme. Elle jetait un regard autour d’elle et remarqua une silhouette lui paraissant familière non loin d’elle. Tout à l’heure, pressé de découvrir ce qui les attendait, elle n’avait pas prêté vraiment attention aux pirates qui les attendaient et les observaient, à présent, cela la frappait comme une évidence. Elle se souvenait de cette jeune femme, beaucoup plus jeune alors, presque une enfant, dont elle peignait la chevelure blonde quasiment blanche, et qu’elle vêtisait comme une poupée. S’approchant d’elle, elle sentait les souvenirs revenir comme des vagues sur une plage. Un sourire illumina son visage pourtant habituellement froid et renfermé.

« Tu aimais les bonbons au café. » fit-elle en qualifiant de "bonbon" une substance gélatineuse de son cru fait d’agglomération de sucre avec d’autres ingrédients souvent ceux lui tombant sous la main. Manifestement ceux au café semblaient être les meilleurs. Elle en avait fabriqué à l’époque pour les enfants qu’il lui arrivait de traiter au labo mais surtout pour Geva, sa poupée. Elle avait dit cela avec un sourire tendre, comme si leur relation avait été aussi normale que celle d'une mère et de son enfant, d'une gentille tante avec sa nièce.

© eden memories

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Kira Kitsyne
avatar

CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Perfide docteur Frankenstein, visage trouble de la folie, ange destructeur.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
FONDATRICE.elle porte des slips roses
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2217
TRESORS VOLES : 7488
CRÉDITS : Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
Les bonbons au café ft. Geva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les âmes mortes ::  :: Autopsie :: ARCHIVES RPS-
Sauter vers: