Bienvenue
sur Les âmes mortes Invité
L'équipe te souhaite de t'amuser parmi nous !
Roulette russe !
Participez à la nouvelle animation et jouez avec le MJ !
Suis le fil d'intrigue
Et découvre le nouvel épisode de l'intrigue principale !
Nouveauté
Faites la connaissance des technomanciens et explorez avec eux la matrice

Partagez | 
 

 At the end of any hope - Gaspard Saint-François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Sam 25 Nov - 11:11


IDENTITY
ORIGINE CONTROLÉE ☞ Je fus jadis homme d'armes et stratège français, mais la chute de ma terre natale m'obligea à partir vers Moscou où une partie de ma famille vivait et où je réside depuis. ETIQUETAGE ☞  Hier humain, je suis désormais un être modifié : j'ai abandonné une partie de mon âme pour quelques futiles prouesses que ma qualité de Blade Runner m'oblige à avoir. CODE BARRE ☞ XY20033317-VO8 CLASSIFICATION ☞ Parmi les Blade Runner, j'ai une bonne place, chef du secteur administratif est de Moscou, et les années m'ont rendu spécialiste de traque informatique et des cas les plus sévères de chasse des Dvoïniks. Mon efficacité m'accorde la confiance muette de mes supérieurs, mais si je sais que leur regard n'est jamais bienveillant à mon égard. ACTIVITE PRINCIPALE ☞ Le confort relatif de ma position m'offre une vie décente, que je dédie toute entière à trois activités : mes chasses, mes vers et mes lignes de code. APPARTENANCE ☞ Des Blade Runner j'ai l'insigne à défaut d'en avoir les convictions. RÉPUTATION ☞ Je sais avoir la réputation d'être taiseux et efficace, et je dois dire que cela me convient. Certains me prêtent une haine viscérale des Dvoïniks, au vu de mon tableau de chasse, ainsi qu'une ambition limitée quant à ma gloire et l'évolution de ma carrière. Assurément, je ne cherche en aucun cas à démentir ces rumeurs, quand bien même fussent-elles infondées. De sombres bruits courent parfois sur des penchants sexuels inavouables auxquels je m’adonnerais en présence d'autres hommes. Mais, toujours je fais en sorte que ces rumeurs restent des embryons vite oubliés, par le temps ou par le sang.
Gaspard Saint-François de Mortemar
Feat. François Verkerk.


DETAILS ESTHETIQUES
Place au sein de la société ☞ Mon rôle parmi les Blade Runner m'ouvre de nombreuses portes que souvent, je choisis de ne pas franchir. A la différence de certains de mes homologues, je n'abuse pas de ma position pour obtenir quelque avantage que ce soit. Non pas que je m'estime au-dessus de tout cela, mais plutôt que ma discrétion contient ma témérité. Je suis en poste depuis longtemps maintenant et je suis connu pour être un élément solide et fiable de la protection de Moscou. Mais je reste loin des mondanités et surtout de Pinxit, dans la mesure du possible. Je connais trop les rouages de ces sociétés pour ne pas les détester.

Equipement ☞ Je dispose de l'équipement basique du Blade Runner. J'ai toujours refusé les traitements de faveur, sans doute mon enseignement militaire français s'exprime-t-il par cette risible noblesse. Néanmoins, mes années de service m'ont poussé à acquérir des améliorations qui, je dois malheureusement le reconnaître, m'ont souvent sauvé la vie. Je dispose donc pour mes enquêtes de l'implant Casie que j'essaie d'employer de manière mesurée. Après avoir frôlé la mort lors d'une confrontation avec un Dvoïnik particulièrement sauvage, je me suis résolu à prendre les plasmides Speeder et Booster, auxquels j'ai développé une très forte addiction. Bien souvent, je me maudis de ce choix irréversible que j'ai fait de troquer mon humanité contre des capacités supplémentaires. Lorsque j'espace trop mes injections, je me vois faire des crises de panique ou de tétanie, et j'ai dû abandonner l'idée de faire une nuit depuis plus de quatre heures. Voire ne serait-ce que de m'endormir. Les démons des plasmides sont bien virulents aux heures les plus solitaires de la nuit.

SECRETS DE FABRICATION,
Caractéristiques ☞ Que dire de moi ? Je ne suis que les ruines de l'homme que je fus jadis. La solitude et le regret rongent mon âme bien trop sensible, mais mon masque imperturbable ne faiblit jamais, je ne me le permettrais pas. Je suppose que quelques restes de fierté demeurent derrière mon efficacité et mon endurance à la tâche, mais que cette fierté peut-elle bien nourrir ? Les années ont passées, accumulant dans mon cœur les souvenirs âpres d'un monde en déclin. Sans doute mon cœur de poète trouve-t-il quelques objets de fascination en ces heures sombres, et les rares instants de légèreté que je me vois offrir son autant de souffles salvateurs qui viennent me sauver de la totale morosité. J'apprécie toujours autant les conversations libres et les relations enivrantes, les débats intellectuels et les espoirs passionnés, même s'ils se raréfient de jours en jours. Je ne sais plus comment faire confiance, et je ne livre mon âme qu'aux pages blanches de mes cahiers d'écriture. Au moins j'essaie de garder quelques fils de contacts humains avec les Blade Runner que j'ai sous mes ordres et que j'essaie bien trop souvent de protéger. Mais qui voudrait l'appui d'un vieux soldat brisé ?

Ambitions ☞ Ambitions. Viles pensées qui toujours reviennent. Elles me cueillent toujours lorsque je suis le plus vulnérable. Lorsque mon esprit s'envole et que je m'imagine un monde meilleur. Elles me prennent à la gorge lorsque je vois Pinxit utiliser son Autorité injustement. Elles me suffoquent lorsque je vois l'étincelle d'humanité dans les yeux des Dvoïniks l'instant avant leur mort. Et je me mets à penser à une cause, à un avenir pour lequel je me consumerais tout entier. Une raison de mourir plutôt que de rester en vie sans but. Seul, je ne pourrai rien, et je crains trop les représailles pour laisser filer quelque allusion. Mais en attendant, je poursuis un chemin creux et vide d'éclat. Mes ambitions mourront avec moi, ou bien je mourrai pour elles. Seul le temps connaît la réponse.

© Grey

SYNOPSIS.
Pourquoi nous battons-nous ? Chaque jour, chaque instant, chaque souffle est une lutte. Et Dieu que je suis fatigué.

Le corps du Blade tombe à terre sans que nous n'ayons pu faire quoique ce soit, fauché par les griffes acérées du Dvoïnik. Caractéristiques reptiliennes, stade final de déshumanisation. Une cible puissante. Deux compagnons sont venus avec moi car la prudence m'incitait à ne pas y aller seul, même si mon naturel m'y aurait poussé. Nous sommes tombés sur notre cible bien plus rapidement que prévu, dans le métropolitain du quartier est. Le Dvoïnik s'est abattu sur Mikail comme un aigle sur sa proie et Svenja et moi le regardons s'effondrer sans même comprendre. Sans perdre un instant, le monstre se jette sur nous. Dans un mouvement seulement permis par mes inhumains plasmides, je retourne dans son ventre un coup de pied qui l'envoie à terre quelques mètres plus loin. Parfait prédateur, il se remet instantanément en position de combat, mais Svenja et moi savons à quoi nous attendre et déjà nos armes sont braquées sur lui. Les coups de feu partent et le Dvoïnik crie alors qu'une des balles se niche dans son épaule.

Combien de morts ? Combien de frères d'armes ai-je vu tomber ? Bien trop pour que je m'en souvienne. Bien trop pour que mon cœur en frémisse encore.

Son cri résonne dans la galerie sombre. La bête nous fonce dessus, ignorant les coups de feu qui fusent vers elle. La voyant bondir, je me baisse avec vivacité et je pousse Svenja au sol. Elle ne dispose pas des mêmes améliorations que moi, je me dois de veiller sur elle si je veux qu'elle reste en vie. Elle se remet sur ses pieds, mais déjà je suis juste derrière le Dvoïnik qui n'a pas encore pu se retourner. D'un mouvement vif et puissant, je sors ma matraque et lui assène un coup au niveau de la nuque. Le Dvoïnik hurle à nouveau et se retourne vers moi avec la rage du désespoir. Je sens ses griffes passer à quelques millimètres de mon épaule alors que je me recule à nouveau. Un nouveau coup de feu retentit et je vois une balle se ficher dans le flanc de la bête, dont le sang coule désormais abondamment sur le sol. Ses yeux reptiliens exsude d'une rage et d'une haine inhumaines. Nous devons faire vite.

Parfois, mon esprit s'égare et je me demande ce qui cause les déchirures. Je n'ai aucune réponse et je ne suis pas certain que cette question obsède beaucoup de monde de nos jours. A quoi bon ?

Le Dvoïnik se dirige une nouvelle fois vers moi, toutes griffes dehors. Je me campe sur mes jambes, prêt à bondir à la moindre occasion, mes armes dans chaque main. J'observe ses mouvements, j'analyse les rebonds de sa course et la tension de ses muscles. Je cherche la faille. Et soudain, l'épaule. J'agis. Alors qu'il lance son bras droit vers ma poitrine, je propulse ma matraque contre sa main, déviant ainsi son mouvement. De mon pistolet que je tiens de mon autre bras, je vise entre ses deux yeux et je tire. La balle se fiche dans son crâne et je vois ses yeux se révulser. L'espace d'un instant, je crois voir une étincelle de soulagement dans ses pupilles reptiliennes. La bête tombe au sol, à mes pieds. Je me rends compte que je suis couvert de sang, mais je n'ai pas le loisir de m'en inquiéter. Je me tourne vers Svenja qui me regarde avec un mélange de colère et d'admiration.

« Nous devons y aller. »

« Et Mikail ? »

« Nous n'avons pas le temps. Le vacarme aura sans doute attiré des êtres que nous ne voulons pas croiser. Je m'assurerai que son nom ne soit pas oublié. »

Futile promesse. Je le sais, elle le sait, mais c'est tout ce que je peux lui dire dans l'état actuel des choses. Elle hoche la tête et nous filons vers une sortie discrète toute proche. Une nouvelle cible à cocher sur mon tableau de chasse.

Plus rien n'a de sens. Où est l'humain ? Où est le monstre ? Est-ce lui que la nature a maudit, ou moi qui ait abandonné cette même nature par vanité ? Sont-ce nous, Blade Runner, qui défendons des êtres sans âme ? Sont-ce eux, qui échappent enfin aux mensonges et à la trahison ?

Un autre jour sans réponse à verser le sang.


Grey
RPgiste depuis plusieurs années. J'aime l'Histoire et la cuisine. Je porte des lunettes et je m'habille souvent en rouge. C'est pas très intéressant mais j'ai pas plus d'inspiration. Du coup je vais passer direct au fait que je suis un vieux de la vieille et j'étais là du temps de Reign in Blood. Sinon je suis super jouasse que le forum renaisse ! Et dernière chose, les roux au pouvoir o/
icon ; dandelion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Sam 25 Nov - 17:19

Ouuh, j'en ai des frissons, c'est aussi beau que déprimant à lire ! J'adore, ca fait bien ressortir le caractère de Gaspard ce style :3

Je te souhaite pas la bienvenue hein XD

(11h11 ... joli XD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Sam 25 Nov - 18:11

Ouh des frissons carrément?! Ben merci beaucoup Corbeau Coléreux (ça fait un peu Sioux j'aime bien)! :lys:

(T'as vu ça, chuis assez fier )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Sam 25 Nov - 20:09

Interessaaaaaaant !
Un addict aux plasmides hmm??? bon bon boooon
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.

SIGNALEMENT : Scientifique folle, créatrice de machines possédant une âme.
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2695
TRESORS VOLES : 12140
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Perfide docteur Frankenstein, visage trouble de la folie, ange destructeur.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Dim 26 Nov - 11:33

Toujours un plaisir de te lire
Fiche terminée ?

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
Invité
Invité
avatar

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Dim 26 Nov - 16:40

Yes fiche terminée o/

Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.

SIGNALEMENT : Scientifique folle, créatrice de machines possédant une âme.
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2695
TRESORS VOLES : 12140
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Perfide docteur Frankenstein, visage trouble de la folie, ange destructeur.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   Dim 26 Nov - 20:03

VALIDATION.
Je trouve ce Gaspard V2 plein de profondeur et nuances. C'est intéressant de voir sa psyché d'homme réfléchi et cultivé au milieu des Blades Runners, il sera intéressant de l'y voir évoluer. Hâte de voir ça en jeu ! :lys:
Félicitations, tu es validé !
Avant toute chose, va vérifier que ton avatar est bien indiqué comme pris dans le bottin. Ensuite, il te faudra aller zieuter du côté des demandes de liens afin de tisser des relations & de rps, l'antre des joueurs afin de trouver des rps. N'hésite pas à faire un tour dans l'équipement qui réunit toutes les demandes vis à vis du personnage ainsi que le système de points.
Enfin, si ton p'tit frère ou ton papa te manque, tu pourras toujours créer un scénario.

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
Contenu sponsorisé

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: At the end of any hope - Gaspard Saint-François   

Revenir en haut Aller en bas
 

At the end of any hope - Gaspard Saint-François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les âmes mortes ::  :: Autopsie :: ARCHIVES FICHES-