Bienvenue
sur Les âmes mortes Invité
L'équipe te souhaite de t'amuser parmi nous !
Roulette russe !
Participez à la nouvelle animation et jouez avec le MJ !
Suis le fil d'intrigue
Et découvre le nouvel épisode de l'intrigue principale !
L'incroyable chasse au trésor !
Lancez-vous dans la chasse aux easters eggs !
Nouveauté
Faites la connaissance des technomanciens et explorez avec eux la matrice
Recrutement
Vous avez la fibre administrative ? Alors répondez au recrutement staffieux !

Partagez | 
 

 Association potentielle (Pv Kirill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Association potentielle (Pv Kirill)   Lun 19 Mar - 13:44

Association potentielle

Blayne Volkov & Kirill Lvov


Un tintement de clochette traditionnel retentit quand la porte d'entrée du magasin d'un armurier heurta le carillon accroché au plafond.

- Ouais, ouais, j'arrive ! fit une voix désagréable depuis l'arrière boutique.

Blayne n'y prêta pas attention et s'avança dans l'échoppe en y jetant un regard circulaire. Accrochées au mur ou bien gardées dans des vitrines, étaient exposées toutes sortes d'armes ou d'armures, comme des couteaux, des dagues, des révolvers, des fusils à pompes. On y trouvait également des gilets pare-balles ainsi que des accessoires d'entretien ou d'amélioration.

Mais ce qui attira vraiment Blayne fut les katanas disposés sur des socles accrochés au mur. Comme attiré par un aimant, le Dvoïnik s'en approcha d'un pas lent et souple pour mieux les contempler. Tous étaient magnifiques et forgés avec art et maîtrise. Leurs lames éfilées formaient une légère courbure qui leur donnait un aspect raffiné et noble qui séduisait le mercenaire amateur d'armes blanches.

Blayne se sentit comme un adolescent, période de sa vie qu'il n'avait pu quitter à cause de son père. Il tendit une main légèrement tremblante vers l'un des katanas pour le prendre et en tester l'équilibre mais il se ravisa, ayant bien trop peur de l'abîmer. Autant qu'il s'en souvenait, Blayne avait toujours adorer l'escrime. Ses parents l'avaient même inscrit à des cours quand il était enfant. Mais ça, c'était avant sa Déchirure. Avant que son père ne décide de le transformer en cobaye.

Des pas au fond de la boutique indiquèrent à Blayne que l'armurier se dirigeait vers le comptoir. La mollesse de sa démarche, qu'il devinait grâce au son des pieds qui raclaient le sol, informa le jeune homme sur le type d'home qu'était le vendeur : un beauf superficiel détestant très certainement les gens.

-  Qu'est-ce que je peux faire pour... vous ?

Le type avait marqué un temps d'arrêt en voyant Blayne. Il fallait dire que ce dernier ne paraissait pas commode du tout avec sa mâchoire artificielle et ses deux épées fétiches, Wolfclaw et Rimefang, dans son dos. Et encore ! Il ne portait pas son armure augmentée. De plus, bien que dépourvu de marques physique, l'aura du jeune homme indiquait clairement sa condition de dvoÎvik. Ou tout du moins, on sentait quelque chose d'atypique et de... dérangeant quand on le voyait.

- Putain ! s'exclama l'armurier. Que fout une de ces choses dans ma boutique ! Hors d'ici, sale monstre !

Une méchante sensation envahit Blayne dès que les yeux de cet... humain emplis de haine se posèrent sur lui. Une impression de danger réveilla des capteurs sensoriels en lui, lui donnant un besoin presque vital d'auto-défense. Ce type le menaçait. Par conséquent, il se devait de supprimer cette menace pour sa propre survie.

D'un bond, Blayne se retrouva devant le comptoir et attrapa l'armurier à  la gorge.

- Qui est le monstre, ici ? Hein ?

Le type se mit à paniquer tandis que Blayne le regardait droit dans les yeux d'une lueur féroce et folle.

- Lâ... Lâchez-moi..., marmonna le vendeur en tentant péniblement de reprendre sa respiration.

L'odeur de sa peur saturait le nez sensible du Dvoïnik, exacerbant ses sens et son besoin de violence. Il luttait péniblement pour ne pas tabasser à coups de poings cette immonde créature qui couinait entre ses doigts. Il tentait tant bien que mal de revenir au calme.

Ce fut le son de la clochette qui le ramena à la raison et de le détourna de l'objet de sa colère. Il lâcha la gorge du type et regarda qui venait de pénétrer dans la boutique.

©️ eden memories
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kirill Lvov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : Blade Runner prêt à dérailler.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 24/03/2014
MENSONGES PROFÉRÉS : 838
TRESORS VOLES : 7743
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Ven 23 Mar - 20:45

Association potentielle
@Blayne Volkov & Kirill Lvov

La première fois qu’il en avait entendu parler, il n’y avait encore de déchirure, il n’y avait encore d’avenir trouble et de route barrée au bout du chemin. Il était encore jeune, ambitieux, dévoré par le désir d’impressionner, d’être le meilleur dans sa partie. Il avait tout quitté, la maison, une sœur monstrueuse et délicate dont il fallait prendre soin, une mère dévouée à sa fille touchée par la déchirure et surtout la tare l’accompagnant, et un père malfaisant, violent. Les blades runners c’était une porte de sortie, mais aussi une nouvelle famille dont il voulait faire parti. Tous détestaient les aberrations ne comprenant pas qu’un tel programme existe, qu’une telle chose puisse être approuvée. On leur disait de traquer et enfermer les dvoïniks mais certains étaient récupérés et éduqués pour devenir des armes mortelles. Il s’était moqué d’eux, comme tout le monde, les avait considérés comme une menace comme tout le monde, il avait suivit le mouvement sans broncher, comme il avait laissé sa sœur être arrêtée. Au bout du compte et des années, il avait arrêté de juger qui que ce soit, il avait arrêté de penser tout simplement, il avait commencé à prendre de la drogue pour supporter le reflet dans le miroir, pour se supporter.

Lorsqu’il avait croisé à nouveau les aberrations en mission, une fois la déchirure déclenchée, une fois la certitude gagnée qu’il ne ferait plus long feu chez les gentils blades runners, il a commencé à réfléchir à cette éventualité. Sa carrière allait finir plus tôt que prévue et la sortie semblait sale et moche mais peut-être qu’il pouvait prendre une déviation. Son sort serait quand même peu enviable, il en avait conscience. Ce programme pouvait prendre fin à tout moment et ses membres seraient automatiquement envoyé en camp de regression voire tués afin qu’ils ne parlent pas de ce qu’ils avaient fait. Il savait aussi ce que ferait les autres dvoïniks s’ils les croisaient, ces traitres qui acceptaient de travailler pour l’ennemi. Mais avait-il vraiment le choix ? C’était soit ça soit aller en enfer, aller dans les profondeurs et se cacher, ne plus exister aux yeux des vivants. Il n’avait aucune envie de s’enterrer. Il voulait continuer à profiter des clubs, de la drogue, de ses liens avec la Bratva, de cette vie là. Pas qu’elle soit idéale, mais l’autre paraissait terriblement pire.

Il avait dans l’idée de tester le terrain, de discuter avec le dernier arrivé chez les aberrations juste pour se faire son avis, connaître un peu plus leur fonctionnement. Le nouveau était facile à suivre, il avait une allure et une silhouette reconnaissable entre mille. Lorsqu’il était entré dans cette boutique, Kirill l’avait attendu dehors, pensant que c’était pas forcément le meilleur endroit pour tailler la discussion. Mais le jeune homme ne sortait pas, et des éclats de voix lui parvinrent. Il avait plutôt une bonne vue ce qui lui permit de remarquer que la situation avait dérapée. Son p’tit nouveau risquait de finir en camp plus vite qu’il ne fallait le dire. Il prit le parti d’entrer dans la boutique, afin de calmer la situation, et peut-être ainsi faire en sorte que Volkov lui soit redevable, une bonne manière de le faire parler ensuite !

Rapidement, il évalua la situation, comprenant qu’elle risquait de lui échapper étant donné que le Volkov paraissait pas vraiment contrôler ses nerfs. Il avait prit au colet le vendeur comme un vulgaire lapin et paraissait prêt à lui briser la nuque. Kirill observa la libération du vendeur. Il adressa un sourire faussement aimable à l’un comme à l’autre. Bourreau et victime. « C’est une trop belle journée pour mourir, vous croyez pas ? » qu’il lança en observant l’un comme l’autre, le vendeur et l’aberration. Le vendeur ignorait bien sûr à qui il avait affaire mais à présent, il devinait le danger. Comme il savait ce qu’était Kirill. « Vous êtes un blade runner ! Arrêtez le, c’est un monstre ! » s’exclama-t-il. « Ta gueule. Tu sais pas de quoi tu parles. » lâcha Kirill d’une voix tranchante comme les lames suspendues aux murs. « Primo, menacer quelqu’un qui te tient en joue c’est débile à souhait. Secondo, qui te dit qu’il n’est pas un blade lui même ? » Ce qui était pas si éloigné de la vérité. L’homme commença à déglutir, péniblement.

©️️ eden memories

_________________
SOMBRES PENSÉES
Nous voilà dans l'antre de la bête, Dieu seul sait ce qui nous y attend...
code: @REIGN IN BLOOD


Dernière édition par Kirill Lvov le Lun 23 Avr - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Dim 15 Avr - 19:38

Blayne reconnut l'homme qui entra dans la boutique. Il l'avait déjà vu lors d'une association entre les Aberrations et ce type lors d'une mission en commun. Blayne ne lui avait pas adressé la parole et avait préféré rester à l'écart compte tenu de son appartenance aux Blade Runner ; son père lui avait trop tenu de discours à propos de ces chasseurs de Dvoïnik pour qu'il n'en ressente pas une certaine crainte. «  Si tu ne m'obéis pas, je livrerai au Blade Runner » disait-il. « Ils te mettront dans un camp de régression où ils s'amuseront avec toi avant de te tuer. » Ces mots constamment répétés depuis son adolescence avait profondément marqué le jeune homme qui avait développé une certaine peur à l'encontre des traqueurs de mutants. Aussi, Blayne ne quitta pas le nouveau venu des yeux et resta sur ses gardes tout le long de l'étrange échange entre Kirill Lvov et le vendeur.

Rêvait-il ou le Blade Runner venait-il de le couvrir ? Cela ne fut pas pour rassurer l'Aberration. Au contraire. Il avait une dette contre une personne potentiellement son ennemi qui possédait à présent un bon moyen de pression sur lui. Si Lvov avait choisi de fermer les yeux sur le comportement de Blayne, c'était qu'il attendait quelque chose en retour. Restait à savoir quoi...

Le vendeur, en attendant, ne sut plus où se mettre. Son regard passait du Dvoïnik au Blade Runner avec une crainte qu'il ne dissimulait même pas. Cependant, il eut comme un regain de courage et répliqua :

- Il n'est pas un Blade Runner ! Jamais ils accepteraient un monstre parmi eux !

Un point pour lui. Il fallait bien le lui accorder. Blayne appuya son coude avec un sourire mauvais en plongeant ses yeux dans ceux de l'armurier qui se fit soudainement tout petit.

- C'est vrai. Je ne suis pas un Blade Runner. En revanche, je travaille bien pour Pinxit Industrie. Si tu ne me crois, regarde mes lames qui te transperceront si tu continues à m'insulter.

Le vendeur ouvrit la bouche pour répliquer quelque chose mais il préféra s'abstenir et la referma, ce qui lui donna un air de poisson hors de l'eau. Le Dvoïnik ne résista pas à l'envie d'en rajouter une couche.

- Nous nous comprenons à ce que je vois. Maintenant... vous m'excuserez mais j'ai autre chose à faire que de traîner dans ce magasin pourri.

D'un pas rapide, il se dirigea vers la sortie, sortie devant laquelle se tenait toujours Kirill...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kirill Lvov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : Blade Runner prêt à dérailler.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 24/03/2014
MENSONGES PROFÉRÉS : 838
TRESORS VOLES : 7743
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Lun 23 Avr - 19:54

Association potentielle
@Blayne Volkov & Kirill Lvov

J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie.
Quelques mois auparavant, Kirill aurait donné entièrement raison au vendeur et aurait sorti son arme de service, la pointant vers la nuque du Dvoïnik, faisant par là-même son boulot. Techniquement, le mutos était bon pour passer à la casserole avec une bourde pareille, et ça aurait été probablement le cas s’il ne bossait pas déjà pour Pinxit. Lui et sa bande formait une sorte d’escadron suicide, en gros des types qu’on pouvait envoyer au casse pipe. Leur chef d’escouade avait placé pas mal d’argent dans leur équipement et serait probablement désolé d’apprendre la mort de l’un d’entre eux, mais s’ils se retrouvaient en camp, aussi sec ils en sortiraient. On ne laisse pas un tel investissement prendre le moisi. Kirill savait donc parfaitement que l’arrêter serait inutile et de surcroit allait à l’encontre de ses propres intérêts. Et puis, il avait déjà la réputation d’être un blade runner corrompu et corruptible, autant continuer ainsi non ?

Le blade runner suivit l’échange avec un vif intérêt. Il avait déjà prit parti, manifestement, et le vendeur compris assez rapidement qu’il n’aurait aucune aide de sa part. Dans le genre pire flic de la terre, on a rarement fait mieux. Mais en soit, Kirill s’en fichait éperdument. Si son chef lui posait la question, il dirait avoir remarqué que c’était une des aberrations et qu’il est parfaitement inutile de les arrêter, d’autant que ça fait de la paperasse. Il savait qu’à la simple évocation de la paperasse le chef le laisserait tranquille. Aussi rigide soit-il sur la procédure, il était un homme, et qui lui en voudrait de préférer se la couler douce dans son bureau et de boire en douce de la vodka planquée dans le troisième tiroir de son bureau ? Pas Kirill, lui-même avec une certaine descente et un sacré penchant pour tout ce qui est drogues dures comme douces.

Lorsque Volkov fit mine de partir le vendeur jeta un regard mi paniqué mi indigné à Kirill l’enjoignant en silence à faire quelque chose. Kirill haussa les épaules et s’écarta pour laisser passer l’aberration. Il n’avait pas l’intention de constituer une quelconque gêne ou menace. Il venait de le prouver, mais mieux valait insister là dessus compte tenu de ce pourquoi il se retrouvait ici. « J’aurais cru que Pinxit vous fournissait ce genre de choses. » fit-il remarqué quand le dvoïnik fut à sa hauteur. Il avait parlé à voix haute comme s’il se moquait éperdument que le vendeur les entende, ce qui était le cas. Ce type n’avait aucun pouvoir, s’il en avait eu un, il l’aurait sorti tout à l’heure, quand sa vie était menacée. A présent, terrifié, et se sentant spoilé, il les fixait d’un regard sombre. Il serait plus prudent d’évacuer les lieux avant qu’il songe à passer ses nerfs avec l’un de ses joujous mais Kirill doutait qu’il en ait le courage, sinon il l’aurait déjà fait.

©️️ eden memories


Spoiler:
 

_________________
SOMBRES PENSÉES
Nous voilà dans l'antre de la bête, Dieu seul sait ce qui nous y attend...
code: @REIGN IN BLOOD
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Dim 10 Juin - 13:13


« J’aurais cru que Pinxit vous fournissait ce genre de choses. »

Sur le moment, Blayne ne fut pas certain de comprendre de quoi parlait le Blade Runner, mais au vu de l'endroit où ils se trouvaient, il supposa qu'il voyait juste.

- Oui, confirma l'Aberration. Mais en mieux.

Ces derniers mots étaient une pique bien lancée à l'adresse du vendeur dont il sentait le regard rageur et offusqué dans son dos.

- J'aime seulement flâner dans ce genre de boutique, ajouta-t-il cette fois à Kirill. Du moins, quand le vendeur ne s'amuse pas à faire la sottise de me menacer

Etait-ce une façon de se justifier et de minimiser ce qui avait failli se produire ? Probablement. Surtout qu'une autre des Aberrations aurait très certainement répondu  à l'attitude du vendeur par un canon planté contre la tempe de l'imprudent. Pourquoi, venant d'un mutant, y avait-il une différence ? A part la Déchirure, rien ne distinguait une personne dite normale d'un Dvoïnik. Les humains étaient tout aussi sujets à des accès de violences que les mutants. L'existence de tueurs en série et le nombre de guerres qui avaient éclaté depuis le début de la civilisation humaine prouvait bien cet état de fait. Seulement les humains refusaient de voir leur propre bestialité.

Blayne passa à côté du Blade Runner pour rejoindre la rue, ne supportant plus de rester davantage dans ce trou à rat qui se faisait appeler « boutique ». Il fit quelques pas mais la présence de Kirill se faisait toujours sentir. Irrité, le Dvoïnik se retourna.

- Ecoute, avant que l'idée ne te vienne en tête, je préfère t'avertir, histoire que tu ne sois pas surpris. ( Son ton était largement sarcastique.) J'ai horreur qu'on me file. Tu as beau être un Blade Runner, je n'hésiterai pas à te foutre mon poing dans ta gueule si tu tentes l'expérience. En plus ce serait inutile. Tu pues le Dvoïnik à plein nez, Bratja (frère)
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kirill Lvov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : Blade Runner prêt à dérailler.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 24/03/2014
MENSONGES PROFÉRÉS : 838
TRESORS VOLES : 7743
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Dim 24 Juin - 23:04

Association potentielle
@Blayne Volkov & Kirill Lvov

J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie.

A dire vrai, Kirill ignorait beaucoup de choses sur les aberrations et c’était justement là tout le but de l’opération, en savoir plus. Il n’avait imaginé qu’il serait aussi facile d’approcher le jeune mutant. Il aurait cru que ce dernier n’adresserait en aucun cas la parole au blade runner, mais il se trompait. Le jeune homme paraissait pas farouche à son égard, peut-être parce qu’il avait prit son parti, qu’ils bossaient pour le même employeur au fond, et qu’ils tenaient un rôle assez semblable, mais peu de gens à sa place aurait eut autant de recul sur la situation actuelle. Kirill embarquait beaucoup de dvoïniks dans des camps de regression et pour cela, il se savait haït des dvoïniks auxquels il ne pouvait guère en vouloir. Il le méritait amplement, leur haine et leur méfiance. Mais ce jeune homme là ne le regardait ni avec méfiance ni avec haine ou mépris.

Ce dernier avait une attitude étrange, presque naïve. Il n’avait pas le comportement attendu d’un dvoïnik, encore moins d’un tueur enragé. Kirill l’observait avec attention, sachant qu’il avait définitivement choisi le bon cheval. Il se retient de sourire néanmoins, préférant aborder une expression concilliante, de quelqu’un comprenant le jeune homme, l’écoutant attentivement mais sans trop montrer son intérêt, de peur de l’effrayer. Il avait besoin de Blayne plus que ce dernier n’avait besoin de lui. Comme ce dernier sortait de la boutique, Kirill le suivit. Il devait trouver un moyen d’obtenir les réponses dont il avait besoin mais il ne savait comment s’y prendre. Kirill n’était pas doué pour ce genre de choses. Dans son boulot, il passait la plupart du temps à effrayer les gens pour obtenir ce qu’il souhaitait, et quand il devait négocier, il n’avait besoin de mentir ou de manipuler. Il n’avait jamais été très doué dans ce domaine là. Il se demandait dans quoi il s’était lancé lorsque le jeune homme se tourna vers lui, visiblement irrité.

Kirill s’arrêta net. Il ne s’attendait pas à ce que le jeune homme ne le menace encore moins qu’il sache ce qu’il est. Kirill ne savait pas qu’il avait une odeur, encore moins qu’il était aussi facile de voir en lui. Tout le monde savait ce qu’il était ? Il pensait que non, espérait que non. Il voulu continuer à jouer le blade runner sans reproche mais il n’avait encore jamais eut à mentir, jamais été confronté à une telle situation, de sorte que, le masque craqua et se fêla en un instant, en un seul coup porté. Un tic nerveux ravagea son visage. « Qu’est-ce que tu veux dire… je suis pas ton frère ! » s’exclama-t-il, furieux et interloqué à la fois, vexé surtout au fond. Ses yeux allaient de droite à gauche dans un mouvement nerveux. « Et puis je te suis pas d’abord ! J’allais pas rester dans la boutique à ramasser les morceaux derrière ton passage. » continua-t-il, vexé comme un pou, oubliant son idée première.

©️️ eden memories


_________________
SOMBRES PENSÉES
Nous voilà dans l'antre de la bête, Dieu seul sait ce qui nous y attend...
code: @REIGN IN BLOOD
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Mer 27 Juin - 13:34

Blayne afficha un sourire narquois en écoutant le Blade Runner tenter de se justifier maladroitement. A l'évidence, il n'avait pas la conscience tranquille, vu comment son regard allait nerveusement de gauche à droite à la recherche d'éventuel espion.

Qu'avait-il à cacher ? , songea l'Aberration

Le Blade Runner avait beau dire, il comptait le suivre. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle le jeune homme l'avait averti… en le menaçant, il fallait le reconnaître. Mais Blayne en avait cure. Pourquoi se serait-il gêné même avec un Blade Runner ? L'Aberration avait toujours été honnête et direct – trop par moment – mais ça ne lui avait jamais valu d'ennuis. Du moins, jusqu'à présent.

Il aurait dû sans doute se méfier de ce Dvoïnik payer pour chasser ses semblables – car à y bien réfléchir, il s'agissait de ça – mais Blayne avait senti, par son instinct lié à sa Déchirure qu'il ne contrôlait pas, qu'il était plus désespéré qu'autre chose. Sa réaction le prouvait.

- C'est ça, Bratja, je vais décider de croire que tu n'allais pas me suivre, ironisa l'Aberration. Même si tu as tout du gars qui attend quelque chose de moi. Reste à savoir… quoi.

Blayne, qui était dos au mutant, se retourna pour lui faire face, une lueur irritée dans le regard. A nouveau, cette étrange sensation de paranoïa ! Il ne voyait pas vraiment ce type comme une réelle menace mais il avait la désagréable impression qu'il avait l'intention de se servir de lui. Il tenta de chasser ce ressenti mais il demeurait accrocher en lui comme une moule à son rocher.

- Qu'est-ce que tu me veux exactement, bratja ?, l'interrogea Blayne.

Avisant l'endroit où ils se trouvaient – à savoir au plein milieu de la rue – il prit une décision.

- Viens. Allons boire un verre. On papotera mieux.

Etait-ce une envie de sympathiser ? Non, loin de là. Juste que c'était plus prudent de discuter avec un Blade Runner autour d'une bière… ou d'une Vodka. Et aussi pour endormi la vigilance de son potentiel… Quoi ? Ennemi ? Pas vraiment. Blayne n'avait pas peur de ce type, même s'il voyait en lui une menace. Sans doute était-ce un abus de confiance en lui mais Blayne avait trop souvent eu peur quand son père s'essayait à ses expériences sur son propre fils pour réellement craindre un dvoïnik totalement paumé. Surtout si le dvoïnik en question travaillait pour la même personne.
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kirill Lvov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : Blade Runner prêt à dérailler.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 24/03/2014
MENSONGES PROFÉRÉS : 838
TRESORS VOLES : 7743
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Jeu 12 Juil - 19:18

Association potentielle
@Blayne Volkov & Kirill Lvov



J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie.

La panique enfla chez le dvoïnik qui se sentait acculé par le regard de l’aberration lui faisant face. Qu’avait-il espérer au juste ? Que le gus se mettrait à lui raconter sa vie, ses déboires, son quotidien, si c’était cool ou pas ? A dire vrai, Kirill avait espérer qu’il serait en manque d’amis, et qu’il aurait suffit de l’emmener boire un verre, d’être sympa avec lui pour qu’il se mette à table et lui balance tout. Un simple « alors c’est quoi d’être de la team aberration ? » pensait-il aurait suffit. A présent que le jeune homme le confrontait avec ses questions et son regard pas franchement cool ni détendu, il avait terriblement conscience qu’il faisait une erreur magistrale, et qu’il s’était complètement planté sur son sujet. Il mit en cause un tas de choses comme le manque de recherches, le fait qu’il ne fasse jamais vraiment ami-ami avec qui que ce soit, cette solitude lui était profitable, puisqu’il était assez misantrope, mais pouvait devenir un tord par moment. Comme à cet instant. Il ne savait pas être sympa encore moins amical.

Telle une bête acculée, Kirill ne savait que montrer les dents, prêt à bondir pour s’enfuir, lorsque l’autre lui proposa d’aller boire un verre, changeant du tout au tout d’attitude. Le blade runner resta pantois, ne croyant pas au coup de chance qui venait de le frapper. Il resta figé quelques secondes, regardant autour de lui, comme s’il s’attendait à ce qu’un rideau tombe et qu’il constate être au milieu d’une farce. Mais rien de tel ne se produisit, l’autre attendait juste qu’il réponde, prêt à trouver le premier rade venu capable de les accueillir. Généralement c’était toujours aux mêmes endroits qu’ils picolaient. Kirill finit par bouger, respirer à nouveau, sentant la peur refluer. Il sentait l’affreuse odeur de sa sueur, celle qu’on a, amer, quand on stress trop d’un seul coup. « D’accord pour le verre. » admit-il, comme s’il faisait une énorme concession à l’aberration alors que c’était lui qui voulait lui payer un verre en premier lieu. Vexé de s’être retrouvé dans ce genre de situation et d’avoir paniqué, plus encore, qu’on l’ai vu paniquer ainsi, il se montra exécrable.

« Y’a un rade où tu vas d’habitude ? » demanda-t-il supposant un endroit où les Aberrations étaient acceptés, car celui des Blades Runners n’était pas forcément très accueillant envers les Dvoïniks. Oui, tous les Blades Runners allaient picoler à un seul et même endroit, un vieux bar tenu par un ancien Blade Runner à qui il manquait un bras. Le type avait eut la moitié du crane arraché par un dvoïnik, il avait donc affiché sur sa porte chiens et dvoïniks interdits, une forme d’humour raciste qu’on trouvait beaucoup dans les bas-fonds de la ville. Kirill se sentait de plus en plus nerveux en allant là bas, mais surtout, il voulait voir d’autres Aberrations, voir comment ils étaient les uns envers les autres, goûter à l’ambiance… La manière dont il l’avait demandé, presque sympa, curieux, cela sentait l’arnaque.

©️️ eden memories

_________________
SOMBRES PENSÉES
Nous voilà dans l'antre de la bête, Dieu seul sait ce qui nous y attend...
code: @REIGN IN BLOOD
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Mar 24 Juil - 17:58


Blayne ne pouvait s'empêcher de s'amuser de la terreur du type face à lui. Un Blade Runner qui paniquait devant un Dvoïnik, c'était du jamais vu ! A moins que tout ce que son père lui avait dit sur eux ne se résume qu'à des mensonge... Ce qui était tout à fait possible. Après tout, les paroles de son paternel étaient sujettes à caution. Il avait toujours cherché à faire peur à son fils et à le menacer, donc lui faire croire à des choses pour le terrifier allait presque de soi.

Cependant, la question demeurait : que lui voulait exactement ce Blade Runner ? Et d'ailleurs, qu'est-ce qu'un Dvoïnik faisait parmi eux ? Il imaginait mal ces chasseurs de mutants accepter un Dvoïnik dans leurs rangs. Est-ce que Pinkit était au courant ? En soit, Blayne s'en ichait mais il trouvait ça étrange. Est-ce que Kirill les espionnait ? Jouait-il un double-jeu ? Comptait-il faire la même chose avec les Aberrations ? Si tel était le cas, Kirill allait s'en mordre les doigts. Blaynea via tla particularité d'être loyal envers les siens, or les Aberrations représentait presque une famille pour lui. Une famille atypique, certes, mais une famille quand même. Jamais il ne les trahirait.

Le meilleur moyen d'en savoir plus était de faire baisser la garde du Blade Runner. C'était la raison pour laquelle Blayne avait proposé un verre.

- Pas vraiment, répondit-il à la question de Kirill. Mais je crois qu'il y en a un pas loin.

En regardant un peu autour de lui, il le repéra à quelques pas d'ici. Sans vérifier si l'autre Dvoïnik le suivait, Blayne s'y dirigea. Il s'agissait d'un petit bar avec peu de clients : juste un ivrogne qui sirotait son énième bière au comptoir et une jeune couple qui se jetait des regard énamourés. Blayne s'installa à une table et attendit que e Blade Runner en face de même. A peine eurent-il posé leurs fesses qu'une serveuse au sourire professionnel les rejoignit.

- Bonjour, messieurs. Qu'est-ce que je vous sers ?
- Une bière, répondit l'Aberration sans hésitation.

S'il n'avait pas eu l'intention de cuisiner son vis-à-vis, il se serait laissé tenter par quelque chose de plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kirill Lvov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : Blade Runner prêt à dérailler.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 24/03/2014
MENSONGES PROFÉRÉS : 838
TRESORS VOLES : 7743
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Jeu 16 Aoû - 18:34

Association potentielle
@Blayne Volkov & Kirill Lvov



J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie.

Le Blade Runner regarda longuement l’aberration. Il savait que le fossé paraissant un gouffre les séparant n’était pas aussi énorme que l’autre se le figurait. Il ignorait comment ce dvoïnik avait pu savoir ce qu’il était. C’était peut-être sa déchirure ou alors… est-ce que les dvoïnik se reconnaissaient entre eux ? Il n’avait jamais entendu parlé d’un truc pareil mais si tel était le cas, les dvoïniks auraient tout intérêt à le cacher n’est-ce pas ? Sinon on se servirait d’eux comme un radar ambulant. Celui-ci pourrait le devenir, si ça venait à se savoir. Kirill aimait avoir des cartes à utiliser, on sait jamais comment la situation pourrait tourner. Il vaut mieux se garder une porte de sortie sous la main. Kirill n’est pas du genre à se sacrifier, au contraire, il a la peau dure et l’instinct de survie élevé. Comparé à la moyenne des gens ici. Mais bon, vu d’où il vient, cela n’est guère étonnant.

Malgré sa méfiance, il le suit, parce que c’était son plan même s’il a des accrocs à présent. L’instinct de Kirill hésite entre foncer ou se casser. Il n’a jamais été très bon pour s’en tenir à un plan de toute façon. C’est le roi des foirages. Chacune de ses missions a toujours eut des accrocs. Mais comme il a un taux de rendement élevé, personne ne lui chie dans les bottes. C’est peut-être aussi parce qu’on pardonne plus facilement l’alcoolisme et la violence dans les rangs des Blade. Allez savoir !

Immédiatement, Kirill repère les entrées et les sorties, note le nombre d’employé, les fenêtres, les caméras visibles, si elles sont reliées, si elles enregistrent. Il n’est pas un espion, juste un enquêteur. Quand il arrive sur une scène de crime, il lui faut obtenir des témoignages, des preuves, et les vidéos en constitue d’excellentes excepté que la plupart du temps, les caméras ne sont même pas branchées. Ça coute un pognon monstre de filmer en permanence, d’autant que, dans l’idéal faut payer un type pour surveiller les écrans quand y’a des écrans. Il remarque que le sol a beau être propre, la serveuse souriante, les caméras sont pas branchées. C’est un rade sans thune. Ils doivent même pas avoir des bouteilles de qualité. Il renifle en voyant la nana dans son uniforme s’approcher.

« Mettez-moi de la vodka. Amenez-moi la bouteille et deux verres. » La serveuse lui adresse un regard interloqué. Le blade runner soutient son regard sans rien dire. Elle finit par détourner le regard, gênée, peut-être même nerveuse. Elle n’a pu louper les améliorations et les lames de Blayne comme le flingue de Kirill. Si le tableau suffisait pas, Kirill a quelques tatouages complétant l’image générale des types qu’il vaut mieux pas chatouiller. « Je vous amène ça. » fait-elle avant de disparaître. Kirill la regarda s’éloigner avec un regard sombre, le regard d’un type capable d’à peu près tout, le regard d’un type au bout de la route hésitant à se jeter dans le vide.

Finalement, il détourne le regard de la serveuse et pose ses deux billes sombres sur l’autre, le dvoïnik qu’il voulait cuisiner. A dire vrai, une fois face à lui, il ne sait pas par quel bout le prendre. C’est plus facile d’obtenir des informations en cognant, c’est sa méthode. Sauf que s’il le tape, il devra rendre des comptes, et plus encore, s’il rejoint son unité après coup… Bref. Il va devoir faire copain copain, un truc qu’il fait jamais, enfin, pas sobre. Il lui faut bien toute la bouteille. Alors il jette un œil sur le comptoir rutilent. « C’est propre ici, je m’attendais à un truc crado avec des cafards qui te rampe sous les souliers. Tu sais qu’une fois, je me suis retrouvé avec une de ces crevures dans ma bière ? C’est pour ça que j’en bois plus. La Vodka ils aiment pas ça. Aucun risque d’en trouver un dans ton verre. » lâche-t-il. Parce que c’est amusant de dégouter l’aberration de son verre mais aussi parce que parler de trucs futiles ça le détend.

Tiens, à ce propos, les verres se ramènent.

©️️ eden memories

_________________
SOMBRES PENSÉES
Nous voilà dans l'antre de la bête, Dieu seul sait ce qui nous y attend...
code: @REIGN IN BLOOD
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Jeu 27 Sep - 18:33


Blayne ne fut pas surpris que le Blade Runner commande de la vodka. Il avait senti une légère odeur d'alcool sur lui à peine masquée par une autre odeur persistante et plus imposante : une senteur de musc, sauvage et de fauve qui avait amenée Blayne à conclure que son compagnon du moment était un Dvoïnik. Et sa réaction défensive le lui avait confirmé. L'Aberration avait déjà senti cette odeur sur certains de ses collègues qui possèdent une déchirure plus... animale. Un peu comme lui d'ailleurs.

Ignorant totalement le malaise de la serveuse qui s'empressa d'aller chercher leur commande, Blayne s'amusa de la tentative maladroite et inefficace de faire ami-ami et de le dégoûter de Kirill. L'augmenté afficha un sourire carnassier que sa mâchoire métallique rendait presque grotesque mais surtout inquiétant . Un sourire qui alla jusqu'à ses yeux tandis qu'il repensait  toutes ces fois où, crevant de faim dans sa cage, il attrapait le moindre insecte pour pouvoir manger.

- Ne t'en fais pas pour moi, Bratja. Les cafards et moi avons une belle histoire derrière nous. Je les préfère cuits à la poêle mais je peux me contenter d'en avoir un arrosé à la bière.

Au même moment, la serveuse revient avec la vodka, la bière et les deux verres. Blayne attendit qu'elle s'éloigne et prit une gorgée avant de reposer sa boisson.

- Maintenant si on en venait au fait, lâcha-t-il tout de go. Qu'est-ce que tu me veux ? Et évite d'essayer de m'embobiner. Je risquerais de mal le prendre si tu venais à me prendre pour un crétin qu'on peut manipuler à sa guise.

Il prit une nouvelle gorgée de bière sans quitter Kirill de yeux, laissant au Blade Runner le soin de bien réfléchir à ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kirill Lvov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : Blade Runner prêt à dérailler.
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 24/03/2014
MENSONGES PROFÉRÉS : 838
TRESORS VOLES : 7743
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Mer 3 Oct - 23:01

Association potentielle
@Blayne Volkov & Kirill Lvov



J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie.

L’œil du Blade Runner se resserre. Ainsi, il a déjà goutté à la chair de cafard. Possible bravade mais il est plus vraisemblable que celui-là puisse venir des entrailles de la terre, des sous-sols où se terrent les dvoïniks ayant échappés aux Blade Runner. Kirill n’a jamais foutu un orteil en dessous des galeries techniques, il n’a pas envie de finir en pièce détachées. Là dessous, c’est leur royaume. Il sait parfaitement ce qui attend tout blade runner qui s’y tenterait. Personne n’ose y aller. Personne. Sans doute qu’un jour, on finira par envoyer les robots mais visiblement pour le moment, on a dû estimer les pertes trop chères pour quelques dvoïniks qui ne sortent jamais de là dessous. Evidemment, un jour, ils seront trop nombreux pour qu’on continue à ignorer le problème. Kirill connaissait tout cela, il entendait ce qu’il se disait, ce que le capitaine racontait à la pause café pensant que personne ne l’entendait ronchonner tout seul dans son bureau. Depuis que sa déchirure s’était manifestée, il essayait de voir les sous-sols comme moins inquiétants mais n’y parvenait pas. Ils allaient lui faire sa peau. Sa seule sortie de secours, c’était les Aberrations !

Le gamin qui n’en était sans doute plus un depuis longtemps se contenta d’une gorgée avant de lui demander de mettre cartes sur table. Kirill ne se sentait pas capable d’être aussi direct sans avoir englouti au moins une bouteille de Vodka toute entière. Alors il se saisit de la bouteille, servit un verre à son compagnon de beuverie, puis il se servit un verre quasi rempli à ras bord. D’un geste de la main, il mima le geste de trinquer puis englouti le verre en entier, cul sec. Puis il reposa le verre sur la table, le rempli à nouveau. Il l’absorba en intégralité sans ciller, cul sec. A nouveau, il posa le verre sur la table, et ainsi de suite jusqu’à ce que la bouteille soit vide. Puis il posa le verre vide, et le retourna comme on le fait avec shooter. Il inspira un grand coup en poussant un râle presque viril, et regardant son camarade dans les yeux. Puisqu’il insistait ainsi à l’appeler frère alors qu’ils n’avaient rien en commun. Une déchirure, ok, mais c’était tout. Il était évident comme le nez au milieu du visage qu’ils n’avaient rien de semblables l’un et l’autre. Hormis peut-être que c’était des survivants.

Lentement, le blade runner s’essuya les lèvres ruisselantes encore de la vodka ingérée quelques secondes avant, puis il posa ses yeux d’un bleu cristallin dans ceux du dvoïnik qui ne paraissait quasiment plus humain, plus métal qu’être humain de chair et de sang. Ressentait-il encore quelque chose ? telle est la question qui lui brûlait les lèvres. Au lieu de cette déchirante question, l’aspirant aberration demanda : « Qu’est-ce que ça fait, d’être membre de l’escouade des Aberrations ? » Il voulait du direct, sans tourner autour du pot, sans conneries de discutions sans profondeur pour noyer le poisson, alors, voilà. La vérité toute nue. Une question sans parenthèses.


©️️ eden memories

_________________
SOMBRES PENSÉES
Nous voilà dans l'antre de la bête, Dieu seul sait ce qui nous y attend...
code: @REIGN IN BLOOD
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN.
il aime les grandes épées
Blayne Volkov
avatar
RÉVÉLATIONS,

SIGNALEMENT : L'Homme est un loup pour l'Homme. Et c'est exactement ce que je suis
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 26/02/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 230
TRESORS VOLES : 1877
CRÉDITS : LadyRavenya

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Ce qui se dit au sujet de votre personnage, ce qu'on dit de lui dans son dos, sa réputation en somme.
INVENTAIRE: Ses épées, Wolfclaw et Rimefang.
DISPONIBILITE RP: LIBRE
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   Mar 9 Oct - 9:34


Au fur et à mesure que Blayne observait son vis-à-vis enchaîné les cul sec de vodka, il trouva de plus en plus le Blade Runner pathétique. Skylar aussi buvait à foison son scotch et avait ses moments de dépression. Mais au moins son collègue l'assumait et ne cherchait pas à se faire plaindre. Alors que lui... D'ordinaire, Blayne ne jugeait pas sans savoir, et il ne savait rien de Kirill ni de ce qu'il a bien pu faire pour survivre. Car survivant, il était, sinon il n'aurait jamais intégré les Blade Runner tout comme Blayne n'aurait jamais intégré les Aberrations. Sauf que son compagnon du moment lui paraissait tellement pitoyable dans son attitude que ça en devenait presque gênant...

Il attendit donc que le Blade Runner termine. L'Aberration fut même surprise de sa propre patience car en d'autres circonstances, il aurait déjà pris la bouteille de vodka pour en verser le contenu sur le sol. La question qui suivit surpris quelque peu Blayne.

- Qu'est-ce que ça fait d'être un membre des Aberrations?, répéta l'intéressé.

La vérité était qu'il n'avait pas de réponse à cette question. S'il faisait parti de l'équipe, c'était uniquement pour une question de survie.Rien de plus. En attendant de trouver un autre moyen.

- On survit, rien de plus, répondit-il finalement avec honnêteté. C'est probablement parce que les Aberration sont des survivants qu'une sorte de lien étrange s'est créé entre les membres. Du style : je te déteste mais je vais quand même t'aider si t'es dans la merde et massacrer tes ennemis. Paradoxale, ouais, mais c'est ce qui fait qu'on se démerde. On se tape dessus mais on couvre les arrières les uns les autres.

Le jeune homme aux cheveux d'argent avait, par la question que lui avait posé Kirill, compris ce que souhaitait son vis-à-vis. Mais vicieux comme pouvait parfois l'être Blayne, il comptait le lui faire avouer et surtout le faire miroité avant de lui montrer ce qu'il en était vraiment. Et tout ça, en restant parfaitement honnête, étant donné l'incapacité de l'Aberration à mentir.

- J'ai moi-même une question : qu'est-ce que ça fait d'être parmi les Blade Runner et d'envoyer ses semblables sur les tables d'opération des fous des camps de régression ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: Association potentielle (Pv Kirill)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Association potentielle (Pv Kirill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les âmes mortes ::  :: Arbat-