Bienvenue
sur Les âmes mortes Invité
L'équipe te souhaite de t'amuser parmi nous !
Roulette russe !
Participez à la nouvelle animation et jouez avec le MJ !
Suis le fil d'intrigue
Et découvre le nouvel épisode de l'intrigue principale !
Nouveauté
Faites la connaissance des technomanciens et explorez avec eux la matrice

Partagez | 
 

 Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BLADE RUNNER.
Auxilia Zaslavsky
avatar
GUMN

SIGNALEMENT : Gumn loyale & efficace, activée il y a seulement un an
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 14/01/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 158
TRESORS VOLES : 1659
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Froide, distante, silencieuse, rapide... Terriblement rapide.
INVENTAIRE: Bâton Blade Runner, Fusil à pompe Remington 870.
DISPONIBILITE RP: Libre.
MessageSujet: Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine   Dim 14 Jan - 16:07


IDENTITY
‹ rapides infos ›
ORIGINE CONTROLÉE ☞ Née Shirel Gertler à Tel Aviv en décembre 2010. Rebaptisée Auxilia Zaslavsky en 2044 lors de sa « renaissance » en Gumn. Sa dénomination la plus courante reste A 009AX, simplifiée en AX9. ÉTIQUETAGE ☞  Gumn. CODE BARRE ☞ 0SG-BR009AX-AXL. CLASSIFICATION ☞ Blade Runner ACTIVITÉ PRINCIPALE ☞ Blade Runner spécialisée dans les opérations clandestines, AX9 est donc le plus souvent déployée dans des cas graves et urgents. Autrement, elle assiste les  agents humains & améliorés car de manière plus générale, elle fait ce qu’on lui demande de faire. APPARTENANCE ☞ Autorité de Moscou. RÉPUTATION ☞ Elle apparait comme distante et froide. Il est de notoriété publique que les Gumn soient peu expressifs et A 009AX ne déroge pas à la règle. On remarque immédiatement son regard inquiétant capable de vous glacer le sang. Chose étrange : ce regard pas si différent de celui qu’avait sa forme humaine.
Auxilia Zaslavsky
Feat. Summer Glau.


DETAILS ESTHETIQUES
‹ plus de détails ›
Place au sein de la société ☞ AX9 ne se pose pas de question quant à son rôle dans cette société : c’est un outil et elle le sait. Néanmoins, malgré les apparences et les attentes liés à son affiliation, elle ne souhaite pas se détacher complètement de la société. Elle a conscience de la notion de rôle et apprécie faire partie de quelque chose de plus grand qu’elle ne peut saisir dans sa totalité. Dans ses moments libres, il n’est pas rare de la voir se mélanger au reste de la société comme s’il s’agissait d’un jeu, ou plutôt d’une expérience permanente sur le long terme. L’équivalent organique s’apparenterait à de la simple curiosité. Elle a plusieurs fois manifesté à sa manière son engouement à servir l’Autorité, elle est persuadée qu’elle fait quelque chose d’utile et embrasse pleinement son rôle au sein des Blade Runner. AX9 sait qu’un autre modèle peut lui succéder et cela le na gêne absolument pas, il semblerait qu’elle espère seulement avoir fait suffisamment pour la cause avant d’être désactivée ou remplacée.  
Equipement ☞ D’un point de vue strictement technique, en tant que Gumn de troisième génération, son corps entier est une amélioration. Ses concepteurs se sont assurés d’équiper AX9 de manière à en faire un modèle furtif plutôt qu’une plateforme d’assaut frontal. Ce qu’AX9 perd en force, elle le gagne en endurance : le modèle est conçu pour des poursuites longues afin de ne pas laisser de répit à ses adversaires. Ainsi, ses bras cybernétique sont constitués d’alliages légers aux articulations améliorés mais ne proposent pas d’armes dissimulées. Les jambes cybernétiques Hermes sont bien évidemment installées sur AX9, tout comme l’implant CASIE que l’on retrouve habituellement chez les Blade Runners.
En ce qui concerne l’armement, ses poings sont déjà des armes. En plus du Krav Maga, ses concepteurs ont installés des programmes de Kung Fu et de Kickboxing qui fonctionnent en cycle et qu’AX9 peut choisir en fonction de son adversaire. S’il s’agit de neutraliser une cible, AX9 s’équipe du bâton règlementaire des Blade Runner. Plus rarement, elle utilise une copie moderne d’un fusil à pompe Remington 870 qui peut être chargé aussi bien de cartouches de calibre 12 que de balles caoutchouc pour un usage non létal.

SECRETS DE FABRICATION,
‹ the rules ›
Caractéristiques ☞ Son activation datant de quelques mois seulement, AX9 est encore en phase d’apprentissage et le traitement des informations se fait dans un silence absolu et d’une lenteur déconcertante… Jusqu’à l’activation des protocoles de combat. La force brute a été sacrifiée au profit de l’agilité et de la réactivité afin d’en faire une arme imprévisible ultra-rapide. Son état hors-combat apparait plus comme étant un mode veille, AX9 donne souvent l’impression de ne pas être là alors qu’elle est bien présente physiquement. Lorsqu’elle est en mission, il arrive très souvent que toute la partie mécanique de son corps s’active quelques secondes avant les protocoles cognitifs, si bien que pendant un court instant, elle peut se déplacer à toute allure sans savoir ou aller, sans avoir établi une stratégie ou un plan. Si auparavant, ce malfonctionnement apparaissait comme un défaut à corriger, il a finalement été laissé : cela renforçait l’aspect imprévisible du Gumn, trompant à plusieurs reprises ses opposants organiques. Dans les autres défauts connus d’AX9, un intérêt (abordé le plus souvent d’un point de vue logique) pour la spiritualité et un goût prononcé pour les lumières colorées caractérisent AX9.
Ambitions ☞ La sécurité lui importe plus que tout, et l’objectif sera atteint lorsque tous les Dvoïniks ne seront plus considérés comme une menace, que ce soit avec leurs emprisonnements ou leurs morts. Cependant, elle est arrivée à la conclusion que si cet objectif est atteint, elle n’a plus d’utilité. Si la désactivation semble être inévitable, elle espère secrètement poursuivre son exploration de la vie civile.

© Eden Memories

SYNOPSIS.



Je suis désolé, c’était la seule issue possible. Ai-je créée la vie ? L’ai-je détruite ? Dois-je utiliser « qui » ou « quoi » devant-elle ? Il ne reste quasiment plus rien de Shirel Gertler, mais c’est le but. Plus rien de la petite fille Israélienne fille de militaires, elle fera comme eux plus tard. A 009AX ne sait pas l’expliquer mais a conscience de son ancienne vie, elle parle de « l’autre moi », mais elle en parle sans s’en rappeler, elle en parle comme si c’était quelqu’un d’autre. Dieu que c’était une femme exceptionnelle. Une combattante hors-pair, elle avait appris le Krav Maga en rejoignant l’armée à ses dix-neuf ans. Et pourtant, si elle pouvait ne pas se battre cela l’arrangeait. Elle disait « je suis devenue militaire pour aider, pour sauver, pas pour tuer. » Dommage que cet état d’esprit ait disparu. Shirel a voulu rester humaine le plus longtemps possible et je ne parle pas seulement de corps, je parle aussi de son âme.

Lorsqu’elle fut déployée en Afrique du nord pour limiter la casse lors des grandes & nombreuses guerres civiles, elle ne dormait peu, ne mangeait presque plus, elle suivait les ordres du général Broner du mieux qu’elle pouvait : elle sauvait des vies. Mais quand elle sauvait dix civils, cent autres mourraient sous les balles et les bombes, elle et les autres soldats du monde entier étaient débordés. C’était la première fois de sa vie qu’elle ne se sentait plus utile, et cela la rendait en colère. Déjà, l’homme que nous connaissions sous le nom du Colonel l’observait, et il la voulait pour lui, pour sa protection et pour d’autres choses. Ainsi, lorsque le général Broner fut tué dans un attentat et que le monde continuait sa plongée dans le chaos, que la chaine de commandement devenait de plus en plus mince, le Colonel lui ordonna de se retrancher derrière les murs épais de Jerusalem, la dernière ville sûre du Proche-Orient. Officiellement, il en fit son garde du corps. Officieusement, il la préparait pour la suite. Moi je ne pouvais rien lui dire à Shirel, cela faisait partie du contrat. Le Colonel, c’était comme un père pour moi, il n’était pas question de le décevoir. Nous étions comme une petite famille tous les trois, mais cela n’a pas duré longtemps : cela s’est arrêté quand je suis tombé amoureux de toi Shirel, Tu ne m’as jamais aimé et tu ne pourras plus jamais m’aimer maintenant que tu es AX9.

Elle refusait systématiquement les améliorations cybernétiques ; je l’ai déjà dit : elle voulait rester humaine le plus longtemps possible. Le Colonel fut déçu, il s’attendait à la faire craquer rapidement, à la manipuler comme il manipulait les autres. Ironie : il avait choisi Shirel pour son tempérament, mais ce trait de caractère devenait peu à peu un ce qui gênait la progression de ses plans. Lorsqu’ils furent révélés au monde entier, il réussit à lui mettre dans le crâne que les mutants étaient dangereux. Ce n’était pas compliqué de lui faire comprendre cela, les images (la plupart trafiquées) étaient nettes. Mais pour le soldat élevé dans la foi Juive, ils pouvaient encore être sauvés : pour Gertler, il n’était pas nécessaire de les exécuter mais de les isoler du reste de la population. Là encore, le Colonel fut dépité. La traque et la capture de mutants l’emmena en Amérique du Sud, en Europe de l’est et elle passa une année entière au Canada. Tous ne pouvaient pas être sauvés, elle finit par comprendre cela lorsqu’elle fut blessée à la gorge par un fugitif mutant de niveau 3. Hospitalisée d’urgence, le Colonel en profita pour lui installer une première puce dans son crâne à son insu. Je n’ai jamais su à quoi elle servait. À son réveil, elle était déjà plus facile à manipuler. Tant mieux, car à cette époque, le Colonel craignait pour son « plan si parfait ». Quelques mois plus tard, son centre d’intérêt s’orienta vers Moscou lorsque les mutants furent déplacés en masse en Russie.

Stationnée à St-Petersburg, les mensonges proférés finirent par fonctionner : Gertler voyait enfin les mutants comme des ennemis. Le Colonel était satisfait et j’aurais aimé qu’il m’explique enfin en quoi consistait son projet. Mais il n’en a jamais eu le temps. Lorsque lui-même est devenu mutant, il a d’abord songé à se suicider : cela semblait réellement l’affecter. Il fut presque soulagé de ne pas avoir à se tuer lui-même, il fut presque heureux de voir Shirel presser la gâchette de son arme de poing, il savait que la puce fonctionnait. Je ne sais toujours pas jusqu’où remontent les connexions entre les travaux du Colonel et la création des Blade Runners, mais tout porte à croire qu’il avait une idée derrière la tête qui prenait la forme d’une sorte de super-soldat. Je me retrouvai à gérer Shirel seul, et elle devenait officiellement Blade Runner même si elle l’avait toujours été ; simplement, ce qu’elle faisait, ce à quoi elle appartenait avait désormais un nom. Elle refusait toujours les améliorations cybernétiques, mais compris l’intérêt stratégique de l’implant CASIE. Trois semaines plus tard, elle se dirigeait vers la capitale, je la suivais de près. Je n’avais rien demandé, j’étais devenu son médecin personnel, je devais m’assurer que son cerveau ne rejetait pas le CASIE ou même la puce mystère que le Colonel lui avait fait installer de force. Pour moi, c’était juste l’excuse parfaite pour te regarder sans jamais m’en laisser, me laisser envouter par ton odeur, passer mes mains dans tes cheveux prétextant une inspection des améliorations proto-chirurgicales ; de t’aimer en silence. J’aurais aimé savoir si tu savais à quel point je t’ai aimé. Je t’aime encore, je crois.

Shirel se constituait un début de réputation chez les Blade Runners. Elle était rapide, efficace et se savait utile dans cette nouvelle société naissante et je pense que c’est tout ce qui lui importait. Elle suivait les ordres à la lettre, ne blessant ou tuant qu’en dernier recours les mutants. L’autre aspect Blade Runner, le côté policier, ne l’intéressait que très peu finalement. Plutôt que de punir des criminels, elle préférait réparer les pots cassés, se rendre utile auprès de ceux qui n'avaient rien. Mais personne n'était réellement innocent ici. Le monde de la corruption a été le déclencheur : elle se demandait au fur et à mesure si elle avait bien sa place dans cette organisation. Le défaut de Gertler, c’est que son âme pure est restée dans l’ancien monde, comme si elle avait refusée d’évoluer avec le reste. Mais déjà à cette époque, il était évident que plus rien ne serait comme avant. Je sais pas comment la puce du Colonel n’a pas pu empêcher cela, je pense qu’elle était défectueuse tout simplement. Mais quand tu as eu l’idée d’aider les Dvoïniks plutôt que de les chasser, j’ai su que quelque chose n’allait pas dans tes implants.

Gertler avait même réussi à convaincre un groupe qu’elle passerait de l’autre côté, qu’elle utiliserait ses ressources de Blade Runner pour les aider. Et ça mon amour, il n’était pas question que cela arrive, car tu allais emprunter une voie que je ne pouvais suivre. Il n’était pas question que je puisse plus te voir de ma vie. Alors, j’ai joué de mes contacts pour communiquer aux Dvoïniks que tu allais les trahir, que tu voulais en fait réunir le plus de mutants possible au même endroit et tous les exécuter.
Il avait seulement été question de te faire peur, de te faire reculer au dernier moment, de battre en retraite avant que cela ne dégénère, pas de te faire tuer. Je suis responsable de ta mort et je ne sais toujours pas si j’en suis désolé. C’est moi qui te connaissais le mieux, je connaissais déjà ton corps, ton cerveau, j’avais juste à les convaincre que tu ferais une bonne plateforme. C’est moi qui ai supervisé l’opération, c’est moi qui ai fait en sorte de te donner une seconde chance. C’était la seule issue possible.

J’ai l’impression que tu es encore là quelque part. Toi aussi tu as cette impression, mais c’est juste ta programmation qui se mélange au reste qui te fait penser cela. Tu m’as oublié, heureusement. Tu as presque tout oublié, il te reste les détails importants, à savoir ton passé militaire, ta maitrise des techniques de combat. Tu as été soldat de chair, tu es soldat de plomb. N’est-ce pas mieux pour tout le monde ? Pour toi, pour les Blade Runners, pour moi ? Tu allais devenir une traitresse de l’Autorité, à la place tu es morte en héroïne, et tu es devenue bien plus que ce que tu pouvais rêver d’être.  Si seulement tu pouvais savoir ce que tu es devenu, si seulement tu te voyais. Je pense que tu serais satisfaite. Auxilia… c’est l’aide. L’aide des Blade Runners. Ai-je créée la vie ? L’ai-je détruite ? Qu’ai-je fait ?

Entrée N°843, Journal de bord du Dr. Artyom Zaslavsky.



GALW1N
Salut, moi c’est Galw1n, je suis chômeur et futur écrivain célèbre, en attendant, je fais du RP. J’ai découvert le forum via PRD et j’ai toujours rêvé de jouer sur un forum Cyberpunk : adolescent, je n’ai pas compté les heures passées sur http://cyberpunk.asia/, à baver devant les illustrations et imaginer comment serait la vie dans ce futur proche. J’espère passer du bon temps ici    .
icon ; dandelion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine   Lun 15 Jan - 14:55

Salutations et Bienvenue Officiellement pour le coup !!

Ta fiche est elle terminée ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
BLADE RUNNER.
Auxilia Zaslavsky
avatar
GUMN

SIGNALEMENT : Gumn loyale & efficace, activée il y a seulement un an
INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 14/01/2018
MENSONGES PROFÉRÉS : 158
TRESORS VOLES : 1659
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Froide, distante, silencieuse, rapide... Terriblement rapide.
INVENTAIRE: Bâton Blade Runner, Fusil à pompe Remington 870.
DISPONIBILITE RP: Libre.
MessageSujet: Re: Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine   Lun 15 Jan - 15:03

Hello ! Merci :)

Oui, ma fiche est terminée :)

_________________
ready to intercept
"I, on the other hand, am a finished product. I absorb electrical energy directly and utilize it with an almost one hundred percent efficiency. I am composed of strong metal, am continuously conscious, and can stand extremes of environment easily."
code: @REIGN IN BLOOD
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE.
elle porte des slips roses
Kira Kitsyne
avatar
FUCKING MASTER,
big bad boss.

SIGNALEMENT : Scientifique folle, créatrice de machines possédant une âme.
U.C.

INTERZONE

DATE DE PÉREMPTION : 07/11/2012
MENSONGES PROFÉRÉS : 2697
TRESORS VOLES : 12170
CRÉDITS : Eden Memories

✥ ELECTRIC DREAM.
CODE BARRE.
LEGENDES VEHICULEES: Perfide docteur Frankenstein, visage trouble de la folie, ange destructeur.
INVENTAIRE: Les armes, véhicules, et objets dont dispose votre personnage sous forme de liste. Tout peut s'acheter pour qui s'en donne les moyens. (voir l'armurerie pour dépenser vos points et acquérir des objets).
DISPONIBILITE RP: Libre, complet ou indisponible, vous pouvez aussi indiquer un ralentissement ou une absence ici !
MessageSujet: Re: Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine   Mar 16 Jan - 0:58

VALIDATION.
J'aime beaucoup ton personnage qui m'a un peu rappelée Ziva dans NCIS (oui je sais les références de haute volée mais j'aimais bien cette série à ses débuts). Et puis avec une bouille pareille.  :007:
Par contre tu semble avoir un p'tit soucis avec les codes, n'hésite pas à demander si tu as besoin d'aide, pour mettre des images par exemple, je pourrais t'indiquer comme faire.  :016: EDIT: j'ai rien dit :051:

Félicitations, tu es validé !
Avant toute chose, va vérifier que ton avatar est bien indiqué comme pris dans le bottin. Ensuite, il te faudra aller zieuter du côté des demandes de liens afin de tisser des relations & de rps, l'antre des joueurs afin de trouver des rps. N'hésite pas à faire un tour dans l'équipement qui réunit toutes les demandes vis à vis du personnage ainsi que le système de points.
Enfin, si ton p'tit frère ou ton papa te manque, tu pourras toujours créer un scénario.

_________________
Mon allégresse macabre a fait place à de l'amertume, et je pleure sur moi-même, sans parvenir à trouver la moindre consolation dans tout cela, je pleure, je sanglote "Je veux juste être aimé", maudissant la terre, et tout ce qu'on m'a enseigné : les principes, les différences, les choix, la morale, le compromis, le savoir, l'unité, la prière - tout cela était erroné, tout cela était en vain. Tout cela se résumait à : adapte-toi, ou crève. - BRET EASTON ELLIS

code par Eden Memories
Revenir en haut Aller en bas
http://perditioncity.forumactif.org
Contenu sponsorisé

✥ ELECTRIC DREAM.
MessageSujet: Re: Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Auxilia Zaslavsky • Cute Killing Machine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les âmes mortes ::  :: Galerie des portraits :: REGISTRE DES CITOYENS-