Bienvenue sur Les âmes mortes Invité
Ouverture du forum

Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: Autopsie :: ARCHIVES FICHES
MessageSujet: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Lun 2 Jan - 20:19

Killian Nyle McNaoimhìn

Feat. Sebastian Stan.
Âge: 33 ans Origines: Ecossais Occupation: Combattant dans l'arène, il joue aussi les voleurs pour le syndicat afin de payer sa dette. Orientation sexuelle: Hétérosexuel (tendances homophobes observées chez lui) Statut civil: Célibataire, il n'a aucune envie de s'enfermer dans un couple. Puce: Arrachée par les membres des Halloweeners au moment du rituel de passage. Clan: Halloweeners Déchirure: Reptilienne Traits de caractère: Obstiné, têtu, opportuniste, tête brûlée, torturé, sans pitié, immoral, colérique, austère, impérieux, guerrier, compétiteur, impatient, narcisique, infantile, naïf, impulsif, irréfléchi Groupe: Doppelganger.

Questionnaire.
Quels sont les points forts de votre personnage: Obstiné, Killian est capable de foncer tête baissée y compris dans le piège. Mais il ne lâche rarement l'affaire. C'est quelqu'un aussi d'impulsif et de caractériel, pas le genre à se laisser dicter sa conduire mais pouvant agir stupidement juste pour prouver qu'il a raison même quand il a tord. Courageux certains le qualifieront de tête brûlée, d'accro à l'adrénaline, et ils auront raison. Enfin c'est quelqu'un que la moralité n'arrête pas ou peu, quelqu'un rempli par la colère qui le rend particulièrement féroce au combat surtout au corps à corps.
Et ses faiblesses ? Pas vraiment intellectuel, il est aisé à berner. Il a passé sa vie à sculpter ses muscles mais pas vraiment sa cervelle. Il n'a jamais reçu une éducation susceptible de développer son intelligence alors celle-ci est restée très basique. Il n'est pas vraiment futé, loin de là. Etant de plus rongé par la culpabilité vis à vis de ses choix et de ses erreurs, et ayant une grande rancoeur vis à vis de Pinxit, il a tendance à ne pas réfléchir et se laisser guidé par ses sentiments.
Comment vit-il avec sa déchirure ? Sa déchirure est à la fois une hantise qui lui donne des cauchemars et à la fois totalement liée à ses émotions. Le problème c'est qu'il ne contrôle absolument pas ces dernières. Et que sa répulsion vis à vis de sa déchirure accentue encore plus le problème. De fait, c'est un cercle vicieux que seuls ses camarades peuvent briser.
A-t-il été amélioré ? Il avait été dans un premier temps amélioré, un bras remplaçant son bras broyé lors d'un combat. Ce bras lui a été enlevé quand la déchirure est apparue. Il s'en est dégotté un grâce à ses amis, qu'il a arraché à son ancien propriétaire et qu'il s'est mis. Le syndicat l'a aidé pour la greffe. Le bras qu'il a obtenu est assez ancien dans sa technologie, il n'y a pas de fausse peau le recouvrant mais sa puissance mécanique est assez impressionnante. Les halloweeners ont tolérés cette greffe étant donné l'handicape qu'est la vie sans.
Est-il familier avec la Matrice ? Non, il ne s'y connecte jamais de peur de se faire repérer par les Blade Runner.
Suivrait-il des rumeurs ? Killian cherche à savoir où est sa soeur et ce qu'elle est devenue, autrement dit, oui, il suit de près les rumeurs mais uniquement celles concernant les doppelganger.
Quel est le rapport de votre personnage à la résistance ? S'il approuve leur existence et le but qu'ils se sont donnés, Killian estime que leurs méthodes sont insuffisantes face à la menace. Il espère qu'ils gagneront mais préfère largement le camp qu'il a choisi qui lui correspond infiniment mieux. Mais il pourrait collaborer avec la résistance.

DECHIRURE.
IMPORTANT< /i> a ne remplir que si vous inventez une déchirure ! Si vous prenez une déchirure déjà proposé, pas besoin de répéter ce qui est déjà décrit.
Nom de la déchirure: Reptilien
Description : Avec le temps, elle s'est développée sur plusieurs niveaux.
- Dans un premier temps, sur son dos s’articule une crête osseuse semblant presque épineuse d’une épaisseur d’environ 4 à 5 centimètres constituée de morceaux de cartilages qui se glissent sous la peau afin de prévenir du moindre choc, du moindre coup porté. Les morceaux se déplacent pour protéger essentiellement les organes mais réduisent néanmoins la profondeur des blessures, évite les risques d’hémorragie interne. Leur déplacement très rapide produit un effet visuel troublant, on sent quelque chose se déplaçant sous la peau à une vitesse surnaturelle donnant bien souvent un sentiment de dégoût parfois même de terreur à l’observateur.
- Ses pupilles prennent la forme d’une fente, la couleur de l’iris change, cela se produit durant la nuit, sa vision change alors. Il ne voit plus qu’en vision thermique. C’est une vision des ondes infrarouges qui lui permet d’avoir une telle vision, définissant le monde autrement, il n’a cependant aucun contrôle dessus, et s’il doit porter des lunettes de soleil afin de masquer cette particularité ou pire des lentilles, il devient alors presque aveugle.
- Son sang est froid, ainsi que sa peau par voie de conséquence. Cela est davantage un signe que sa déchirure est activée. Il a alors besoin de se réchauffer, et le simple fait de porter plusieurs couches n’est nullement efficace, il doit carrément se coller à une source de chaleur, radiateur ou personne, faire l’amour est le moyen le plus efficace de se réchauffer dans ce cas là. S’il ne fait rien pour se réchauffer, toute son énergie passant dans sa déchirure, il peut tomber dans les pommes ou être si faible qu’incapable de faire quoi que ce soit, alors que son corps se congèle prenant presque l’aspect de la mort.
- Des crochets semblables à ceux d’un serpent sont dissimulés dans le haut de ses gencives. Ils sortent sous l’effet d’une excitation nerveuse, allant de la forte excitation sexuelle à un accès de colère ou à une terreur soudaine. Ces crochets sont avant tout fait pour sortir au moment où la « proie » est proche d’eux, c’est donc proche du visage ou de la peau de la victime. Instinct de prédateur presque animal, il a mis des années avant de parvenir à contrôler leur action, et encore, uniquement sur l’aspect de l’excitation sexuelle, quand il est en colère ou terrifié il ne maîtrise pas leur action. Le problème est que ces crochets sont remplis d’un venin conçu pour être injecté à la victime, un poison mortel qui paralyse d’abord, asphyxiant parfois, tuant à petit feu, lentement, provoquant une abominable agonie chez la victime. (Le miel est un antidote à son venin, mais l'injection du même venin en petit dose régulièrement vous immunise également).
- De la même manière, portant le même poison, sortant dans les mêmes circonstances, de longues griffes jaillissent de sous les ongles, ceux-ci se soulevant comme s’ils étaient arrachés provoquant une douleur fort désagréable. Killian a pu constater deux choses, les griffes sortent plus volontiers lors d’un combat, une excitation physique mêlant colère et peur. La seconde chose remarquable est que ces griffes peuvent être brisée au même titre qu’un os, et se ressoudre de la même manière, cela étant excessivement douloureux comme vous pouvez vous en douter.
Inhumain : Catégorie 6, il est vraisemblable que chez lui, plusieurs déchirures soient apparues et se soient mixées.
Tare: - La première tare est la déshumanisation progressive. L’instinct du prédateur prend de plus en plus le dessus sur leur humanité. Tuer des humains provoque de moins en moins de regret. Il sent son cœur se refroidir au fil des années. De plus en plus indifférent, il observe l’humanité comme un objet de plus en plus étranger. Il ne ressent plus certaines sensation propre à l’humanité, comme par exemple la sensation de chaleur lors d’une excitation, ou encore la fameuse boule dans la gorge est quelque chose d’inconnu pour lui depuis quelques années. Il éprouve de moins en moins de choses alors qu’il perçoit de plus en plus de choses comme s’il était un prédateur et non un humain.
- Bien évidemment, la seconde est physique. Lorsque la déchirure s’active, bien souvent son sang se refroidit, ainsi que tout son corps, rapidement l’énergie qu’il dépense en utilisant sa déchirure provoque un risque important d’hypothermie l’obligeant à se réchauffer très rapidement. Visuellement sa peau se décolore progressivement jusqu’à devenir légèrement bleuté, blême, lui donnant un aspect presque de mort. Il y a bien sûr l’aspect de ses prunelles qui prennent la forme d’une fente lorsque sa vision change, mais le plus gênant demeure la crête présente sur son épine dorsale. Elle est toujours là, et difficile à masquer sans porter sans cesse des vêtements. Cette épine dorsale est coupante, cassante, et semble s’étendre, commencer de plus en plus haut, continuer plus bas, il voit un début de queue au dessus de ses fesses.
- Bien sûr, il y a ce poison mortel issu de ses crochets et de ses griffes. Un poison qui de plus s’il était étudié sous un microscope révèlerait son origine puisque contenant une haute toxicité de nature reptilienne.
- Au-delà de l’activation de sa déchirure, il a remarqué qu’il a de plus en plus de mal à se réchauffer, comme si son corps tendait à avoir tout le temps le sang froid. De plus, la journée, sa vision peut se dégradée, les couleurs pouvant disparaître, parfois ce sont les contrastes qui s’affaiblissent, alors que son instinct est de plus en plus développé, ses réflexes bien plus rapide qu’un simple humain.
Durée : Sa durée est de plus en plus longue dans le temps, entre 3 et 6 heures d'activation.
Portée et volume : Corps à corps uniquement.

SYMPHONIE EN MAJEUR.

2013 Venue au monde du premier enfant du couple McNaoimhìn. Hardy, le père, ne se pose aucune question sur la légitimité de cet enfant, plus tard, des questions seront posées.
2019 Venue au monde du second enfant. Réconcilliation du couple autour de cette adorable fillette aux cheveux blonds comme les blés qui deviendront roux par la suite.
2025 Par jalousie, Killian se montre absolument odieux envers sa petite soeur comme envers ses parents. Il ne rêve que d'une chose, partir le plus loin possible. Son caractère ne s'arrangeant pas, ses parents finissent par décider de l'envoyer en école militaire où sont formés les futurs Blade Runner.
2031 Intégration d'une police spéciale qui deviendra par la suite les Blade Runner. Il se spécialise dans la traque des mutants au niveau de regression spectaculaire.
2036 La petite soeur de Killian a vu apparaître une déchirure que ses parents ont tentés de cacher. Killian l'apprend, et ne supportant pas le risque qu'ils lui font encourir, il les menace. S'ils ne dégagent pas rapidement de la ville, il les dénonce. Finalement, face à leur refus de partir dans l'urgence, il finit par les dénoncer.
2039 Cela fait deux ans que la déchirure est apparue chez lui, deux ans qu'il se cache, deux ans qu'il ment à tout le monde, deux ans qu'il refuse de regarder son reflet dans le miroir. Démasqué, il se fait embarqué par ses collègues après une longue course poursuite dans le ghetto au camp de regression.
2044 Libéré du camp de regression par les émeutiers, il rejoint les Halloweeners.
2045 S'achète auprès du syndicat un nouveau bras pour remplacer l'ancien arraché à son entrée au camp de regression. Il doit désormais payer sa dette en volant pour le syndicat.


EDEN MEMORIES.
Je n'ai pas pu m'en empêcher. Killian était mon tout premier personnage sur SITA, l'ancêtre de Reign. Mon p'tit enfoiré de première me manquait trop !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Lun 2 Jan - 20:21

Titre personnalisé

Citation.
Sa trogne est en sang au point qu'il ne puisse plus rien voir, mais cela importe peu. Il n'a pas besoin de voir. Pas comme eux voient. Sa vision trouble ne l'ennuie que peu. Il adopte après tout, souvent, trop selon son boss, la même tactique. Les laisser approcher, les laisser cogner, les laisser s'acharner contre lui. Sa déchirure s'active généralement avant qu'une côte ne se brise, qu'un organe ne soit salement touché. La douleur n'est pas suffisante pour faire sortir le monstre de sa cage, mais la colère si, la frustration, et l'impuissance. Ce sont ses moteurs à lui. Il lui suffit de s'imaginer ce qu'il leur ferait s'ils étaient là. Ses anciens collègues.
C'est marrant, parce que c'est la première question qu'ils lui ont posés. Les Halloweeners. Quand ils ont débarqués au camp, qu'ils ont fait sauté l'enceinte et fait péter les serrures. Ils sont entrés dans sa cage, l'ont regardé de bas en haut. Le bras manquant, avec encore les branchement de l'amélioration arrachés sauvagement, les tatouages indiquant son poste et son ancienne fonction, par quelle section il est passé. Ils pouvaient lire son histoire sur sa couane. Littéralement. Ils ont dû apprécier l'ironie. Le blade runner tombé en disgrâce, enfermé par ses collègues, devenu rat de laboratoire. Pendant qu'il était encore attaché, et inoffensif, ils lui ont demandé. Sa réponse allait signifier beaucoup pour la suite, il le savait. Mais il n'a pas eu besoin de mentir.
Les découper en morceau, les tailler menu, leur faire sentir ce que c'est, d'être seul, vaincu, affaibli, et surtout, trahi. La colère n'était jamais retombée. Jamais. Il ne cessait de voir leurs visages. Tous ceux qui se disaient être ses amis. Ceux qui avaient jurés un soir d'ivresse que jamais ils ne se séparaient. Ils étaient amis depuis l'école militaire... ou presque. Il continuait d'éprouver de la rage envers eux, mais à quoi cette rage pourrait bien servir ? Les halloweeners ont trouvés la réponse. En attendant de les retrouver, il pourrait se faire tous les costumes bleus tombant sous son coude. Bouffe les, ont-ils dit. Killian ne fait pas dans le détail. Il a décidé de bouffer tout le monde, tous ceux qui étaient normaux, tous les humains non mutés.
Dans la cage, dans l'arène, sous les hurlements d'une foule endiablée, il cogne le parfait idiot qui a décidé de l'affronter. Sa déchirure s'est déclenchée, in extremis, comme d'hab. C'est à moitié aveugle qu'il se jette sur son ennemi, toutes griffes dehors. Sa main gauche est armée de griffes tandis que sa droite, faite de métal, pourrait broyer le crâne de son ennemi sans peiner. Les pistons aident. Une vieille mécanique, pas vraiment jolie, mais facile à retaper. Il cogne à l'aveugle l'autre, sans même tenter de le mordre. Cela serait fatal. Et il y a de l'argent en jeu. Le combat est truqué. Comme beaucoup d'autres. Killian paie cher le bras mécanique. Il gagne quand on lui dit de le faire, perd quand on le lui demande. Ce coup-ci, il doit s'aplatir au dernier moment, quand la foule retiendra son souffle pensant qu'il va l'emporter d'un dernier coup furieux. L'astuce est facile, suffit de faire semblant que le bras ne répond plus, que la mécanique est usée, ou mal huilée, et de laisser à l'autre l'ouverture nécessaire.
Ensuite, il s'écrase au sol, il gémit juste assez pour que ça soit crédible. Les spectateurs collés à la grille ne peuvent pas voir à quel point il est mauvais acteur. Killian n'est pas un génie. Il n'a jamais su mentir, pas qu'il veuille pas, juste qu'il soit pas suffisamment intelligent pour ça. Il compense son manque d'intelligence par une bonne dose de colère absurde et de puissance phénoménale. Il est un jouet pour le syndicat, une arme intéressante pour les Halloweeners, et au fond, il en a vaguement conscience. Mais s'ils le laissent se venger le moment venu, alors il s'en fout de ce qu'ils peuvent bien penser de lui.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Mar 3 Jan - 12:57
TOI!!! :D

Enfin, on va pouvoir faire vire l'arèèèèèèène! o/

Sortez les trousses à pharmacie et lancez les paris, va y avoir de la castagne :tapette: :010:
Walter Scott
avatar

CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
NOUVEAU MODÈLE.
NOUVEAU MODÈLE.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 20/04/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 148
TRESORS VOLES : 1954
CRÉDITS : Eden / Val
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Mar 3 Jan - 15:31
Sang pour sang achevée cette fichounette ! Ouvrez les paris les amis, et allongez la monnaie, de toute façon, le loustic obéit à celui faisant le mieux pression ;)
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Mar 3 Jan - 18:14


Félicitation, tu es validé!

Bravo, tu es validé!
Pour avoir terminé ta fiche, tu peux remporter des points, et pour tout un tas d'autres actions sur le forum, aussi je t'encourage d'aller faire un tour à l'armuerie pour obtenir des points.
Je ne peux que te conseiller fortement de créer ta fiche de lien en te basant si possible sur le modèle (même si cela n'est pas obligatoire). Tu pourras y indexer tes relations rps ainsi que le listing de tes rps en cours. Si tu es trop timide et que tu recherche néanmoins des rps, fais donc un tour dans l'antre des joueurs.
Et il ne te reste plus qu'à rp!
Si tu as un soucis IRL, n'hésite pas à poster une absence.
Oh et puis, entre deux rps, n'hésite pas à aller flooder

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Jeu 5 Jan - 0:10
KILLIAAAAAAAAAAAAAAAAN !! T'as pas encore fait de fiche de lien mais tant pis, je te saute dessus ici !!

Il nous faut absolument un lien ! Un lien que je cherche depuis looongtemps pour Lloyd et qui se présente enfin **

Tu veux bien être le "passe nerf" de Lloyd ? XD

(dis comme ça)

_________________
Lloyd Droski
avatar

CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
ADMIN.il a des ailes noires de corbeau
ADMIN.
il a des ailes noires de corbeau
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 05/03/2016
MENSONGES PROFÉRÉS : 168
TRESORS VOLES : 2678
CRÉDITS : Paint
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Jeu 5 Jan - 10:21
J'aime beaucoup l'avatar :minou:
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime Jeu 5 Jan - 11:55
MDR j'avoue dis comme ça, ça vend du rêve ! XD
Ceci dit, j'suis méga intriguée, dis moi tout.
Je vais créer ma fiche de lien là dans l'immédiat. :007:
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Killian › Quand la punition est à la hauteur du crime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les âmes mortes ::  :: Autopsie :: ARCHIVES FICHES-
Sauter vers: